YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

58 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Hokuto no Ken, deluxe (T2)
Buronson et Tetsuo Hara
Kaze Ultimate

Sur le chemin du retour, Ken sauve un jeune enfant d’une chute mortelle. Le petit a les yeux brûlés par le soleil du désert et ne voit plus rien. Toutefois, le gamin est vite reconnu par Batt car ce dernier vient du même village. Ils font partie des orphelins recueillis par celle que tous appellent grand-mère. Seulement, l’eau ayant disparu, les autres villageois ont fui laissant la vieille femme et les enfants. Mais celle-ci est convaincu que le puits du village cache de l’eau. Devant la souffrance du petit, Ken décide de partir pour son village, accompagné de Lynn mais surtout de Batt qui retourne enfin chez lui. Mais leur conversation est arrivée aux oreilles de Jackal, un chef de bande qui ne perd pas son temps dans des combats inutiles, surtout quand l’adversaire est du niveau de Kenshiro. Jackal préfère attendre que Ken se soit débarrassé de la concurrence et ait percé la couche de pierre qui bloquait l’eau, pour se débarrasser de la vieille et prendre possession du village...


Un vieil homme a accepté de recueillir les petits orphelins dans son village. Et ce lieu est véritablement un oasis, un nouveau paradis géré de main ferme par Mamiya, une vraie guerrière qui n’hésite pas à tester Kenshiro pour savoir ce que vaut réellement cet étranger qui vient pour les aider. Mais le plus surprenant est cet étrange guerrier qui arrive lui aussi en renfort. Seulement, la vérité est qu’il menait avec lui le clan des loups. Mais face au Hokuto Shinken, ce ne sont pas des bêtes fauves qui feront la différence. Rei reconnait immédiatement la technique de Kenshiro, lui qui est un maître de l’école Nanto. Mais que cherche réellement Rei ? Ce dernier parcourt ce monde chaotique pour retrouver sa jeune sœur enlevée le jour de ses noces. Et tout ce que Rei sait sur son kidnappeur est que cet homme a sept cicatrices sur le torse. Malheureusement, le frère de Mamiya est tombé entre les griffes de la meute qui le tue pour l’exemple. Mais tout ce que le clan a réellement réussi est de mettre en colère deux dieux de la mort.

JPEG - 85.7 ko

Ce deuxième tome met en avant un élément qui se retrouve tout le long de la série : le courage des enfants par rapport aux adulte. Lynn et Batt sont les exemples criant de cette supériorité mise en avant par Buronson. Pour le mangaka, l’innocence des enfants les rend capables d’actes de bravoure totalement désintéressés alors que les adultes vendent les leurs pour sauver leur peau. Buronson n’hésite pas à sacrifier des enfants, passant outre certains tabous occidentaux. D’ailleurs, ces derniers vont payer un lourd prix dans ce tome, entre le petit Taki qui sacrifie sa vue dans le désert et sa vie pour un peu d’eau, et le frère de Mamiya qui sera exécuté pour l’exemple. Le scénariste ne prend pas de pincettes et Tetsuo Hara ne cache rien de l’horreur de ces actes, les deux mangakas montrent ouvertement la monstruosité des adultes ayant perdu tout sens commun par avidité du pouvoir. On retrouve ici Jackal qui est un méchant tout ce qu’il y a de classique dans le monde de Buronson : tout aussi puissant que lâche, allant jusqu’à utiliser des enfants comme bouclier humain. Il y aura évidemment le mastodonte assez puissant pour tenir au moins une planche contre Kenshiro. Le ton global est sombre, glauque mais surtout Buronson est toujours mordant, sacrifiant ses personnages sans la moindre vergogne.

Ce tome introduit également deux personnages centraux de la série : Mamiya et Rei. Mamiya est une sorte de doublure de Julia mais qui ne seduira pas Kenshiro. Elle est la femme forte par excellence, la guerrière qui reste tout de même féminine. Comme tous les héros iconiques de Buronson, Mamiya aura une destinée tragique, à commencer par la perte de son frère après celle de ses parents. Elle montre immédiatement un énorme courage. Si Buronson maltraite ses personnages féminins, il en fait aussi souvent des êtres incarnant une qualité fondamentale : la fidélité pour Julia, le sacrifice pour Mamiya. Le final de ce tome prouve à quel point la jeune femme n’a pas peur de mourir et met sa vie en second par rapport au bien collectif. Le personnage de Rei est intentionnellement rendu ambigu par Buronson. Il est présenté comme immoral, près à trahir n’importe qui pour trouver sa sœur. Mais comme tous les maîtres de l’école Nanto, il est soumis à l’influence d’une étoile représentant une de ses principales qualités, et ici il s’agit de l’étoile de la justice et de la droiture. Rei est un sanguin qui se laisse déborder par ses émotions. Il aidera le clan des loups à entrer dans le village tout comme il les massacrera après le meurtre du frère de Mamiya. Rei est poursuivi par la symbolique de son étoile. Tout comme Shin et les autres maîtres de l’école Nanto, il la respectera jusqu’à la mort.

Ce tome 2 est à la fois clé et très représentatif de l’œuvre des deux mangakas.


Hokuto no Ken, deluxe (T2)
- Scénario : Buronson
- Dessin : Tetsuo Hara
- Traducteur  : Tristan Brunet
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Kaze Ultimate
- Format : 208 x 150, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 320 pages
- Date de parution  : 16 octobre 2013
- Numéro IBSN : 978-2-82030-956-3
- Prix : 13,29 €


A lire sur la Yozone :
Hokuto no Ken (T1 à 2)
Hokuto no Ken (T3)
Hokuto no Ken (T4)
Hokuto no Ken (T5)
Hokuto no Ken (T6)
Hokuto no Ken (T7)
Hokuto no Ken (T8)
Hokuto no Ken (T9)
Hokuto no Ken (T10)
Hokuto no Ken (T11)
Hokuto no Ken (T12)
Hokuto no Ken (T13)
Hokuto no Ken (T14)
Hokuto no Ken (T15)
Hokuto no Ken (T16)
Hokuto no Ken (T17)
Hokuto no Ken (T18)
Hokuto no Ken (T19)
Hokuto no Ken (T20)
Hokuto no Ken (T21)
Hokuto no Ken (T22)
Hokuto no Ken (T23)
Hokuto no Ken (T24)
Hokuto no Ken (T25)
Hokuto no Ken (T26)

Hokuto no Ken, deluxe (T1)


HOKUTO NO KEN © 1984 by BURONSON AND TETSUO HARA / NSP Approved No. No. 2W-03F, All rights reserved.
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés



Frédéric Leray
25 juillet 2015







JPEG - 28.8 ko



JPEG - 34.6 ko



JPEG - 30.2 ko



JPEG - 36.1 ko



JPEG - 31.4 ko