Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Terra Formas (T19 et 20)
Yu Sasuga et Ken-ichi Tachibana
Kaze Seinen

Les services secrets japonais sont parvenus à tracer les équipes chinoises jusqu’à une île perdue dans la mer de Chine orientale. Une île que les Chinois ont toujours revendiquée afin d’étendre leur territoire. Mais cette île est devenue un laboratoire secret où les Terra Formars aidés des Chinois, réalisent des expériences sur des humains, utilisant les femmes et les hommes uniquement pour les faire procréer. L’opération menée par Hajime Security n’a rien d’officielle pourtant. Si jamais ils se font prendre sur l’île, personne ne viendra à leur secours. Toutefois, leur mission est certes de délivrer les Japonais utilisés comme cobayes par les Terra Formars mais surtout d’éliminer celui qui semble à la tête des envahisseurs extraterrestres, surnommé l’Invocateur. Si Akari et ses camarades parviennent à entrer dans la base secrète, leur présence est très vite détectée et les troupes sur place mettent rapidement la mission en danger. Surtout que leurs ennemis sont aussi bien humains que Terra Formars... voire autres....



Contre tout attente, une équipe spéciale américaine, sous le commandement de Michelle, est venue au secours des hommes de Hajime Security et les Japonais sont à deux doigts de mettre la main sur l’Invocateur. Seulement ce dernier est sous la protection non seulement des Chinois mais également des hommes de Joseph Newton. La partie prend une tournure tragique quand nos héros découvrent l’identité du garde du corps des traîtres à l’espèce humaine. Seulement, cette victoire n’est que de courte durée pour les Japonais et les Américains. A peine rentrés qu’une émission émise de Chine montre aux yeux de toute l’humanité l’Invocateur. Toutefois, son intervention inaudible pour un être humain n’a pas vocation à effrayer un public incrédule, mais bien de lancer l’invasion du Japon par une armada maritime composée de Terra Formars et de cétacés géants. La guerre pour l’anéantissement de l’humanité a commencé. Les martiens sont parfaitement préparés et surtout interviennent au pire des moments pour le gouvernement nippon. Est-ce la fin du monde tel que nous le connaissons ?

JPEG - 88.8 ko

La tournure des événements sur Terre devient apocalyptique. Le tome 19 commence par nous mettre dans une ambiance de science-fiction à la limite de La Planète des Singes, où l’homme n’est plus qu’un cobaye comme un autre pour les martiens. Les expériences menées sont terribles et les Terra Formars ne font que confirmer leur absence totale d’émotion... ou presque car à trop vouloir se rapprocher de l’homme, certains apprennent également cette horrible sensation qu’est la peur. Mais avant cela, l’équipe de secours va devoir montrer sa supériorité face à d’autres humains ayant subi une opération proche de la Mosaic Organ. Les sentiments de haine et de vengeance sont exacerbés à l’extrême, avec un surjeu des personnages typique d’un certain cinéma de genre nippon. Les combats auront la part belle, Yu Sasuga faisant durer le plaisir et surtout monter la pression en mode “Mission : Impossible”. Et oui, M. Phelps, si vous ou un de vos collaborateurs êtes fait prisonnier ou tué, le département d’État niera avoir eu connaissance de vos agissements. Cette critique s’autodétruira dans... euh pas tout de suite, non mais ! Donc ambiance espionnage qui tourne mal après la visite du laboratoire d’un docteur Mengele extraterrestre. Toutefois, alors que tout semblait mettre les Chinois dans les camps des traîtres, un flou se crée dans le tome 20.

Pourtant l’ambiance sera vite donnée : la guerre est cette fois déclarée sur Terre entre Terra Formars et humains. L’objectif des martiens est d’envahir le Japon et surtout prendre possession d’Akari et du premier ministre, les deux humains les plus dangereux pour eux mais qui sont également une source pour progresser dans leurs recherches génétiques. SI tout est fait pour lier les Terra Formars avec les Chinois, la position tout aussi ambiguë de Joseph Newton reste toutefois peu développée, gardant cette partie pour plus tard... en tout cas, on l’espère car qui n’a pas envie de voir Joseph se prendre une raclée phénoménale ? Bon, au moins moi en tout cas. Mais cette fois, les humains semblent mieux préparés qu’il n’y paraît. Yu Sasuga aurait-il envie d’accélérer un peu son histoire et ne pas passer une éternité sur la guerre terrestre ? Il faut dire que le mangaka n’a peut-être plus assez de cartouches nouvelles en mutation impressionnante pour durer aussi longtemps que l’arc dédié à Annex 1. Le suspense est bien entretenu, surtout que Michelle et Akari sont tenus en retrait de l’action, permettant aux personnages secondaires de prendre enfin un peu d’épaisseur. Toutefois, l’avenir du Japon est encore bien incertain et surtout, les unions entre états bien fragiles.

“Terra Formars” est arrivé à un point crucial de l’histoire. Yu Sasuga va-t-il jouer la montre ou aller à l’essentiel ?


Terra Formars (T19 et 20)
- Scénario : Yu Sasuga
- Dessin : Ken-ichi Tachibana
- Traducteur : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Seinen
- Format : 112 x 170, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 224 pages
- Date de parution  : 22 août et 8 novembre 2017
- Numéro ISBN : 9782820328915 ; 9782820329288
- Prix : 8,29 €


A lire sur la Yozone :
Terra Formars (T1)
Terra Formars (T2)
Terra Formars (T3 et 4)
Terra Formars (T5 et 6)
Terra Formars (T7 et 8)
Terra Formars (T9 et 10)
Terra Formars (T11 et 12)
Terra Formars (T13 et 14)
Terra Formars : Rain Hard
Terra Formars (T15 et 16)
Terra Formars (T17 et 18)
Terra Formars : Asimov (T1 et 2)


TERRA FORMARS © 2011 by Ken-ichi Tachibana, Yu Sasuga / SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés



Frédéric Leray
18 juillet 2018




JPEG - 29.3 ko



JPEG - 25.5 ko



JPEG - 33.7 ko



JPEG - 30.6 ko



JPEG - 33.4 ko



JPEG - 36.9 ko



WebAnalytics