Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Terra Formars (T2)
Yu Sasuga et Ken-ichi Tachibana
Kaze Seinen

2619, un mystérieux virus commence à faire de très nombreuses victimes sur terre. Les médecins sont totalement impuissants devant la létalité de ce dernier, toutes les personnes contaminées s’avérant condamnées. En Thaïlande, Akari Hizamaru a accepté de participer à des combats underground pour sauver son amie de cette terrible maladie. Seulement, un homme a peu de chances face à un grizzli élevé à la chair humaine. Mais Akari n’est pas non plus un homme comme les autres, il est le fils d’un des membres de la mission Bug 2, qui fut envoyée sur Mars il y a 20 ans. Le jeune homme a la capacité de déclencher une mutation naturellement. Voila exactement ce que cherche le commandant Shokichi Komachi, surtout que Akari se bat pour rien...



L’U-Nasa a décidé d’organiser une nouvelle mission vers Mars pour trouver des échantillons du virus capables d’être analysés sur terre. Mais cette fois, l’agence internationale ne compte pas refaire les mêmes erreurs que celles commises pour les deux précédentes. Le groupe devant partir sera le mieux possible préparé à affronter les cafards mutants de Mars, les Terra Formars. Toutefois, l’opération que doivent subir ceux n’ayant pas de capacités naturelles comme Akari a 40% de chance d’échouer et de tuer le patient. Mais quand vous êtes deux jeunes venus de Grand Mexico pour vivre le rêve américain, tenter le coup n’est pas la pire des solutions, surtout si, comme Alex et Marcos, vous avez tendance à vous mettre à dos tous les gangs du coin. Pour le commandant Shokichi, même ce genre de recrues est bon à prendre car finalement, il sait bien que certains ne reviendront jamais de Mars.

JPEG - 61.4 ko

Le tome 1 de « Terra Formars » avait pris quasiment la forme d’un one shot, qui aurait tout aussi bien pu, du même coup, clore la série aussi vite que celle-ci avait commencé. La rapidité avec laquelle la mission Bug 2 fut exterminée avait de quoi frustrer le lecteur, surtout que les personnages n’avaient pas vraiment été développés.

Cette fois, Yu Sasuga choisit de prendre sa série comme il se doit. La présentation des cafards géants ayant été largement faite ainsi que celle de toutes les notions de base à connaitre pour comprendre le contexte de l’histoire, il peut maintenant mettre en place un nouvel équipage en s’attardant plus longuement sur ceux qui vont devenir ses héros. Ce tome 2 est en fait le vrai commencement de la série, le premier volume faisant plus office d’un tome zéro, d’une préquelle à l’aventure. Pour justifier une troisième mission, Yu Sasuga introduit un nouvel élément, un virus extra-terrestre qui pourrait venir de Mars pour exterminer la race humaine. Le mangaka rend ses créatures de plus en plus intelligentes et cherchant à éradiquer le danger potentiel que représente l’homme. On retrouve ici un aspect qu’à développer à sa manière Paul Verhoeven dans son film « Starship Troopers ».

Nos nouveaux héros sont aussi bien des descendants des missions précédentes, possédant déjà les pouvoirs de mutation en insectes, que des novices ayant subi la terrible opération. Cette fois, Yu Sasuga prend son temps afin de poser ses hypothèses de base mais surtout pour rendre sympathiques et attachants ses personnages, ce qui était le point faible du premier tome. Il faudra attendre la toute fin du deuxième volume pour voir partir la mission et surtout voir réapparaître les cafards en mode gore. C’est aussi, bien évidemment, la différence majeure des deux premiers tomes. Le deuxième est bien plus modéré dans le mode viscéral. Le début étant une réelle présentation, les corps déchiquetés n’avaient pas du tout leur place. Ceux qui s’attendaient à un tome à l’identique du premier seront certainement déçus mais le scénario a au moins le mérite d’être plus construit, avec un déroulement plus profond, plus intéressant.

Mais que les lecteurs amoureux de gore se rassurent, Ken-ichi Tachibana va de nouveau se déchaîner en toute fin de tome. Plus nous nous rapprocherons de Mars, plus les cafards pointeront leurs antennes. L’action sera donc surtout pour le tome 3 qui sortira en août prochain.

Nos jeunes recrues pourront-elles tenir tête plus longtemps que leurs prédécesseurs face à ces créatures. Rien n’est moins sûr, mais on espère que Yu Sasuga garde dans sa manche des surprises capables de hisser sa série au-delà d’un impressionnant massacre.


Terra Formars (T2)
- Scénario : Yu Sasuga
- Dessin : Ken-ichi Tachibana
- Traducteur : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Seinen
- Format : 112 x 170, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 208 pages
- Date de parution  : 15 mai 2013
- Numéro ISBN : 978-2-82030-680-7
- Prix : 7,99 €


A lire sur la Yozone :
Terra Formars (T1)


TERRA FORMARS © 2011 by Ken-ichi Tachibana, Yu Sasuga / SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés



Frédéric Leray
25 mai 2013




JPEG - 26.1 ko



JPEG - 36.4 ko



JPEG - 29.6 ko



JPEG - 31.2 ko



WebAnalytics