YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

40 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Terra Formars : Rain Hard
Satoshi Kimura, Yu Sasuga et Ken-ichi Tachibana
Kaze Seinen

Qui est réellement Adolf Reinhardt, leader de l’équipe allemande de la nouvelle mission vers Mars ? Après l’échec de la mission Bug 2, la U-Nasa travaille sur un nouvel équipage, formé de membres ayant tous subis une opération les pourvoyant d’un Mosaic Organ, et parmi eux Adolf Reinhardt. Quatre ans plus tôt, ce dernier nageait dans le bonheur : il venait d’épouser la femme qu’il aimait et se retrouvait comme formateur de jeunes gens possédant comme lui un Mosaic Organ. Dire qu’Adolf fut parmi les premiers à se faire greffer cet organe comprenant des gènes d’animaux, l’anguille électrique dans le cas d’Adolf. Mais un autre groupe tente de supplanter son programme. Avec le professeur dirigeant son équipe, le voila en route pour le laboratoire B.M.A. Bio & Mechanics Agentur. Schwanz, le chef de ce projet concurrent leur a réservé une surprise : une armure de combat permettant de rivaliser avec les porteurs de Mosaic Organ. Toutefois, les performances de l’armure ne sont rien à côté du nom de celui qui se trouve sous le casque de cette dernière.


Jamais Adolf n’aurait pensé retouver dans un tel endroit son ami d’enfance Heinrich. La vue de son camarade ramène Adolf bien des années en arrière, à une époque qui n’était alors que peine et douleur. Le garçon qu’il était subissait expérience sur expérience pour faire émerger le pouvoir que devait lui octroyer le Mosaic Organ. Il était surtout l’un des rares enfants ayant survécu aussi longtemps après son opération. C’est par hasard qu’il fit la connaissance de Heinrich, un enfant comme lui qui tentait de sauver les animaux servant pour leurs expériences. L’enfant taciturne, qui acceptait sans broncher son sort de cobaye, se lia d’amitié pour ce gamin rebelle, toujours prêt à tout pour défier l’autorité des scientifiques qui les torturaient. Mais aucun de leurs mouvements n’échappait aux gardiens du laboratoire, et cette forme de liberté que leur accordait le professeur exaspérait d’autre membre de l’équipe comme Vorgman. Ce dernier prenait plaisir à torturer ces enfant afin qu’ils finissent par libérer leur véritable pouvoir, mais un jour où le professeur s’était absenté, Vorgman alla bien trop loin.

JPEG - 38.2 ko

“Terra Formars : Rain Hard” est un spin-off de la série de Yu Sasuga et Ken-ichi Tachibana, “Terra Formars”. Le concept de ce one shot est de revenir sur le passé d’un des membres de l’expédition martienne Annex : Adolf Reinhardt. Nous l’avions vraiment découvert dans le tome 5 de “Terra Formars” et avions une petite idée de son passé, ou plutôt de sa femme, qui l’a trahi et abandonné avant son départ. Cette fois, l’histoire commence le jour de son mariage jusqu’à l’aube du départ pour Mars. Ce sera surtout l’histoire tragique de deux amis qui vont devoir s’affronter jusqu’à la mort pour la pire des raisons. L’histoire s’étale sur deux périodes : l’enfance d’Adolf dans les laboratoires et les dernières années avant son départ pour Mars. Ce sera l’histoire de deux enfants détruits par la science : Adolf et Heinrich. Ce sont deux personnages que tout semble opposer qui vont se lier d’amitié : Adolf le taciturne très discipliné et Heinrich, le chien fou qui refuse l’autorité. Les deux amis se retrouvent au milieu d’une guerre de pouvoir entre deux firmes qui tentent de remporter auprès de l’U-Nasa le droit de participer à la mission Annex.

Ce spin-off est confié à Satoshi Kimura, un mangaka qui débuta sa carrière avec une série de mécha humoristique, “Chikyuu Shinryaku ! Colreonis”. Avec “Rain Hard”, le mangaka change totalement de style puisqu’il se charge d’une tragédie avec un héros sombre et secret. Son style graphique s’est très bien adapté à celle de Ken-ichi Tachibana. Des petits défauts de proportions seront visibles sur quelques cases, mais rien de bien méchant, l’histoire tient parfaitement le lecteur qui n’est sûr que d’une seule chose : Adolf sortira vainqueur puisqu’il est de la mission Annex. Toutefois, Heinrich ne sera pas vraiment le méchant de l’histoire mais plus une victime qui arrive à des moyens extrêmes pour en finir. Un homme détruit qui va tenter de détruire son meilleur ami ? Les objectifs sont bien plus complexes car s’il reproche à Adof d’être devenu trop tendre, Heinrich va aussi pousser son ami dans ses derniers retranchements pour lui faire voir le monde autrement, ne plus se faire mener par le bout du nez. Car Adolf est loin d’être un leader : dominé par le professeur, trompé par sa femme, notre héros a une image quelque peu écornée, et il va devoir changer pour suivre.

“Terra Formars : Rain Hard” nous dresse un portrait intéressant d’Adolf Reinhardt et comblera les fans de “Terra Formars” souhaitant en savoir plus sur les membres de la mission Annex.


Terra Formars : Rain Hard
- Auteur : Satoshi Kimura
- D’après l’oeuvre originale de  : Yu Sasuga, Ken-ichi Tachibana
- Traducteur : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Seinen
- Format : 112 x 170, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 224 pages
- Date de parution  : 4 mai 2016
- Numéro ISBN : 9782820324528
- Prix : 8,29 €


A lire sur la Yozone :
Terra Formars (T1)
Terra Formars (T2)
Terra Formars (T3 et 4)
Terra Formars (T5 et 6)


TERRAFORMARS GAIDEN RAIN HARD © 2014 by Ken-ichi Tachibana, Yu Sasuga, Satoshi Kimura / SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés



Frédéric Leray
16 mai 2016







JPEG - 30.6 ko



JPEG - 24.8 ko



JPEG - 27.8 ko



JPEG - 28.2 ko