YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




B.P.R.D. Origines (Volume II)
Mike Mignola, John Arcudi, Gabriel Bà, Fàbio Moon, Max Fiumara & Dave Stewart
Delcourt, collection Contrebande

Au début était un démon, extirpé des Enfers par le sinistre Raspoutine pour aider les nazis à renverser le cours de la Seconde Guerre mondiale. Mais ce sont les Alliés et le Professeur Trevor « Broom » Bruttenholm qui récupérèrent ce tout jeune démon. Hellboy était né et pouvait devenir une légende. Tout ceci est raconté dans les deux premiers tomes de la série “Hellboy” (“Les Germes de la Destruction” et “Au Nom du Diable”) que les éditions Delcourt ont eu la bonne idée de réunir dans une édition De Luxe que les amateurs bibliophiles n’auront pas manquée. Longtemps, Mike Mignola s’est consacré à “Hellboy” (15 tomes) avant de démarrer cette très bonne série qu’est “B.P.R.D.” pour des aventures avec ou sans Hellboy, mettant en scène tous les agents d’importance qui graviteront dans les enquêtes du Bureau des Recherches et de Défense sur le Paranormal (11 tomes à se mettre sous la dent).



Entre la naissance d’Hellboy et les derniers tomes de “B.P.R.D.”, Mignola a un champ d’investigation immense où il peut développer un univers mystérieux gorgé des mythologies et des légendes d’un monde, de son effondrement... jusqu’à la visite de ses Enfers.

JPEG - 171.2 ko

Avec “B.P.R.D. Origines”, il se place juste après le moment où Hellboy, encore bébé, a été arraché aux griffes des nazis. Détective de l’occulte, Bruttenholm est aussi devenu le tuteur du jeune démon et doit mettre en place le B.P.R.D. pour enquêter sur les conséquences des projets de guerre de l’Axe, sans négliger de porter un œil sur les agissements des soviétiques. Ces derniers sont représentés par l’étrange figure enfantine de Varsava qui vient souvent titiller les vague-à-l’âme de son cher « Broom ».
Le premier volume s’intéressait aux années 1946 et 1947, en deux longs récits qui posaient la naissance d’une équipe et les énormes défis qu’elle devrait affronter. Avec, toujours à côté, un enfant démon qui lui même se pose des tonnes de questions. De celles qu’on se pose quand on ne se voit pas grandir comme les autres et que le reflet dans la lumière du miroir vous renvoie toute votre étrangeté.

Année 1948 pour ce second volume, avec l’agent Anders que seul Bruttenholm souhaite sauver de son horrible expérience avec l’horreur, avec le monde vampirique. Anders, un soldat qu’il veut sauver, un soldat qui deviendra incontrôlable.

JPEG - 259.1 ko

Mais quel contrôle ont donc encore les humains, après des expériences nucléaires (nous sommes en pleine course à l’arme nucléaire) qui semblent ouvrir des portes béantes à des monstres venus d’un autre monde. Bruttenholm croise la charmante Dr Rieu, croise l’amour, puis la déception et surtout fait face à des avis très différents sur les monstruosités qui s’abattent sur la base de l’armée de l’Air de Carmelo, dans l’Utah. Viennent-elles d’un autre monde ou d’une Terre alternative ? Les avis divergent, séparant les hommes et encore plus les savants... Le danger est là, impressionnant... quand Hellboy, lui, songe à couper ces cornes rouges qui l’éloignent tant de l’humanité !

John Arcudi et Mike Mignola explorent avec intelligence ces débuts du B.P.R.D., splendidement mis en scène par Max Fiumara, absolument performant sur ce récit, autant pour tenir les atmosphères, les scènes de combats avec des créatures monstrueuses délirantes et les tensions entre les personnages. Là, moi je sais pourquoi je vote avec enthousiasme pour l’univers d’Hellboy.

Mais ce n’est pas fini, puisque cet album est, comme le premier, fort conséquent. Pour le second récit, on retrouve les cauchemars de l’agent Anders et ses retrouvailles avec les vampires. Il se pose beaucoup de questions sur ce qu’il devient, sur les cauchemars qui hantent ses nuits, sur ses humeurs qui l’éloignent de ses co-équipiers, même du professeur qui l’a sauvé. Alors il lui annonce son départ, à la recherche d’une sorte de déesse, nommée Hécate. Hécate, oui, une des clés de l’univers Hellboy. Bruttenholm l’aidera à trouver la piste, dans l’histoire, celle qui mène à la « maladie du vampire », dans une ville de Bohème du sud, Cesky-Krumlov. Simon Anders va s’y enfoncer comme on entre en enfer, pour y perdre peut-être toute trace d’humanité et se faire emporter par une tempête de sang, dans une houle de folie dont seul Bruttenholm pourrait encore la sauver. En aura-t-il le moyen ?

JPEG - 108.5 ko

Je vous laisse vous enfoncer dans ce récit fantastique passionnant, captivant, qui comme souvent dans l’excellence des scénarios de Mignola, et ici Gabriel Bà, mettent l’humain face à des gouffres d’inquiétude et d’incompréhension. J’ai évoqué Gabriel Bà, c’est lui et son frère, Fàbio Moon, qui ont réalisé ce récit vampirique.
Du haut vol bien entendu, Mignola sait depuis longtemps s’entourer des meilleurs et surtout, leur donner des challenges où ils aiment s’impliquer. Quand tant d’associations ne sont que pur produit marketing, l’ouverture de l’univers d’Hellboy à d’autres dessinateurs ne fait que renforcer, compléter, s’intégrer, dans un projet de haute volée.

Ne loupez pas ces “B.P.R.D. Origines”, un élément fort de la construction d’une mythologie tout à fait unique, celle d’Hellboy, cet enfant démon arrivé sur Terre pour mieux la protéger.

Un incontournable !


Bien sûr, sont fortement recommandés les premier et troisième tomes de “B.P.R.D. Origines”, ce dernier étant paru en mars 2017 chez Delcourt.


B.P.R.D. Origines (Volume II)
- Scénario : Mike Mignola, John Arcudi, Gabriel Bà, Fàbio Moon, Max Fiumara
- Dessin : Gabriel Bà, Fàbio Moon, Max Fiumara
- Couleurs : Dave Stewart
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrenbande
- Pagination : 288 pages couleurs
- Dépôt légal : 31 août 2016
- Numéro ISBN : 978-2-7560-8099-4
- Prix public : 29,95 €


Pour tout savoir d’Hellboy, je vous incite vivement à découvrir la chronologie de l’Univers Hellboy sur le site des éditions Delcourt.

JPEG - 94.8 ko

Hellboy sur la Yozone :
Hellboy Deluxe : Les Germes de la Destruction - Au Nom du Diable
Hellboy, le fils du Diable et de l’homme..., un dossier sur la création de l’univers Hellboy.
B.P.R.D. Origines Volume 3
Hellboy : La bible infernale, un excellent Art Book déjà chez Delcourt
Hellboy & B.P.R.D. 1952
Hellboy & B.P.R.D. 1953
Hellboy (T9) L’Appel des Ténèbres
Hellboy (T15) Au Mexique
B.P.R.D. (T7) Le Jardin des Souvenirs
Hellboy : Rencontres
Hellboy... sans Mignola : Bizarre !
Abe Sapien : une première sous forme de Noyade
Hellboy, le premier film de Guillermo Del Toro
Hellboy II, les Légions d’or maudites


Illustrations © Gabriel Bà, Fàbio Moon, Max Fiumara et Éditions Delcourt (2016)


Fabrice Leduc
13 juillet 2017






JPEG - 49.5 ko
“B.P.R.D. Origines (Volume 2)”



JPEG - 83.5 ko



JPEG - 106.4 ko



JPEG - 79.6 ko



JPEG - 73.3 ko



JPEG - 71.8 ko



JPEG - 64.5 ko
“B.P.R.D. Origines (Volume 1)”



JPEG - 78 ko
“B.P.R.D. Origines (Volume 3)”



JPEG - 82.4 ko



WebAnalytics