YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pensionnat de Mademoiselle Géraldine (Le), tome 2 : Corsets et complots
Gail Carriger
Orbit/Le livre de poche, roman traduit de l’anglais (USA), steampunk, 353 pages, 2015, 16,90€/6,90€

La scolarité un peu particulière de Sophronia se poursuit : on fait passer un étrange test aux premières années, à l’aide d’une machine -un bidulotron, d’après Vieve- que la jeune fille « dérègle » quelque peu en retirant une pièce qui ressemble furieusement au prototype de valve de communication éthérique au cœur de ses précédentes aventures. Tandis qu’elle interroge la gamine au sujet du gadget, le résultat du test tombe : Sophronia est exceptionnellement douée, plus que Monique qui est pourtant en dernière année. La conséquence ne tarde pas : jalouses, ses camarades de chambrée, même Dimity ! la battent froid.
Pour ne rien arranger, des garçons (!) de Bunson embarquent dans le pensionnat avec leur professeur Shrimpdittle, venu travailler avec Mme Lefoux sur un mystérieux projet en rapport avec le déplacement du pensionnat jusqu’à Londres !



C’est isolée et en mauvaise posture que Sophronia affront les événements qui viennent. Rejetée par ses camarades, jalouses des louanges dont elle fait l’objet, Sophronia peut encore compter sur Savon et Vieve. Mais l’arrivée des garçon, et notamment dans le lot Lord Felix Mersey, fils de duc qui avait déjà jeté son dévolu sur elle, chamboule un peu les choses. Si leur présence permet aux jeunes filles d’exercer leurs compétences en matière de conversation et de flirt, leur méconnaissance toute masculine de ses arts subtils déstabilise Sophronia. Mais elle sera davantage retournée par les conséquences de sa promesse à Vieve, qui veut intégrer Bunson. Pour cela, elle a besoin d’écarter Shrimpdittle, qui sait qu’elle est une fille, et son amie va employer toutes ses compétences pour cela... sans réaliser quelles funestes conséquences peuvent découler de la destruction d’une réputation. La leçon que reçoit Sophronia, sur les choix de sa profession, est encore une fois très adulte et tranche cruellement avec la légèreté de façade de sa vie.

L’intrigue évolue autour de la démonstration par Giffard d’un ballon éthérique, et Sophronia va comprendre peu à peu pourquoi cette démonstration technique nécessite leur venue à Londres. Je n’en dirai pas plus, sinon que les fils tissés dans le volume précédent deviennent une toile de plus en plus lisible. (si vous avez déjà lu « Prudence », vous savez que le voyage éthérique est devenu monnaie courante deux générations plus tard).
Les vampires sont également au cœur de « Corsets et complots », et Sophronia en fréquentera soudain un peu trop à son goût, et pas des moindres : le potentat, Lord Ambrose, la comtesse Nadasdy et bien sûr... (chut, mon petit pétale de rose en sucre.) Elle découvre qui est le drone du professeur Braithwope (l’avez-vous deviné ?) et cela éclaire quelques zones d’ombre, mais n’annonce rien de bon à venir...

Plus complexe que le tome précédent, plus cruel, plus adulte, ce second volume, sans nous éloigner du badinage et du jeu trouble des apparences, a tous les atours d’un vrai roman d’espionnage. L’héroïne est amenée à mesurer ses faiblesses, les conséquences de chacun de ses actes. Cela annonce d’excellentes choses à venir ! (Non que nous en ayons un seul instant douté.)


Titre : Corsets et complots (Curtsies & Conspiracies, 2013)
Série : Le Pensionnat de Mademoiselle Géraldine, tome 2/4
Auteur : Gail Carriger
Traduction de l’anglais (USA) : Sylvie Denis
Couverture : Carrie Schechter
- Grand format :
Éditeur : Orbit
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 354
Format (en cm) : 21,5 x 14,5 x 2,5
Dépôt légal : septembre 2014
ISBN : 9782360511099
Prix : 16,90 €
- Edition de poche :
Éditeur : Le Livre de Poche
Collection : Orbit
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 384
Format (en cm) : 18 x 11 x 2,5
Dépôt légal : novembre 2015
ISBN : 9782253183846
Prix : 16,90 €


Le Pensionnat de Mademoiselle Géraldine sur la Yozone
- 1 : Étiquette et Espionnage
- 2 : Corsets et Complots
- 3 : Jupons et Poisons
- 4 : Artifices et Arbalètes

Voir aussi :
Le Protectorat de l’Ombrelle :
- 1. Sans âme
- 2. Sans forme
- 3. Sans honte
- 4. Sans cœur
- 5. Sans âge
Le Protocole de la Crème anglaise
1/2 : Prudence


Nicolas Soffray
27 mars 2017






JPEG - 53.2 ko



WebAnalytics