YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Wunderwaffen (T7) Amerika Bomber
Richard D. Nolane et Maza
Soleil

L’uchronie a été portée sur les fonds baptismaux par Philip K Dick avec “Le Maître du Haut Château”. Depuis, cette variation du thème ancien des univers parallèles a reçu quantité de déclinaisons dont les plus célèbres, en matière de bande dessinée, me paraissent être “Jour J” et “Millénaire”.



Nolane, vieux routier de ce sujet aux potentialités inépuisables, s’y est préalablement exercé au temps où il écrivait à tour de bras la série des “Blade”. Il nous livre ici, avec son compère Maza, le septième opus de “Wunderwaffen”. Sur une double hypothèse, l’échec du débarquement allié en Normandie et la concrétisation des projets nazis aéronautiques avant-gardistes, nous assistons album après album au développement saisissant de réalisme d’un monde où la Seconde guerre mondiale perdure, poussant les belligérants vers un équilibre dangereusement précaire.
Il est assez intéressant de noter que le second conflit mondial est souvent, en matière d’uchronie, le point d’entrée d’une extrapolation. D’ailleurs, chez Delcourt, “USA Uber alles” dessiné par le même Maza joue de ce répertoire. Qu’en penser ?

La passion de l’aviation est évidente chez nos auteurs. Les combats aériens par leur fureur, les engins dessinés par leur plastique et les mouvements suggérés par le crayon magique de Maza sont époustouflants. On le sent infiniment plus à l’aise d’ailleurs dans la restitution des duels entre chasseurs que dans la représentation des personnages, qui, sans être malhabile, est moins convaincante. Maza n’est manifestement pas un portraitiste : on est dans une bande dessinée qui vit, qui bouge, bourrée d’action, de bruit, de cris, de passes aériennes, dans une ambiance fantastique qui fleure bon Charles Fort et John W Campbell.

JPEG - 34.9 ko

Ici l’histoire se déroule en Antarctique. Une flotte alliée et les moyens aériens qui vont avec entreprennent de détruire la base secrète des nazis, établie à l’aplomb du mystérieux objet coincé sous les glaces. On soupçonne que celui-ci est à l’origine du phénomène qui a fait basculer le sort du monde au matin du 6 juin 1944. Tout ne va pas se passer exactement selon les souhaits des parties en présence et les allemands vont aussi connaître quelques vicissitudes avec la réaction imprévue de ce troisième et énigmatique acteur. Le doute s’installe : Thor est-il vraiment du côté des nazis ? Le suspense est maintenu jusqu’au bout et la dernière image est là pour taquiner notre imagination.

Voici donc encore une fois – et cela n’a rien de lassant – une belle réussite tant picturale que scénaristique. Un huitième tome est programmé avant la fin de l’année mais je soupçonne nos auteurs de continuer à vouloir tout à la fois nous allécher et entretenir vis à vis de nous une frustration grandissante. Nolane et Maza : ayez pitié de vos pauvres lecteurs !


(T7) Amérika Bomber
- Série : Wunderwaffen
- Scénario : Richard D. Nolane
- Dessins : Maza
- Couleurs : Desimir Miljic
- Editeur : Editions Soleil
- Collection : Aventure
- Format : 24 cm x 36 cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Date de parution : 24 juin 2015
- ISBN : 978-2-302-04656-6
- Prix public : 14,50 €


© Editions Soleil - Tous droits réservés


Didier Reboussin
18 octobre 2015






JPEG - 38.6 ko



JPEG - 47.6 ko



JPEG - 46.8 ko



JPEG - 44.1 ko



WebAnalytics