YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

31 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Freezing Zero (T3)
Lim Dall Young et Jung Soo Chul
Doki-Doki

Aneth McMillian a intégré la 28e promotion de Pandora de l’académie de West Genetics. Mais elle ne cherche pas à se faire des amies parmi les autres Pandora : pour elle, ce ne sont que des petites filles riches en qui ont ne peut avoir confiance. Elle, la fille de roturier dont le père est un simple transporteur routier, jette un froid chez les richardes en affichant un taux de synchronisation de 80%. Elle va très vite se faire une ennemie de Athia Simons, dont elle va se moquer du père après que celle-ci ait plaisanté sur le sien, surtout qu’Athia, malgré la richesse de sa famille, n’est synchronisée qu’à 65%, ce qui fait d’Aneth une Pandora de classe supérieure à la sienne dans le monde de West Genetics. Mais Aneth ne s’arrête pas là puisqu’elle va aussi se mettre à dos Elisabeth Mayburry qui cherche pourtant à résoudre les problèmes avec sagesse. Seule Cléo qui partage sa chambre arrive à trouver grâce à ses yeux, il faut dire que la jeune fille est orpheline.


D’où vient cette haine qu’éprouve Aneth pour les filles de riches ? Certes, elle s’est toujours un peu sentie inférieure aux richardes de par ses origines du peuple, mais au camp d’entrainement préparant à l’entrée à l’académie, elle n’était pas à ce point dégoûtée par les autres Pandoras. Pour mieux la comprendre, il faut remonter à ce fameux camp. Aneth surpassait déjà ses camarades avec ses qualités exceptionnelles. Elle en était même devenue la petite préférée du sergent instructeur Mélys. Et ses camarades du camp l’acceptaient, même avec ses origines roturières. En réalité, c’était une autre élève qui attirait la foudre des jeunes filles de bonne famille : Dolly Parnell. Si elle est née du même milieu que les autres, elle traîne la réputation de traîtresse de sa sœur. Cette dernière aurait fui un combat lors du huitième Nova Crash, laissant son unité se faire décimer. La famille Parnell s’est alors retrouvée au ban de la société, devant payer pour le couardise de leur fille. Et même Dolly se doit de payer. Ce que ne peut comprendre Aneth. Pour elle, seuls les fautifs d’un crime, s’il est avéré, doivent en payer le prix, pas une innocente comme Dolly. Malheureusement, en se rebellant contre la majorité, Aneth devint elle aussi une paria...

JPEG - 61.5 ko

Ce tome 3 de “Freezing Zero” commence par duper le lecteur. Contrairement à ce que pourrait laisser penser la couverture, Elisabeth Mayburry n’est pas le personnage central de ce volume, plutôt un personnage secondaire. Celle qui sera à l’honneur sera en réalité une nouvelle fois Aneth. Certes, les deux Pandoras se partageaient le tome précédent, mais cette fois, Aneth est clairement à l’honneur. Le tome 3 rompt également avec la logique des deux précédents tomes. Ce n’est plus l’enfance des Pandoras de West Genetics qui est décrite mais bien la première année de celles qui seront les pièces maîtresses de l’académie à la fin de leur cursus. On découvre ici une Aneth remplie de haine pour ces filles riches qu’elle méprise au plus haut point. L’introduction n’est pas à son honneur, comme le sera encore moins la conclusion de tome. En fait, c’est une véritable psychopathe qui nous est présentée, une jeune femme aveuglée par une haine engendrée par la mort d’une de ses camarades. Mais l’explication de son comportement fera l’objet du cœur du tome, un long flash-back qui pousse le lecteur à s’interroger sur la notion de courage et de lâcheté.

Il est toujours facile de traiter quelqu’un de lache mais ferions-nous mieux dans une situation similaire ? Lim Dall Young se veut quelque peu philosophe mais surtout un critique acerbe contre les donneurs de leçons et les défenseurs d’une morale qu’eux-même sont dans l’incapacité de respecter. Aneth est alors montrée avec une probité forçant le respect mais surtout un courage stupéfiant qui aurait pu lui coûter la vie. La pseudo lutte des classes que sous-entendait l’introduction n’était en réalité qu’un leurre et surtout l’excuse que trouvera Aneth pour justifier son comportement de serial killer face aux filles à papa. Elle se dresse en fait dans un costume de justicière qui ne lui sied pas, surtout qu’en agissant d’une façon aussi manichéenne face à ses camarades Pandoras, elle ne fait que copier celles qu’elle haïssait et qu’elle pense punir à travers d’autres Pandoras. Finalement, l’être humain est faible et ne fait que reproduire inexorablement les mêmes erreurs.

Ce tome 3 s’avère donc très moralisateur mais aussi extrêmement pessimiste. Mais pour une fois, il ne se clôt pas, laissant en suspens l’affrontement entre Aneth et Elisabeth...


Freezing Zero (T3)
- Scénario : Lim Dall Young
- Dessin : Jung Soo Chul
- Traducteur  : Julien Pouly
- Éditeur français : Doki-Doki
- Format : 127 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 20 août 2014
- Numéro ISBN : 978-2-81893-157-8
- Prix : 7,50 €


A lire sur la Yozone :
Freezing (T1)
Freezing (T2)
Freezing (T3)
Freezing (T4)
Freezing (T5)
Freezing (T6)
Freezing (T7)
Freezing (T8)
Freezing (T9)
Freezing (T10)
Freezing (T11)
Freezing (T12)
Freezing (T13)
Freezing (T14)
Freezing, First Chronicle
Freezing (T15)
Freezing (T16)
Freezing (T17 et 18)
Freezing (T19 et 20)
Freezing (T21 et 22)

Freezing Zero (T1)
Freezing Zero (T2)


© Edition Doki-Doki - Tous droits réservés



Frédéric Leray
7 juillet 2015







JPEG - 58.9 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 25.5 ko



JPEG - 29.8 ko