YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

73 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

King’s Game [Spiral] (T1 et 2)
Nobuaki Kanazawa, Renji Kuriyama
Ki-oon Seinen

Hatsuki est dingue de surnaturel et pouvoir s’introduire dans un bâtiment hanté, voila un défi qu’elle ne peut refuser. Selon la rumeur, les élèves du lycée Simon se sont entretués quelques années plus tôt. Cela fait donc de cet établissement le lieu idéal pour une visite nocturne, excitation que ne partage pas son amie, qui la suit contrainte et forcée. Dans le bâtiment, d’étranges messages écrits sur les murs attirent la curiosité d’Hatsuki, mais elle va trouver bien plus intéressant dans une des salles de classe. Il s’agit d’un cahier avec une liste d’élèves dont une partie des noms est rayée, ainsi que des notes sur un étrange jeu qui aurait décimé la classe de Natsuko Honda : le jeu du roi ? Mais que s’est-il passé dans cette classe ? Le jeu du roi, ce jeu par téléphone où les élèves d"une classe se doivent de respecter les ordres du roi sous peine d’un gage mortel. Des ordres comme celui imposé à Takeru, de se séparer de ce qu’il avait de plus important pour lui. Ou encore un défi de perte de poids entre Mai et Nana. Seulement si Natsuko souhaite sauver ses amis, d’autres se prennent au jeu.


Le jeu du roi est devenu un jeu de massacre avec le dernier ordre : chaque participant doit tuer au moins un autre élève. Et les premiers morts commencent à tomber dès l’annonce de l’ordre. Natsuko a déjà du mal à se remettre de la mort de Nana, mais avec le nouvel ordre, elle en vient à craindre même ses meilleures amies. Seulement, Tomomi ne cherchait pas du tout à la piéger mais bien à l’avertir du danger qui la menace, mais quand elle parvient à retrouver son ami, Tomomi est gravement blessée, un bras tranché. Natsuko tente alors de rattraper son erreur, mais il est déjà trop tard : celui qui a blessé Tomomi les a rattrapées et s’apprête à finir le travail. Natsuko, dans un acte désespéré, tente de séduire son agresseur et lui propose de lui faire l’amour. Toutefois, la jeune fille n’a pas été aussi convaincante qu’elle aurait souhaité et le jeune tueur s’apprête à la décapiter quand il est lui-même la victime d’une attaque. Car finalement, il y a toujours plus psychopathe que soit dans le jeu du roi.

JPEG - 59.3 ko

Après King’s Game Origin, Nobuaki Kanazawa revient avait sa saga horrifique. Mais pour porter quel message ? Quelle révélation a-t-il à nous faire ? Maintenant que les lecteurs connaissent la personne à l’origine de cette malédiction qui se répand comme la peste sans qu’il soit possible de l’arrêter, nous étions en droit de nous demander où le mangaka comptait nous entraîner ? Dans le futur ? Que nenni, Nobuaki Kanazawa semble bloqué en mode préquelle. Pourtant, les premières pages annonçait plutôt une suite à la saga. Malheureusement, ce n’était qu’un leurre et le mangaka nous ramène une nouvelle fois dans le passé, ou plus précisément entre le début de la saga et King’s Game Origin. Toutefois, le personnage central de cette saison n’est autre que Natsuko Hondo, la sœur jumelle de Chiemi que nous avions appris à haïr dans King’s Game Extreme). Elle était la méchante de l’histoire, une véritable psychopathe qui prenait plaisir à torturer Nobuaki. Toutefois, c’est une tout autre Natsuko qui nous est présentée alors qu’elle subissait son premier jeu du roi. Bon, rien que cette information gâche un peu le plaisir mais soit, nous savions également qui serait le survivant de King’s Game Origin. Toutefois, cette fois Nobuaki Kanazawa prend un risque important en misant sa quatrième saison sur un personnage que les lecteurs avaient adoré voir mourir.

Le jeu étant sensé être connu de tous, le mangaka ne prend plus de précautions pour nous le présenter au point de nous y entraîner alors qu’il a déjà commencé. Comme d’habitude, il nous faut la méchante, la fille que tout le monde va haïr. Nobuaki aurait-il un sacré problème avec la gente féminine pour toujours faire d’une de ses protagonistes un monstre assoiffé de sang ? Toutefois, même si Mai sera notre psychopathe du jour, nous savons parfaitement que la santé mentale de Natsuko est loin d’être des plus stables. D’ailleurs, les positions qu’elle prend sont parfois surprenantes et loin d’être celles que devrait prendre une gentille petite fille. Ce serait plutôt Kentaro qui incarnera le gentil de l’histoire, celui qui sera prêt à tout pour sauver ses camarades. Natsuko accumulera les preuves de sa partialité et quelque part, sa capacité à condamner des amis si cela peut lui sauver la peau. Pour mettre tout cela en image, Renji Kuriyama revient aux crayons. Pourtant le dessinateur ne nous avait pas vraiment convaincu avec sa performance sur King’s Game Extreme). Pourtant, les deux premiers tomes tiennent plutôt la route visuellement. En tout cas, si son dessin n’est pas parfait, il est largement moins emprunt de défaut que pour la série précédente. Si la série est sanguinolente, elle n’est pas gore et joue plus sur les expressions des personnages que sur des effets vraiment horrifiques. D’ailleurs, Natsuko prend souvent un visage à la limite de la démence, en particulier quand il est question de Mai.

Difficile de trouver un véritable intérêt à cette série, mais il reste trois tomes pour nous prouver le contraire.


King’s Game [Spiral] (T1 et 2)
- Scénario : Nobuaki Kanazawa
- Dessin : Renji Kuriyama
- Traducteur  : Jean-Benoit Sylvestre
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 176 pages
- Date de parution : 9 juin et 18 août 2016
- Numéro ISBN  : 978-2-35592-962-5 ; 978-2-35592-979-3
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
King’s Game : le nouveau jeu de la mort !
King’s Game (T1)
King’s Game (T2)
King’s Game (T3 et 4)
King’s Game (T5)

King’s Game Extreme (T1 et 2)
King’s Game Extreme (T3)
King’s Game Extreme (T4 et 5)

King’s Game Origin (T1 et 2)
King’s Game Origin (T3 et 4)
King’s Game Origin (T5 et 6)


© Renji Kuriyama, Nobuaki Kanazawa 2015 / Futabasha Publishers Ltd.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés



Frédéric Leray
11 septembre 2016







JPEG - 28.2 ko



JPEG - 29.2 ko



JPEG - 25.3 ko



JPEG - 27.5 ko



JPEG - 17.2 ko



JPEG - 31.8 ko