Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Twin Star Exorcists (T10 et 11)
Yoshiaki Sukeno
Kaze Manga

Rokuro arrive enfin sur l’île de Tsuchimikado. Sa première impression est plutôt bonne, l’accueil qui lui est offerte par les habitants étant des plus enthousiastes. Seulement, ce n’est pas le cas d’une partie des grandes familles d’onmyoji. Rokuro est convié au quartier général par Arima qui compte bien apprendre à ce jeune écervelé les règles régissant l’île, mais surtout lui faire prendre conscience qu’il est encore très loin d’avoir le niveau pour affronter Yuto dans Magano. Mais avant tout, il doit choisir une des familles des douze généraux céleste afin de subir un entrainement digne de ce nom. Toutefois, un membre de la famille Zeze prend le parti d’insulter la famille de Benio, refusant du même coup d’accueillir Rokuro. Seulement, notre jeune héros est toujours aussi impulsif et il ne peut laisser un gros lard insulter sa promise. Cette fois, l’étoile jumelle masculine s’est bien faite remarquée et comme punition, Arima décide de lui faire faire un petit tour dans le Magamo de l’île, histoire de lui donner une bonne leçon... au risque de le mettre en danger de mort.



Rokuro s’est encore fait remarquer en refusant d’intégrer une des douze grandes familles. Devant la tristesse du shikigami de la famille de Benio et le peu de respect envers la demeure des Adashino, considérés comme des déchets à cause de Yuto, Rokuro a choisi de s’installer dans la demeure de sa promise et d’y fonder sa famille. Seulement, par ce choix, il s’est mis dans la pire des situations, sans compter qu’il doit intégrer le lycée de l’île. Comble de malchance, Arima est le directeur de l’établissement. Bien décidé à empêcher le jeune homme de participer au tournoi du château Hadarae, il scelle le bras droit de Rokuro en ajoutant une dose de malédiction pour l’empêcher d’utiliser le moindre pouvoir. Le rang des élèves étant donné au mérite et au niveau des pouvoirs magiques, Rokuro se retrouve le plus mal classé. Et comme si cela ne suffisait pas, notre jeune héros se met à dos pas moins que le fils d’Arima, Arimori. En métropole, Benio a disparu, coincée dans Magano par Kamui qui est très déçu de voir que la jeune femme n’a pas utilisé son cadeau comme elle aurait dû....

JPEG - 77.2 ko

L’arc de l’île Tsuchimikado commence donc sur les chapeaux de roues. Yoshiaki Sukeno ne perd pas de temps pour nous présenter les fameux douze grandes familles, tout en mettant évidemment en avant celles qui poseront des problèmes à notre héros, celles qui l’aideront et celles qui représentent le plus grand des défis. Le contexte de l’île est parfaitement expliqué et le lecteur peut rapidement se mettre dans l’ambiance de ce nouvel arc. Toutefois, le mangaka avait également une petite leçon d’humilité à donner à son héros et un petit tour dans le Magano de l’île sera la leçon idéale. Rokuro n’est pourtant pas humilié au premier sens du terme, il est surtout mis face à ses responsabilités et à la limite de ses pouvoirs, surtout comparés à ceux des généraux célestes. Pourtant, le temps joue contre notre héros car la mission devant mettre fin aux agissements de Yuto est déjà programmé. Le défi lancé à notre héros est donc de devenir toujours plus puissant... mais en jouant cavalier seul et se mettant à dos les douze généraux, pas sûr que cela soit la meilleure des méthodes. A se demander si Rokuro n’est pas un rien maso vu qu’il semble prendre plaisir à énerver au plus haut point même le peu d’alliés à ses côtés. Mais il va également intéresser les plus puissants des généraux qui voient en lui une forme d’amusant empêcheur de tourner en rond.

Si le tome 10 était une excellente introduction, le tome 11 s’avère plus fouillis et accélérant soudainement le temps. En fait, Yoshiaki Sukeno zappe entre la métropole et l’île pour montrer en parallèle l’évolution des deux étoiles jumelles. Toutes les deux se retrouvent dans un sacré pétrin, même si Benio est tout de même dans une situation bien plus critique que celle de son aimé. Les sentiments des deux n’ont plus la moindre ambiguïté, que ce soit Benio refusant de mourir loin de Rokuro et Rokuro défendant sans la moindre hésitation l’honneur de son aimée. Les deux se doivent d’augmenter leur pouvoir ou plutôt les retrouver pour Benio. La méthode de cette dernière est violente et très risquée alors que Rokuro ne risque que d’être humilié et ne pas pouvoir affronter Yuto. Toutefois, ce zapping a également le défaut d’éluder le cœur de l’entraînement des deux personnages et, comme il en a pris la malheureuse habitude, Yoshiaki Sukeno fait des bons dans le temps, certes réduit dans le cas du tome 11 mais assez pour vite nous amener au tournoi. C’est évidemment l"événement crucial qui doit prouver à tous les qualités de Rokuro, et le mangaka répond également à l’empressement des lecteurs qui attendent impatiemment ce genre de tournoi classique des shonen.

Et voilà, nous voici déjà au tournoi du château Hadarae. Comment s’en sortira Rokuro ? La réponse bientôt.


Twin Star Exorcists (T10 et 11)
- Auteur : Yoshiaki Sukeno
- Traducteur  : Yann Kaffi
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 3 mai et 23 août 2017
- Numéro ISBN  : 9782820328427 ; 9782820328908
- Prix : 6,99€


A lire sur la Yozone :
Twin Star Exorcists (T1 et 2)
Twin Star Exorcists (T3)
Twin Star Exorcists (T4 et 5)
Twin Star Exorcists (T6 et 7)
Twin Star Exorcists (T8 et 9)


SOUSEI NO ONMYOUJI © 2013 by Yoshiaki Sukeno/SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga- Tous droits réservés



Frédéric Leray
10 septembre 2018




JPEG - 35.7 ko



JPEG - 23.1 ko



JPEG - 30.8 ko



JPEG - 30.5 ko



JPEG - 30.9 ko



JPEG - 28.1 ko



WebAnalytics