YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Twin Star Exorcists (T8 et 9)
Yoshiaki Sukeno
Kaze Manga

Shimon et les étoiles jumelles sont partis délivrer sa petite sœur, Sayo, de deux terribles Basaras : Hijirimaru et Higano. Si les deux impurs ont pris un avantage certain lors de la première confrontation, c’est mal connaître nos héros que penser qu’ils baisseront si rapidement les bras. Rokuro a préparé une diversion des plus originales en se faisant repérer et poursuivre par le plus possible d’impurs, et ainsi semer une belle pagaille où se retrouvent mêlés bien malgré eux les deux Basaras. L’idée de Shimon est des plus simples : s’occuper des deux impurs avec les étoiles jumelles pendant que Mayura ramène Sayo dans le monde des humains. Mais les deux Basaras sont loin d’être aussi facilement bernés et Higano, grâce à sa rapidité phénoménale, rattrape très rapidement les fuyardes. Le combat est des plus déséquilibrés, et un trois contre un est loin de signifier que l’avantage est du côté des onmyoji,, bien au contraire. Le pouvoir des Basaras dépasse de loin celui des impurs que Benio a pu affronter jusqu’à présent.



Higano s’est sacrifié afin de permettre à Hijirimaru de décupler son pouvoir magique. Car absorber l’énergie magique de son coéquipier Basara n’a pas simplement augmenter la puissance de Hijirimaru, mais cela l’a amené à un niveau encore inconnu de l’impur. Sa puissance est telle qu’elle a ouvert une brèche entre Magano et le monde des humains, créant un passage direct pour tous les impurs à proximité. Et les dégâts sur Terre ne se font pas attendre, les impurs s’attaquent à tous les êtres vivants à leur portée. Heureusement, les onmyoji défendant le secteur ont vite réagi, à commencer par Seigen, le premier sur le terrain. Toutefois, leur force ne suffit pas pour à la fois détruire tous les monstres tentant une incursion et réparer la brèche qui vient de se matérialiser sous la forme d’une gigantesque tour de château. Très opportunément, d’autres renforts arrivent plus rapidement que prévu, et rien de moins que deux généraux célestes : Kankuro, le général céleste Seryu et Kengo, le général céleste Genbu. Un troisième mais non des moindres a déjà pris la direction de Magano, Et ses ordres sont très clairs : il n’a besoin de personne pour régler ce problème, tout autre intervenant risquant de subir des dommages collatéraux...

JPEG - 93.3 ko

Nos héros se livrent ici à leur premier combat à mort contre deux Basaras. Il y en a onze à purifier et ils ne commencent pas par les plus simples car Hijirimaru est classé quatrième dans les rangs des Basaras. L’affrontement ne pouvait qu’être serré, voire même ne pas s’achever dès le premier combat. Mais Yoshiaki Sukeno a choisi un style bien précis : le combat interminable qui dure des plombes mais au moins s’achève sur un vainqueur sans conteste. Dire que ce combat s’éternise est un euphémisme. le mangaka aura le temps de permettre à ses personnages de sortir leurs coups secrets, même s’il n’est pas toujours des plus efficaces. Et pour que cela dur encore plus longtemps, il divise ses protagonistes en deux groupes, chacun affrontant un des Basaras. Je ne veux pas être caricatural, mais on se retrouve avec d’un côté le groupe des filles et de l’autre celui des garçons. Yoshiaki Sukeno ne pourra pas s’empêcher de mettre en charpies quelque tenues, même si révéler la plastique de Benio n’est pas tellement spectaculaire. En tout cas, celle qui sera mise en avant sur presque un tome entier et Mayura. C’est aussi son premier combat dans Magano, un baptême du feu loin d’être des plus simples, la jeune fille subissant de nombreux dommages et se retrouvant à devoir utiliser une amulette possédant un pouvoir qu’elle ne peut contrôler. Mayura montrera pourtant une incroyable abnégation et s’avère avoir bien mûrie depuis le début de son entrainement.

Seulement pour vaincre un Hijirimaru surboosté, seules les étoiles jumelles sont de taille. On est même surpris avec quelle rapidité Rokuro accroît sa puissance et parvient à surpasser le Basara alors que Shimon a été purement et simplement ridiculisé. A croire que Yoshiaki Sukeno a voulu passer à la vitesse supérieure et en finir soudainement avec son Basara. Il avait pourtant créé l’intermède idéal en revenant sur terre et introduisant deux généraux célestes. Le lecteur pouvait alors s’attendre à assister à une démonstration de puissance des deux personnages pour les mettre en valeur. Il s’avère qu’ils feront plus office de potiches qu’autre chose. Le mangaka joue en fait sur de brèves saynètes introduisant de mystérieux personnages pour créer un suspens supplémentaire et justifier les changements de puissance de son héros. Toutefois, la véritable conséquence de ce combat contre Hijirimaru sera un choc pour les lecteurs car remettant en cause la présence d’un personnage crucial. La conclusion de ce tome est assez surprenante mais met un peu de piment pour la suite de l’aventure car l’absence de ce personnage pourrait être très préjudiciable pour nos héros.

Un nouvel arc commencera au tome 10 puisque l’action se déroulera cette fois sur l’île des onmyoji.


Twin Star Exorcists (T8 et 9)
- Auteur : Yoshiaki Sukeno
- Traducteur  : Yann Kaffi
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 3 novembre 2016 et 15 février 2017
- Numéro ISBN  : 9782820325273 ; 9782820328052
- Prix : 6,99€


A lire sur la Yozone :
Twin Star Exorcists (T1 et 2)
Twin Star Exorcists (T3)
Twin Star Exorcists (T4 et 5)
Twin Star Exorcists (T6 et 7)


SOUSEI NO ONMYOUJI © 2013 by Yoshiaki Sukeno/SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga- Tous droits réservés


Frédéric Leray
25 décembre 2017






JPEG - 30.6 ko



JPEG - 31.9 ko



JPEG - 34.7 ko



JPEG - 34.3 ko



JPEG - 34.3 ko



JPEG - 36 ko



WebAnalytics