YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Twin Star Exorcists (T4 et 5)
Yoshiaki Sukeno
Kaze Manga

Yuto leur a donné 24 heures pour se préparer à l’affronter. S’ils refusent le combat, il massacrera tous les habitants de la ville et tous leurs proches. Benio et Rokuro se retrouvent contraints et forcés de s’entraîner ensemble mais surtout d’améliorer leur synchronisation. En tant qu’étoiles jumelles, leur fusion de pouvoir devrait leur permettre de tenir tête à Yuto. Seulement n’étant capable d’utiliser qu’un seul revêtement magique à la fois alors que Yuto peut en utiliser six, Rokuro part avec un énorme désavantage. Une autre mauvaise surprise les attend : en utilisant leur résonance, Rokuro voit son revêtement disparaître. Certes la résonance est une attaque phénoménale mais elle annihile les défenses de Rokuro. Malheureusement le temps défile et les deux étoiles partent affronter Yuto sur son terrain, à Magano. Et très vite, la supériorité de Yuto ne fait aucun doute, peu importe la technique utilisée. Pourtant Rokuro compte bien lui faire payer la mort de ses amis de l’orphelinat Hinatsuki.



Benio a fini par accepter de remplacer ses jambes tranchées par Yuto par des jambes d’impur. Et le pouvoir que lui a octroyé le Basara lui permet de mettre une bonne dérouillée à son frère. Ce dernier s’est assez amusé avec eux, il est temps que la tendance s’inverse. Malheureusement, ses nouvelles jambes la trahissent au pire moment. Basara lui avait caché que leur intensité ne pouvait être utilisée que pendant un temps très réduit et Yuto ne va certainement pas laisser passer sa chance. Et en cherchant à s’interposer, Rokuro finit avec la poitrine percée de part en part. Et pourtant, l’effet escompté par Yuto ne va pas avoir lieu. Alors qu’il devrait être à l’article de la mort, non seulement Rokuro se relève une nouvelle fois, mais il irradie, son corps devenant presque translucide. Contre tout attente, Yuto se voit obligé de revêtir sa forme d’impur, aussi dangereux que cela soit pour son intégrité. Mais malgré cela, Rokuro fait jeu égal avec lui, parvenant même à prendre un léger avantage. Toutefois les deux adversaires sont arrivés au bout de leurs forces.

JPEG - 100.2 ko

Vous vouliez un combat interminable, vous êtes un inconditionnel des affrontements façon “Dragon Ball Z” ? Vous allez adorer ces deux tomes ! Bon, j’y vais peut-être un peu fort, mais j’avoue que ces combats à rallonge, où le héros même privé de ces quatre membres continuent de combattre en mode “Sacré Graal”, ont tendance à fortement me lasser. Car soyons franc, quand le méchant de l’histoire passe son temps à baratiner ou à se la jouer « je peux t’écraser d’une pichenette » et qu’il ne le fait pas, l’affrontement perd alors fortement de sa crédibilité. Le temps apparaît toujours figé, laissant toujours une infinité de secondes aux héros pour se ressaisir et réfléchir tout leur saoul, sans parler des inévitables flash-backs venant ponctuer le tout. Heureusement pour moi, il se passe tout de même un événement important durant ce tome 4 qui se lit très vite, avec surtout la hâte que tout cela finisse. Benio va comme Rokuro hériter de membres d’impur. Mais contrairement à notre héros, Benio se verra laisser le choix de ce don par le Basara, un choix de dupes évidemment, mais la jeune fille ne le découvrira que dans le tome 5. En tout cas, nous avons droit à de la baston pure et dure, des moments de bravoure et surtout des discussions terriblement monotones mais qui sont malheureusement un passage obligé avec ce genre de shonen. On se dit alors vivement que le tome 5 arrive car, certes, le design des nouvelles jambes de Benio est plutôt réussi mais est-ce suffisant ?

Et nous voilà donc parti pour le second round avec le tome 5, il va alors nous rappeler une évidence du shonen : le héros ne peut pas mourir et peu importe comment, il survivra à n’importe quel coup. Et il faut bien avouer que Yoshiaki Sukeno fait quand même très fort dans le genre résurrection incompréhensible du héros. Il nous donnera une légère explication en cours de tome mais franchement, rien de bien convainquant, le tout ressemblant plus à la fumeuse technique du « Deus ex Machina » et de l’évolution soudaine mais évidemment programmée (bein voyons !) du héros. Je dois certainement me faire trop vieux pour ce genre d’astuce scénaristique éculée. Non seulement elle ne m’impressionne plus mais elle me fatigue car elle détruit une grande partie de l’intérêt de l’affrontement. Car le mangaka se retrouvait coincé avec un méchant cherchant à tuer son son héros et qui ne pourrait le laisser inanimé, histoire de lui donner une seconde chance. La conclusion de ce combat sera téléphonée et par conséquent décevante. Le lecteur ne peut qu’en conclure que ce combat n’avait comme but de montrer le nouveau pouvoir incompréhensible de Rokuro et d’offrir de nouvelles jambes à Benio. Le flash-back sur la naissance de l’amitié entre Yuto et Rokuro (si on peut l’appeler comme cela) est bien plus intéressant que ce combat fatigant dans tous les sens du terme. Le passé de Rokuro n’aura plus de secret pour nous et Yoshiaki Sukeno peut tranquillement passer au deuxième arc après une petite pause permettant de s’attarder sur la relation entre Benio et Rokuro.

Un saut dans le temps nous attend donc pour le tome 6. Espérons que l’intéret et le suspens reprendront également leur droit.


Twin Star Exorcists (T4 et 5)
- Auteur : Yoshiaki Sukeno
- Traducteur  : Yann Kaffi
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 194(T4) et 192(T5) pages
- Date de parution : 11 novembre 2015 et 17 février 2016
- Numéro ISBN  : 9782820322258 ; 9782820323071
- Prix : 6,99€


A lire sur la Yozone :
Twin Star Exorcists (T1 et 2)
Twin Star Exorcists (T3)


SOUSEI NO ONMYOUJI © 2013 by Yoshiaki Sukeno/SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga- Tous droits réservés


Frédéric Leray
21 mai 2017






JPEG - 34 ko



JPEG - 39 ko



JPEG - 36.1 ko



JPEG - 31.5 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 23 ko



WebAnalytics