YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Boulouloum et Guiliguili (T2)
Luc Mazel & Raoul Cauvin
Dupuis

S’il existe bien une série qui a mal été exploitée et que bon nombre de lecteurs regrette (bon, c’est juste une supposition, mais moi, c’est mon cas), c’est bien celle-ci. “Les jungles perdues”, “Boulouloum et Guiliguili” ou “Kaloum et Kong” suivant les périodes.
Alors, je récapitule, un changement de nom pour les deux héros de la série plus un changement du nom même de la série éditée en album, sans oublier un changement de titre pour un récit et cela vous donne des lecteurs déconcertés pour ne pas dire complètement perdus dans les méandres de l’édition.
Et c’est bien dommage quand, des années plus tard, on voit ce que cette série avait sous le coude…



JPEG - 63.9 ko

Mais inutile de se faire du mal ou d’avoir des regrets, allons donc à l’essentiel. A savoir ce deuxième volume de l’intégrale des aventures de B&G ou de K&K. Non, je ne m’adresse pas aux navigateurs en herbe ou pas, ni aux musiciens, en herbe ou pas (pour ceux qui ne comprennent pas, tapez donc les initiales dans votre moteur de recherche).
C’est seulement les initiales du nom des héros pour les deux formules…
Donc, ce dernier gros album comporte la réédition des albums 6 à 10 de la série, la onzième aventure de 44 planches déjà parue dans une biographie de son dessinateur et quelques récits inédits en album.
Alors, je vais peut-être éviter le speech habituel et les longues phrases pour arriver à résumer toutes les histoires une à une. Non, ce n’est toujours pas le style de la maison. Un peu de Peps que diable. Je vais plutôt vous parler de l’évolution de la série. Déjà, une différence de taille entre les histoires du premier volume et celles de ce second volume. Les récits sont destinés à un public plus adulte. Enfin adulte… toute proportion gardée, disons à un public moins jeune !
Au fur et à mesure de l’avancée dans la lecture de cet ouvrage, on passe du récit d’aventures classique pour les deux premiers au récit fantastique et mêmes onirique pour les derniers.
Et donc, peut-être une raison de plus pour perdre son lectorat ?

JPEG - 65.4 ko

Ce qui est certain, c’est que cette série ne s’est pas arrêtée à cause du non talent de ses auteurs. Là, c’est chose impossible. Au scénario, Raoul Cauvin, le scénariste de la maison Dupuis. Et sur la période concernée par cette intégrale (1982 à 1988), il est au summum de son art. Ah oui, puisque l’on est dans les dates, je vous fais alors remarquer qu’il aura fallu quelques vingt années pour que la dernière aventure de nos héros paraisse dans le journal de Spirou, d’où le titre de l’intégrale (1982 – 2008), ce n’est pas une coquille !
Pour en revenir au scénariste, Raoul Cauvin a encore assuré le job. Certains, dont lui-même, disent qu’il s’est peut-être fourvoyé et qu’il s’est un peu trop vite laissé embarquer par l’évolution graphique de son dessinateur pour donner un ton plus adulte à la série et imaginer des scénarios plus fantastiques que fantaisistes. On retrouve cependant toujours la patte de l’expert avec des scénarios bâtis pour tirer un maximum d’humour à des situations improbables, loufoques ou au contraire attendues à la connaissance du vécu des différents personnages par le lecteur averti.

JPEG - 117.9 ko

Mazel, le dessinateur, a donc fait évoluer graphiquement son petit Tarzan et l’a fait passer de l’enfance à l’adolescence tout doucement, au fil des histoires. Désir conscient ou inconscient, toujours est-il que cette évolution est peut-être également une des causes de désarroi des lecteurs de l’époque. Cela n’enlève en rien le talent de Luc Mazel.
Son trait follement énergique fait merveille dans les scènes d’action. Son dessin fait s’animer devant nos yeux ébahis toute une faune merveilleusement sauvage qui ne cesse de grandir au fil des pages. Du grand Mazel qui, une fois encore, me laisse désolé de ne pas l’avoir connu sur plus de séries. Mais heureusement, je me rattrape avec les belles intégrales du patrimoine Dupuis.

Encore une belle série à découvrir ou redécouvrir par les lecteurs de toutes générations. En espérant que Dupuis continuera encore longtemps de nous enchanter avec d’autres intégrales à venir, ce n‘est pas le matériel qui manque parmi les incalculables pages du journal de Spirou.

En attendant les prochaines parutions, laissez-vous tenter par ce volume à l’excellent rapport qualité – prix.


(T2)1982 - 2008
- Série : Boulouloum et Guiliguili
- Scénario : Raoul Cauvin
- Dessin : Luc Mazel
- Editeur : Dupuis
- Collection : Patrimoine
- Format : 21,2 x 29,2 cm
- Pagination : 352 pages couleurs
- Dépôt légal : août 2016
- Numéro ISBN : 978-2-8001-5890-7
- Prix public : 24,00 €


A lire sur la Yozone :
Les Tuniques Bleues présentent
L’agent 212 (T27)
Pierre Tombal (T26)
Spirou et Fantasio Intégrale 12
Cupidon (T21)
Hommage aux Tuniques Bleues


Illustrations © Luc Mazel et Dupuis (2016)


Peps37
28 mai 2017






JPEG - 27.7 ko



JPEG - 34.9 ko



JPEG - 39.2 ko



JPEG - 22.8 ko



JPEG - 18.3 ko
Luc Mazel
© D. Fouss



JPEG - 19.8 ko
Raoul Cauvin
© Vincent Hoper



WebAnalytics