YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

38 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Attaque des Titans (L’) Before the Fall (T1 et 2)
Ryô Suzukaze, Satoshi Shiki
Pika

Cela faisait trente ans que les hommes s’étaient réfugiés derrière l’ombre protecteur du mur Maria. Trente ans que les hommes s’étaient mis à l’abri des terrifiants Titans, ces créatures humanoïdes gigantesques se nourrissant de chair humaine. Il y avait encore quelques accidents mais sans plus. La nonchalance des humains avait atteint un tel niveau qu’une secte vénérant les Titans s’était formée et prenait de plus en plus d’ampleur, au point qu’une importante manifestation éclata pour ouvrir les portes du district de Shiganshina. A leur tête, une femme enceinte, une veuve d’un membre du bataillon d’exploration. Mais à peine les porte sont-elles entrouvertes qu’un Titan pénètre dans le district et commence un véritable massacre. Toutefois, non seulement il partira aussi mystérieusement qu’il est apparu, mais il laissera derrière lui des corps régurgités. Et parmi cet amas se trouvait la femme qui accoucha d’un enfant que tous traitèrent d’enfant de Titans. C’est ainsi que naquit Kyklo et qu’il commença une vie de réclusion, tous craignant qu’il ne devienne un de ces géants cannibales.


Voila 15 ans que naquit Kyklo. Le jeune garçon est plus proche d’un animal que l’on maltraite avec plaisir que d’un humain. Il a été acheté par la famille Inocencio afin de mettre en valeur le fils de la maison qui est voué à une grande carrière militaire. Mais tout ce que sait faire Xavi, c’est frappé son animal de compagnie. Heureusement, la sœur de Xavi, Carla, va prendre en pitié le jeune homme et va peu à peu l’éduquer et lui redonner son humanité. Mais avec le temps, Kyklo ne pense qu’à s’enfuir. Et la décision du mariage forcé de Carla par son père va accélérer les plans du couple. Toutefois une surprise attend l’enfant de Titans. Alors qu’il attendait Carla, c’est un homme encapuchonné qui fait irruption dans sa geole. Son épée recouverte de sang n’est pourtant pas pour lui, cet homme est un membre de la secte vénérant les Titans et leur opération de sauvetage ne s’arrêtait pas à délivrer Kyklo, mais également punir cette famille qui l’a torturé. Pour Kyklo, le temps presse, il doit impérativement sauver Carla de ses fous furieux et malheureusement, en arrivant dans la demeure, c’est le corps assassiné du père qui s’offre en premier lieu à son regard.

JPEG - 74.6 ko

Décidément, “L’Attaque des Titans” est un phénomène sans précédent car à peine après une dizaine de tomes, la série s’offre non seulement deux guides officiels mais également une préquelle intitulée “Before the Fall”. Cette préquelle nous entraîne soixante-dix ans avant la chute du mur Maria provoquée par le Titan colossal et le Titan cuirassé, pour nous montrer comment les humains ont découvert le point faible des Titans et mis au point leur armement adapté pour les combattre. Mais cette fois, Hajime Isayama passe la main à deux mangakas pour nous conter cette aventure. Le scénario est repris par Ryo Suzukaze. Ce romancier a choisi une approche dramatique pour rester dans l’atmosphère de la série originale, mais le personnage de Kyklo est vraiment surprenant et ne laisse pas indifférent. Kyklo est né d’une mère dévorée par un Titan, ce qui laisse une ambiguïté sur ses véritables origines : aurait-il hérité de caractéristiques de ce Titan ? En tout cas, rien ne le laisse entendre dans les deux premiers tomes.

Dans le premier tome, Ryo Suzukaze décrit les tortures que subit Kyklo. Il nous prouve en fait que tous les humains de la cité sont la proie de superstitions : d’abord la secte vénérant les Titans dont les membres sont prêts à mourir de la main et la bouche de leurs chers colosses mais se moque de mettre en danger les leurs, ensuite, ceux qui condamnent cette secte mais qui vont séquestrer un enfant par une crainte toute aussi irrationnelle de le voir devenir un Titan. Si Kyklo était réellement dangereux, pourquoi ne l’ont-ils pas tué et sinon pourquoi l’enfermer ? L’attitude des hommes est alors totalement contradictoire. Mais le pire est certainement l’attitude de la famille Inocencio qui comprend très vite qu’il n’est pas dangereux mais qu’il sert plus de faire valoir à un fils que le lecteur n’a pas vraiment l’occasion de comprendre ou d’étudier. Car le lecteur comprend vite que le scénariste souhaite passer à l’histoire d’amour qui servira de toile de fond à cette aventure, celle de Kyklo et Carla. Mais pour rester dans la tragédie, leur amour ne pourra s’épanouir que dans le sang. Kyklo gardera d’ailleurs son visage marqué par le prix de sa liberté. Le deuxième tome s’achèvera par la première confrontation du jeune homme avec un vrai Titan. Cette séquence sera la première véritable scène d’action intense, une course poursuite dont la conclusion sera pour le prochain tome.

Pour dessiner cette préquelle, Hajime Isayama laisse la place à Satoshi Shiki, le dessinateur de la série X-Blade.Et là, difficile de ne pas être estomaqué par la différence graphique avec l’original. J’avoue franchement adhérer à cent pour cent au dessin de Satoshi Shiki, contrairement à celui de Hajime Isayama. Le trait de Satoshi Shiki est précis, vif, ses planches sont très détaillées avec des personnages parfaitement reconnaissables, aux traits variés. Les décors sont également un point fort de cette série, le mangaka parvenant à immerger le lecteur dans son univers, créant une atmosphère étouffante dans la prison de Kyklo et un grand bol d’air quand il nous emmène par delà le mur Maria. A noter aussi un respect de l’allure des titans, restant fidèle à l’image qu’en donne Hajime Isayama. La mise en images nous fait presque oublier l’existence de la série originale, Satoshi Shiki s’étant réellement approprié le monde de “L’Attaque des Titans”.

Cette préquelle est une vraie réussite, qui donne un autre souffle à la série, avec un scénario intéressant et surtout un dessin plus qu’à la hauteur.


L’Attaque des Titans - Before the Fall (T1 et 2)
- D’après l’oeuvre originale de : Hajime Isayama
- Scénario : Ryô Suzukaze
- Dessins : Satoshi Shiki
- Character Design : Thores Shibamoto
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Pika
- Format : 120 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 176(T1) et 208(T2) pages
- Date de parution : 1er octobre et 3 décembre 2014
- Numéro IBSN : 9782811616076 ; 9782811616472
- Prix : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
L’Attaque des Titans (T1 et 2)
L’Attaque des Titans (T3 et 4)
L’Attaque des Titans (T5 et 6)
L’Attaque des Titans (T7 et 8)
L’Attaque des Titans (T9 et 10)
L’Attaque des Titans Inside
L’Attaque des Titans Outside


© 2013 Hajime ISAYAMA, Ryô SUZUKAZE, Thores SHIBAMOTO, Satori SHIKI / Kodansha Ltd.
© Edition Pika - Tous droits réservés



Frédéric Leray
12 août 2015







JPEG - 48.5 ko



JPEG - 31.6 ko



JPEG - 22 ko



JPEG - 57.6 ko



JPEG - 28.9 ko