YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Resident Evil : Apocalypse
Film allemand français anglais de Alexander Witt (2004)
Sortie nationale le 6 octobre 2004

****



Genre : Survival Horror
Durée : 1h34

Avec Milla Jovovich (Alice), Sienna Guillory (Jill Valentine), Oded Fehr (Carlos Olivera), Thomas Kretschmann (Major Cain), Sophie Vavasseur (Angie Ashford), Razaaq Adoti (Peyton Wells), Jared Harris (Dr. Ashford), Mike Epps (L.J.), Sandrine Holt (Terri Morales), Matthew G. Taylor (Nemesis), Zack Ward (Nicholai Sokolov), Iain Glen (Dr. Isaacs), Dave Nichols (Capitaine Henderson), Stefan Hayes (Yuri Loginova), Geoffrey Pounsett (Mackenzie), Shaun Austin-Olsen (Priest), Geny Walters (Mrs. Priest), Megan Fahlenbock (Marla Maples)

Pour la suite des aventures d’Alice au pays des Zombies, Paul W.S. Anderson (instigateur, scénariste, producteur et réalisateur du premier volet) confie, pour cause de guerre prochaine « Aliens contre Prédator », la réalisation à Alexander Witt.
Si le scénario, toujours concocté par Anderson reprend le récit là où il l’avait laissé, c’est-à-dire au réveil d’Alice (Milla Jovovitch) dans un centre médical désert au cœur d’une ville dévastée, Alexander Witt, directeur de la photographie et réalisateur de seconde équipe confirmé, opte pour une approche moins high-tech mais plus jubilatoire de la saga zombiesque, pour nous asséner sans complexe un tout premier long-métrage musclé, une série B efficace aux allures prononcées de jeu-vidéo filmé dans lequel suspens, action et humour se conjuguent avec créatures fantastiques, gros flingues et belles pépées.
En effet, la belle rescapée de l’accident bactériologique de la Ruche ne tarde pas à comprendre que son métabolisme a été altéré et décide d’user de ses nouveaux dons pour prêter main forte à Jill Valentine (Sienna Guillory), un ancien membre des S.T.A.R.S. les forces spéciales d’Umbrella Corp que les joueurs connaissent déjà, qui tente de protéger quelques civils des hordes de zombies qui sillonnent la ville.
Mais, bientôt l’affrontement prend une toute autre tournure lorsque les deux jeunes femmes comprennent que Nemesis, une créature mutante quasi-indestructible, s’évertue à éliminer tous les non-morts de la zone de quarantaine. Obligées de s’allier avec les commandos du S.T.A.R.S. en mission de récupération au cœur du chaos, les deux femmes se lancent à la poursuite de Angie, la propre fille du géniteur de l’arme bactériologique, afin de l’utiliser comme sauf-conduit vers l’extérieur et la liberté. Comme on peut s’en douter, elles ne sont pas au bout de leurs surprises....

Si on retrouve avec plaisir Milla Jovovitch dans son registre habituel de guerrière de l’impossible, elle est cette fois secondée par une partenaire de choix, Jill Valentine, interprétée avec conviction par Sienna Guillory (« La machine à voyager dans le temps » version Simon West) qui n’est pas sans évoquer une autre héroïne de jeu vidéo et de cinéma.
Certes, si cette pellicule ne marquera pas à jamais l’histoire du cinématographe, la mise en scène percutante, l’humour omniprésent et quelques trouvailles graphiques devraient séduire les amateurs du genre, surtout si, comme moi, ils aiment voir des femmes botter le cul des monstres. A voir, rien que pour le fun.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Resident Evil : Apocalypse

Réalisation : Alexander Witt
Scénario : Paul W.S. Anderson

Producteurs : Paul W.S. Anderson, Jeremy Bolt, Don Carmody
Producteurs associés : Daniel S. Kletzky, Hiroyuki Kobayashi
Producteurs exécutifs : Bernd Eichinger, Samuel Hadida, Victor Hadida, Robert Kulzer

Musique originale : Jeff Danna
Musique additionnelle : lia Cmiral
Chansons : HIM
Image : Derek Rogers, Christian Sebaldt
Montage : Eddie Hamilton
Distribution des rôles : Tina Gerussi, Robyn Ray
Création des décors : Paul D. Austerberry
Direction artistique : Nigel Churcher
Décorateur de plateau : Steven Essam
Création des costumes : Mary E. McLeod, Adam Smith
Maquillage : Marie Nardella, Paul Jones
Design Nemesis : Rob McCallum
Son : Craig Henighan

Production : Constantin Film Produktion GmbH, Davis-Films, Impact Pictures [gb]
Distribution : Metropolitan Filmexport
Effets spéciaux : Animated Extras International Ltd., C.O.R.E. Digital Pictures, Fantasy II Film Effects, Mr. X Inc., Soho VFX

Presse : François Frey pour KINEMA FILM

LIEN(S) YOZONE

=> Resident Evil
=> Resident Evil : Apocalypse
=> Resident Evil : Extinction
=> Resident Evil : Afterlife

INTERNET

http://www.re2lefilm.com/


Bruno Paul
16 septembre 2004






JPEG - 8.9 ko



JPEG - 3 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 2.4 ko



JPEG - 3.7 ko



WebAnalytics