Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fire Punch (T6 et 7)
Tatsuki Fujimoto
Kaze Seinen

La sorcière des neiges a convaincu Agni que le monde redeviendrait comme avant s’il détruisait l’arbre gigantesque se nourrissant d’humains. Au sommet de ce dernier repose Judah, mais en regardant la jeune femme, Agni ne peut que penser à sa sœur Luna. Pourtant il accepte son destin et détruit cet arbre maudit… en épargnant Judah. Les conséquences de son acte dépassent tout ce qu’Agni pouvait penser. La température se radoucit doucement mais surtout ses flammes se sont enfin éteintes mais son bras droit ne parvient plus à repousser. Nus comme des vers, Agni et Judah partent à l’aventure, la jeune femme ayant perdu la mémoire. Agni lui a raconté qu’elle était sa chère sœur, Luna, et que dorénavant ils ne se quitteraient plus. Mais leurs pas les entraînent dans un bâtiment où se sont regroupés les dernières survivantes d’un groupe de jeunes femmes ayant fui le havre de paix de Doma et malheureusement, d’anciens soldats de Behemdolg les harcèlent régulièrement pour les forcer à devenir leurs esclaves sexuelles. Pour que Luna puisse vivre enfin en paix, Agni n’a plus qu’une solution : les faire fuir, quitte à devoir en tuer.



Malgré toutes ses tentatives, Agni n’a pas pu se donner la mort, surtout que Luna refuse de le laisser partir maintenant qu’elle a accepté son rôle de sœur. Il ne pourra tenir sa parole et tuer Fire Punch. Comme il doit se résigner à vivre, autant le faire au service des jeunes femmes qui les ont recueillis. Dix ans se sont écoulés depuis que Fire Punch a semé le chaos et détruit l’arbre à l’origine de tous les malheurs d’Agni. Le groupe s’est agrandi avec la naissance d’Iya. La petite fille a hérité du pouvoir de générer du feu. Dans le village des disciples de Fire Punch, Sun est devenu le prophète d’Agni, le porteur de sa bonne parole et de son évangile… en tout cas, celle écrite par ses adeptes. La société qu’ils ont créée ne donne pas le droit à l’erreur et la moindre remise en cause du côté divin d’Agni est punie de mort. Tel est le monde qu’Agni a laissé derrière lui et qui ne fait que reproduire ce qu’il a pourtant tenté de combattre. Seulement le froid est de retour, la neige retombe fortement sur toute la terre. Une nouvelle ère de glace semble bien vouloir commencer et pour la stopper, il n’y a qu’une seule solution : finir ce que Fire Punch avait commencé en tuant Judah.

JPEG - 65.8 ko

Le tome 6 de “Fire Punch” marque la fin de la poursuite infernale d’Agni. Ce dernier a tué Doma et a enfin le moyen de mettre fin à l’hiver éternel qui recouvre la planète. Seulement Agni est incapable de tuer Judas car il ne voit en elle que sa sœur Luna. Si l’arc de sa quête initiale prend fin, ce ne sera pas au bénéfice de l’humanité, bien au contraire. Agni abandonne toutes ses responsabilités de dieu vivant et redevient un simple humain... ou presque. Sa vie n’est plus dédiée qu’à la survie de sa sœur. Toutefois, leur vie égoïste ne va durer que le temps de quelques planches car les gens heureux n’ont pas d’histoire et Tatsuki Fujimoto le sait parfaitement. Il va plutôt mettre son héros face aux conséquences de ses actes en tant que Fire Punch. Pour sauver Luna ou plutôt Judas, il va même jusqu’à accepter de tuer... Fire Punch. Seulement se suicider pour un immortel est un défi sans nom, surtout que Judah s’est liée à lui plus qu’il ne peut imaginer. Toutefois, Tatsuki Fujimoto ne peut abandonner aussi facilement la créature qu’il a créée et qui donne son nom à la série. Fire Punch devient alors le côté obscur d’Agni, le mal qui le ronge mais maintenant par intermittences.

Pourquoi alors ce soudain bond de dix ans ? Le plus probable est l’introduction d’un personnage capable de faire renaître le monstre flamboyant. Le mangaka prépare tout simplement la scène de son nouveau drame. Nous retrouvons également les anciens disciples d’Agni mais eux aussi ont bien changé en dix ans. Ils ont instauré une dictature basée sur le culte d’Agni et les pouvoirs des meneurs. Toutefois, les disciples savent tout sur leur dieu et son échec à mettre fin à l’hiver perpétuel. Judah devient alors la cible des anciens alliés d’Agni. Les combats vont pouvoir reprendre mais sans le véritable Fire Punch. Tatsuki Fujimoto met fin à la pseudo rédemption d’Agni pour l’isoler encore plus du reste de l’humanité. Quoi qu’il fasse, notre héros ne peut que se faire des ennemis mortels en cherchant à protéger Judah. Mais d’un autre côté, la jeune femme est la cause du chaos régnant sur terre et la réaction des disciples peut également se justifier même si leur comportement au sein du groupe est du pur totalitarisme. Difficile de prendre de nouveau fait et cause pour Agni mais doit-on condamner Judah pour autant ?

Une belle question de conscience pour notre héros et le seul à avoir la réponse à celle-ci est évidemment Tatsuki Fujimoto.


Fire Punch (T6 et 7)
- Auteur : Tatsuki Fujimoto
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Seinen
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 6 juin et 5 septembre 2018
- Numéro ISBN  : 9782820332356 ; 9782820332677
- Prix : 7,99€


A lire sur la Yozone :
Fire Punch (T1)
Fire Punch (T2 et 3)
Fire Punch (T4 et 5)


FIRE PUNCH © 2016 by Tatsuki Fujimoto/SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga- Tous droits réservés



Frédéric Leray
29 octobre 2018




JPEG - 20 ko



JPEG - 30.7 ko



JPEG - 31.4 ko



JPEG - 20.1 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 27.7 ko



WebAnalytics