YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

56 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Saint Seiya, édition Deluxe (T17)
Masami Kurumada
Kana

Shaka refuse de salir le temple de la Vierge avec le sang des trois traîtres et il les entraîne dans un magnifique jardin se trouvant derrière le temple : le jardin aux sals jumeaux. D’après la légende, Bouddha se serait endormi pour atteindre l’éveil au milieu des deux sals jumeaux, il n’est donc pas étonnant que le Saint le plus de Dieu, Shaka de la Vierge, choisisse ce lieu pour en finir avec les trois Saints renégats. Toutefois, c’est Shaka qui subit les attaques de ses adversaires et pourtant anciens amis. Shura, Camus et Saga lui font subir leurs plus puissants coups, mais le Saint d’Or de la Vierge évite de peu ces coups mortels. Par contre, il ne leur évitera pas de leur faire subir la plus puissante de ses attaques en leur ouvrant le trésor du ciel : Tenbu Horin. Il ne reste plus au Saint de la Vierge que de leur retirer leurs cinq sens et les renvoyer dans le monde des morts. Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraître, il pousse également les trois Saints à lui porter l’attaque qui fut interdite par Athéna elle-même, car celle-ci étant bien trop puissants et trop dangereuse.


L’Athéna Exclamation ! Trois Saints d’Or portant leur cosmos à son apogée pour exécuter une attaque équivalente à un bing bang. Il ne faut pas se fier à la faible étendue de l’impact car sa puissance est terrifiante. Et les trois Saints renégats savent qu’ils n’ont d’autre choix pour vaincre Shaka que de lui porter ce coup interdit. Mais le Saint de la Vierge les attend, comme s’il souhaitait cette mort. Mais pourquoi ? Pourquoi Shaka a-t-il donné aux trois serviteurs d’Hadès la possibilité d’exécuter l’Athéna Exclamation ? Mais avant de disparaître, il a toutefois un dernier message à envoyer à Athéna, écrit en lettre de sang sur les pétales de fleurs des sals. Car Shaka a compris ce qui se déroulait. Mais ce n’est pas le cas de tous, Aiola puis Milo comptent bien faire payer à ces trois traîtres le meurtre ignoble du Saint de la Vierge. Et quand ils tentent de porter une nouvelle fois l’attaque interdite, Mu vient s’associer au Scorpion et au Lion : Athéna Exclamation contre Athéna Exclamation.

JPEG - 51.8 ko

Ce tome 17 de “Saint Seiya” clôt la première partie de la saga d’Hadès : celle du Sanctuaire. Et pour partir pour le royaume des morts, les Saints d’or vont choisir la méthode la plus douloureuse à l’exemple de Shaka. Ce tome va nous rappeler qu’il n’a pas le surnom du Saint le plus proche de Dieu pour rien. Tout d’abord par des références au Bouddhisme comme les fameux sals jumeaux, cette essence d’arbre venant de l’Asie du sud, qui se trouve au sud de l’Inde et au Népal, et qui font partie de la légende de l’éveil du Bouddha Shakyamuni, ce dernier s’étant éteint physiquement durant sa méditation. Nous aurons également des flash-back de l’enfance de Shaka pour nous rappeler que le Saint d’Or ressentait les malheurs et la douleur des hommes et ne comprenait pas pourquoi l’on naissait pour subir une terrible mort. Masami Kurumada n’hésite pas à mélanger des pensées philosophiques durant ce combat incroyable qui nous fera découvrir une nouvelle attaque impliquant trois Saints d’Or : l’Athéna Exclamation.

Le mangaka nous invente une attaque où les Saints d’Or semblent préparer des kamehameha. Certes, leur position peut paraître un peu ridicule, mais d’un autre côté, il fallait bien trouver un moyen de terrasser un Saint d’Or sans devoir passer par un combat interminable. Et surtout, Kurumada nous révèle par la suite la raison profonde du sacrifice du Saint de la Vierge. Evidemment, personne ne croyait en une trahison de Shura et de Camus. Mais le vrai choc ne viendra pas du suicide d’Athéna, mais des défaites pitoyables de trois des plus grands Saints d’Or face à Rhadamanthe. On peut toujours se dire que ce n’était que pour atteindre le royaume des morts et pourtant, le lecteur, fan de la première heure, a tout de même le cœur serré en voyant de quelle manière le mangaka s’est débarrassé de ses héros. Surtout qu’il va, peu de temps après, mettre en valeur ses chers Saints de Bronze. Oui, la logique veut que le véritable affrontement contre les Spectres d’Hadès se déroule en Enfer, dans le royaume des Morts, appelé ici le Meikai. Nous passerons avant cela par les très classiques scènes préparant nos héros à des combats les obligeant à dépasser leur niveau de cosmos. Et on s’attend à des étincelles de nos héros, leurs armures de bronze ayant ressuscité grâce au sang de la déesse.

Ce tome 17 marque la fin d’une première partie certes intéressante, mais qui laisse tout de meme une impression de déjà-vu. Heureusement, le royaume des morts va nous offrir de l’inédit et de nouvelles preuves de bravoure de Seiya et ses amis.


Saint Seiya, édition Deluxe (T17)
- Auteur : Masami Kurumada
- Traducteur : Thibaud Desbief
- Éditeur français : Kana
- Collection : Big Kana
- Format : 145 x 210, noir et blanc - sens de lecture original
- Nombre de pages : 248 pages
- Date de parution : 18 avril 2014
- ISBN : 9782505060994
- Prix : 9,25 €


A lire sur la Yozone  :
Saint Seiya, la série culte
Saint Seiya, édition Deluxe (T1)
Saint Seiya, édition Deluxe (T2)
Saint Seiya, édition Deluxe (T3)
Saint Seiya, édition Deluxe (T4)
Saint Seiya, édition Deluxe (T5)
Saint Seiya, édition Deluxe (T6)
Saint Seiya, édition Deluxe (T7)
Saint Seiya, édition Deluxe (T8)
Saint Seiya, édition Deluxe (T9)
Saint Seiya, édition Deluxe (T10)
Saint Seiya, édition Deluxe (T11)
Saint Seiya, édition Deluxe (T12)
Saint Seiya, édition Deluxe (T13)
Saint Seiya, édition Deluxe (T14)
Saint Seiya, édition Deluxe (T15)
Saint Seiya, édition Deluxe (T16)


SAINT SEIYA –ULTIMATE EDITION- © 1985 BY MASAMI KURUMADA / SHUEISHA Inc.
© Edition Kana - Tous droits réservés



Frédéric Leray
25 août 2015







JPEG - 30.6 ko



JPEG - 37.6 ko



JPEG - 41.4 ko



JPEG - 33.7 ko



JPEG - 34 ko