Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fairy Tail (T25 à 30)
Hiro Mashima
Pika

Alors que tout le monde est rentré sain et sauf d’Edolas, le maître de la guilde décide d’organiser l’épreuve d’accession au grade de mage de Classe-S. Parmi les huit participants : Natsu, Grey, Jubia, Elfman, Kanna, Fried, Reby et Mest, un seul accédera à ce rang.

Dès que chacun a trouvé un partenaire, tous partent pour l’île Tenrô, une île sacrée où repose le premier maître de la guilde.

Mais alors que l’épreuve bat son plein, les Grimoires Heart, la plus puissante des guildes clandestines, fait son apparition et met en péril le groupe de héros.



Si on avait souligné lors de l’arc consacré à Edolas l’importance accordée au background des personnages, cet arc n’a pas à rougir de la comparaison. D’autant que l’évolution du background ne se limite pas aux seuls personnages comme c’était le cas dans l’arc précédent, mais s’étend également à la guilde avec la découverte des premiers maîtres ou des sorts secrets... Ou encore à l’univers en général avec l’histoire de Zeleph - encore lui - et l’origine de la magie ancestrale.

Cette fois-ci en revanche, les combats ne sont pas en reste et on craint plusieurs fois pour la survie de certains personnages. Le style de combat d’ordinaire solitaire de Natsu, Gajil et consort évolue également vers un travail d’équipe réussi qui donne lieu à de nouvelles techniques impressionnantes.

Ce qui frappe également dans ces combats - à part Natsu -, c’est le nombre de protagonistes à l’oeuvre. Avant même l’arrivée sur l’île des antagonistes, on dénombre pas moins de vingts-deux personnages. Je vous laisse imaginer ce que cela donne une fois que les Grimoire Heart débarquent. On se demande parfois où Hiro Mashima s’arrêtera tant leur nombre ne fait que croître.

Ce nombre est dû au fait que l’auteur ne laisse pas les personnages vaincus ou les alliés être dépassés par le(s) héro(s).
Prenons par exemple le plus célèbre des shonen : « Dragon Ball ». Dans les combats contre Boo, les premiers alliés et opposants de Son Goku ne sont plus d’aucune utilité. Pensez à Yamcha, Oolon, Muten Roshi, Krilin, Ten Shin Han, tous sont inutiles dans un combat d’un niveau bien trop élevé pour eux.
C’était une manière pour Toriyama de montrer l’évolution spectaculaire de la puissance de Son Goku mais c’est un artifice auquel Mashima se refuse. Dans « Fairy Tail », Natsu n’est pas le seul à évoluer, ses compagnons et anciens antagonistes progressent également, faisant au passage de Fairy Tail une guilde surpuissante.

Fort heureusement pour l’intérêt de l’intrigue, l’auteur trouve une parade ingénieuse à la fin de cet arc pour relancer la donne au sein des guildes.


Fairy Tail (T25 à 30)
- Auteur : Hiro Mashima
- Traducteur : Vincent Zouzoulkovsky
- Éditeur français : Pika
- Format : 120 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages (T25,26,27, 28 & 30), 208 pages (T29)
- Date de parution : 4 juillet 2012 (T25), 5 septembre 2012 (T26), 31 octobre 2012 (T27), 3 janvier 2013 (T28), 6 mars 2013 (T29), 2 mai 2013 (T30)
- Numéro ISBN : 978-2811607296 (T25), 978-2811609467 (T26), 978-2811606961 (T27), 978-2811610753 (T28), 978-2811610753 (T29), 978-2811610500 (T30)
- Prix : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
Fairy Tail (T1 et 2)
Fairy Tail (T3)
Fairy Tail (T20)
Fairy Tail (T21 à 24)

Fairy Tail, box 1
Fairy Tail, box 2


© Pika Edition - Tous droits réservés



Gianni Zablot
4 février 2015




JPEG - 42.4 ko



JPEG - 42.4 ko



JPEG - 35 ko



JPEG - 45.7 ko



JPEG - 45.2 ko



JPEG - 44.6 ko



WebAnalytics