YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

64 visiteurs en ce moment


YozoneCinéma Sorties en salle

Divergente
Film américain de Neil Burger (2014)
9 avril 2014

***,5


Genre  : Science Fiction
Durée  : 2h19

Avec Shailene Woodley (Tris), Theo James (Quatre), Ashley Judd (Natalie), Jai Courtney (Eric), Ray Stevenson (Marcus), Zoë Kravitz (Christina), Miles Teller (Peter), Tony Goldwyn (Andrew), Ansel Elgort (Caleb), Maggie Q -(Tori), Mekhi Phifer (Max), Kate Winslet (Jeanine), Ben Lloyd-Hughes (Hughes), ...

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.

Dans la droite ligne de « Hunger Games », « Divergente » est l’adaptation au cinéma d’une série de best-sellers de teen-sf-post-apocalyptique, signée Véronica Roth (parue aux éditions Nathan), dont la jeune héroïne est soudain confrontée à la dictature en place.
Une dictature moins sacrificielle (on y envoi pas ses jeunes mourir dans un jeu télévisé) et marquée que dans « Hunger Games », mais plus insidieuse, sélective et finalement implacable : soit vous rentrez dans une case, soit vous êtes rien, ni personne.
Une adaptation d’une fidélité exemplaire, parfois à la ligne de dialogue près, à l’exception du rapport de taille entre Tris et Christina. Cette dernière y est décrite grande dans le livre, alors que Tris est sujet de moquerie tellement elle est petite. Et bien, dans le film, c’est l’inverse. Tris est grande et Christina riquiqui. Détail amusant, c’est la petite Zoé Kravitz qui se glisse dans la peau de l’amie et la confidente de l’héroïne de « Divergente », après que son père, Lenny Kravitz, ait incarné l’ami et confident de Katniss, l’héroïne de « Hunger Games ». Est-ce autant pour cela que les scénaristes, responsables de casting, producteurs et réalisateur ont décidé d’inverser le rapport de taille entre les deux jeunes filles ? J’en doute. Puis, finalement, on s’en moque un peu. Car en dépit de son mètre 73, Shailene Woodley se glisse dans la peau du personnage de Tris qui va se révéler lui aller comme un gant.
Un peu maladroite, pas spécialement jolie et dépourvue de muscle, Tris c’est un peu mademoiselle tout le monde, l’ado universelle en quête d”identité et qui se retrouve dans aucune des cases que lui impose sa société et fini par choisir la caste physiquement la plus dure, car elle exerce sur elle curiosité, fascination et esprit de liberté.
A noter également au casting, la présence de Ashley Judd dans le rôle de la mère de Tris, Kate Winslet dans celui de Jeanine, le leader perfide des Erudits, sans oublier, last but not least, Theo James dans le rôle de Quatre, le mentor Audacieux de Tris, avec bien entendu romance à la clé.

Emballé, comme nos chroniqueurs (Cf : les critiques du tome 1 et 2, à la lecture du roman), Neil Burger, qui achevait à l’époque « Limitless », n’a pas hésité bien longtemps lorsque Summit Entertainement l’a contacté pour lui proposer de diriger cette adaptation.
Inspiré par le sujet, il dose brillamment sa narration et ses effets - la mise en place de l’univers, le Chicago dystopique, le quartier des Altruistes, le monde et l’entraînement des Audacieux, la psychologie des personnages, la romance naissante, et les séquences d’action - pour livrer un film d’aventure de science fiction grand public captivant dont on ne voit pas les quasi 2h20 passer.

Avoir et à revoir.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Divergent
Réalisation  : Neil Burger
Scénario  : Evan Daugherty & Vanessa Taylor d’après le roman de Veronica Roth
Producteurs  : Lucy Fisher, Douglas Wick, Pouya Shabazian
Producteurs exécutifs : John J. Kelly, Michael Paseornek, Barry H. Waldman
Musique originale  : Junkie XL
Image  : Alwin H. Küchler
Montage  : Richard Francis-Bruce, Nancy Richardson
Casting  : Venus Kanani, Mary Vernieu
Création des décors : Andy Nicholson
Direction artistique : Andrew Max Cahn, Chris Cleek, A. Todd Holland,
Patrick M. Sullivan Jr.
Décorateur de plateau : Anne Kuljian
Création des costumes  : Carlo Poggioli
Coiffure, Maquillage  : Gloria Pasqua Casny, Brad Wilder
Production  : Summit Entertainment, Red Wagon Entertainment
Distribution  : SND

LIEN(S) YOZONE

=> La bande annonce (vost)
=> Making of : Quatre (vost)
=> Making of : Le choix (vost)

Cinéma
=> Divergente 2 : Insurrection
=> Divergente 3 : Au-delà du mur

Littérature
=> Divergente Tome 1
=> Divergente Tome 2
=> Divergente Tome 3

INTERNET

Facebook : https://www.facebook.com/DIVERGENTE...


Images © SND Films




Bruno Paul







JPEG - 20.3 ko



JPEG - 11.5 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 7.2 ko



JPEG - 11.3 ko



JPEG - 9.7 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 9.9 ko