YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Aventures d’Isidore (Les), tome 1 : Isidore et le Premier Empereur
Pierre Stolze
La Clef d’Argent, Jeunesse, roman (France), aventures temporelles, 170 pages , décembre 2011, 12€

Isidore, ado presque comme les autres, se désespère de devoir accompagner ses parents sur un site gallo-romain des Vosges pour aller observer l’éclipse de cet été 1999. Mais le phénomène céleste le transporte dans le temps, et il se réveille 2000 ans plus tôt en Chine, dans le tombeau du premier empereur Qin.
Avec la sauvage (et jolie) Imina, venue quant à elle d’un passé plus lointain, Isidore va tenter de retrouver son temps, et de se sortir des manigances de la cour impériale.



Quelle meilleure porte à l’Histoire qu’un roman d’aventures ? Un brin de SF pour un saut dans le temps, et Pierre Stolze nous propose un étonnant voyage à la cour de Qin Shi Huangdi, le fameux empereur au tombeau immense gardé par son armée de soldats de terre cuite.

C’est une véritable aventure pour notre ado Isidore, loin de ses parents babas-bobos : un voyage à rebrousse-temps jusqu’à 2000 ans avant son époque, et la découverte d’une société très différente. Tombé dans le mausolée impérial, Isidore va être le témoin des travaux titanesques de ce monument, semblables à la construction des pyramides égyptiennes, car le tombeau est construit dès le début du règne de l’empereur !
Isidore ne s’éloignera guère du palais, aussi l’auteur ne nous noie pas sous une pléthore de connaissances sur la Chine antique. Néanmoins, extrêmement bien documenté, nous voyageons autant que notre héros, avec un luxe de détails qui devrait donner à la plupart des lecteurs l’envie de se plonger dans de beaux livres illustrés sur la période.

Mais Pierre Stolze ne nous fait pas une simple visite touristique. Son histoire est un vrai roman d’aventures, où rien n’est laissé au hasard, et pas (surtout pas !) l’arrivée d’Isidore dans le passé.
En effet, comme notre jeune héros et son amie Imina vont le découvrir, certains lieux renferment une grande force tellurique, et les constructions que les hommes y élèvent, consciemment ou non, les renforcent ! Ce qui explique que les deux ados aient été « aspirés » dans le temps, présents au bon endroit lors d’un phénomène astronomique puissant. Mais Isidore va découvrir que c’est aussi la raison de la construction du tombeau impérial : l’empereur cherche à obtenir la vie éternelle, et espère bien que les êtres qu’il a pris dans son filet tellurique pourront l’y guider... ce qui n’est pas du goût de son fils et héritier, qui va tout faire pour empêcher Isidore et Imina de révéler les secrets qu’ils peuvent détenir à ce sujet...

Aventures donc à foison, où l’action trépidante succède à de calmes cérémonies typiques de la culture chinoise, durant lesquelles on peut dire les pires horreurs sans hausser le ton. Pour nos deux héros, repartir dans le temps va devenir une question de survie...

On appréciera la dernière partie, dans laquelle Pierre Stolze nous offre une conclusion à la hauteur de son histoire, et l’épilogue nous annonce qu’Isidore, en bon ado amoureux, fera tout, dans un prochain volume, pour retrouver son Imina...

Perle de connaissance, d’humour et d’aventures sous une plume de grande qualité, « Isidore et le Premier Empereur » a tout ce qui fait un bon roman jeunesse qu’un grand enfant saura aussi apprécier. Merci à La Clef d’Argent de le rendre à nouveau disponible, dans une version retravaillée par l’auteur.


Titre : Isidore et le premier empereur (2002)
Série : Les Aventures d’Isidore, tome 1
Auteur : Pierre Stolze
Couverture : Kara
Éditeur : La Clef d’Argent (édition originale -épuisée- : Nestiveqnen, Nesti jeunesse, 2002)
Collection : Jeunesse
Site Internet : page roman (site éditeur)
Numéro : 2
Pages : 170
Format (en cm) :
Dépôt légal : décembre 2011
ISBN : 9782908254969
Prix : 12 €



Nicolas Soffray
31 janvier 2012






JPEG - 21.8 ko



WebAnalytics