Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pacte du sang (Le)
Fantastique américain de Renny Harlin (2006)
13 décembre 2006


Genre : Sociers et magiciens
Durée : 1h37

Avec Steven Strait (Caleb Danvers), Laura Ramsey (Sarah Wenham), Sebastian Stan (Chase Collins), Taylor Kitsch (Pogue Parry), Chace Crawford (Tyler Sims), Toby Hemingway (Reid Garwin), Jessica Lucas (Kate Tunney), Kyle Schmid (Aaron Abbot), Wendy Crewson (Evelyn Danvers), Stephen McHattie (James Danvers), ....

En 1692 à Ipswich, dans le Massachusetts, cinq familles détentrices d’un incommensurable pouvoir magique scellèrent un pacte secret. L’une d’elle, par avidité, rompit l’accord et fut bannie à jamais. De génération en génération, les pouvoirs se transmirent sans que personne ne soupçonne rien. La lignée des traîtres sombra dans l’oubli et sa trace se perdit. Jusqu’à aujourd’hui....

Ils sont jeunes, ils sont beaux, conduisent des bolides et se sentent invincibles grâce aux dons que leur ont transmis leurs parents. Mais, les quatre descendants des sorciers de Salem savent qu’ils ne doivent surtout pas en abuser. La magie est un pouvoir addictif et chaque fois qu’ils l’utilisent, ils y laissent un peu de leur vie.

Pourtant, à l’approche des 18 ans de Caleb, l’âge de l’élévation, d’étranges phénomènes se produisent au Lycée Spencer. Au lendemain d’une fête sauvage organisée dans la forêt qui jouxte leur école de fils à papas, l’un des étudiants, avec qui ils avaient eu un différent, est retrouvé mort d’une overdose dans sa voiture.
Rien de très surnaturel jusque là, si le fantôme du défunt n’apparaissait soudainement dans la vie des apprentis sorciers en les obligeant à user de leur pouvoir magique pour survivre.
Tout d’abord, persuadés que Reid s’amuse à enfreindre les règles de leur petite communauté, Caleb, Pogue et Taylor doivent se rendre à l’évidence. Un autre magicien, bien plus puissant qu’ils ne le sont, cherche à les pousser dans leurs derniers retranchements.

Vendu comme un conte métaphorique soulignant les dangers de la toxicomanie (la dépendance à la magie qui tue à petit feu) et le sentiment d’invincibilité qui accompagne la condition adolescente, « Le pacte du sang » est avant tout un produit calibré pour les jeunes qui surfe allègrement sur les succès récents du petit ou du grand écran. On pense forcément au personnage de Willow, accroc à la magie dans « Buffy contre les vampires », aux sorcières de « Charmed » quand nos 4 grands garçons consultent leur livre des ombres, ou encore à « Harry Potter » dans une version testostéronée de son école des sorciers, même si « Le pacte du sang » joue clairement dans la cour des grands enfants, ou, plus exactment, des jeunes adultes.
Il faut dire que la mise en scène de Renny Harlin (« L’arme fatale 2 », « Profession profiler », « L’exorcisme : au commencement ») n’hésite pas à verser dans le spectaculaire ou dans la terreur.

Les effets spéciaux sont, à ce titre, particulièrement efficaces. Entre les apparitions spectrales, l’invasion d’araignées et les duels à coups de rayons magiques on est particulièrement gâtés, voire même scotchés quand la voiture de Caleb percute de plein fouet un semi-remorque et se reconstitue comme par magie quelques mètres après l’impact.

Sur le plan de l’interprétation, on retiendra surtout, aux côtés du quintet de beaux mecs, la prestation de Laura Ramsey (« Venom », « She’s the man ») qui, sans être à tomber par terre, possède quelque chose (le talent peut-être) qui n’est pas sans évoquer Naomi Watts.

En tout cas, si « Le pacte du sang », à l’instar de « Underworld » et « Underworld : Evolution » (produit par la même équipe), fera probablement un carton chez les ados, les fantasticophiles avertis seront déçus par cette intrigue dont on devine beaucoup trop tôt les intentions.
J.S. Cardone (le scénariste) nous avait habitué à mieux(« Les vampires du désert », « Sur la route d’Ozoma », « Extrêmes poursuites »).
Mais il y avait de plus désert, plus de route, plus de poursuites et c’est lui qui réalisait.
Le scénario original a d’ailleurs inspiré Aron Coleite (auteur) et Tone Rodriguez (dessin) qui ont décliné le sujet en 4 BD à l’atmosphère complètement différente.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : The Covenant

Réalisation : Renny Harlin
Scénario : J.S. Cardone

Producteurs : Gary Lucchesi, Tom Rosenberg
Producteurs exécutifs : J.S. Cardone, Carol Kottenbrook, Andre Lamal, James McQuaide, Scott Binbinder, Roger Lincheff

Musique originale : tomandandy
Image : Pierre Gill
Montage : Nicolas De Toth
Distribution des rôles : Mindy Marin
Création des décors : Anne Pritchard
Direction artistique : Pierre Perrault
Création des costumes : April Napier
Effets visuels : James McQuaide

Production : Screen Gems Inc., Lakeshore Entertainment, Sandstorm Films
Distribution : Gaumont Columbia TriStar Films

Relation presse : Anne Lara, Nicholas Weiss

INTERNET

Le site officiel : www.lepactedusang.fr


Bruno Paul
13 décembre 2006



JPEG - 23.5 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 10.2 ko



JPEG - 8.3 ko



JPEG - 7.6 ko



JPEG - 6.2 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 9.3 ko



JPEG - 10.6 ko



JPEG - 9.9 ko



JPEG - 8.1 ko



Chargement...
WebAnalytics