Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Alice in Murderland (T4 et 5)
Kaori Yuki
Pika

Stella est parvenue sur le toit du bâtiment où se cache Mare. Mais le frère d’Alice a tout prévu et surtout, il a compté le nombre de balles tirées par la jeune femme. Une ! Il ne lui en reste plus qu’une. Oui, maintenant Mare va enfin prendre sa vengeance sur cette sœur qui l’avait traité de chien errant la première fois qu’elle l’avait croisé. Maintenant, le chien va dévorer sa maîtresse, et quand Alice rate son tir en perçant le château d’eau, Mare est certain d’avoir la victoire assurée. Il faut dire que le jeune travesti possède le pouvoir de pressuriser l’eau, transformant le liquide en lames mortelles. Le piège s’est donc refermé sur Stella. Seulement ; Mare n’est pas le seul à connaître sur le bout des doigts ce lieu, et l’eau peut également devenir un piège mortel quand on l’utilise trop près d’une source électrique. Stella a donc encore dû verser le sang des siens, la fatigue la prend alors que les derniers zombies de Mare la prennent pour cible. Mais la jeune fille n’est plus seule depuis longtemps...



Mais qui est réellement Zeno ? Pourquoi la marque sur sa main gauche est maintenant sur la main droite ? Les souvenirs de Stella seraient-ils faussés ? Depuis la tentative de meurtre de Zeno sur maman, la raison de Stella semble vaciller. Mais elle a une autre source d’inquiétude à prendre très au sérieux. Sa sœur aînée, Bara, a laissé bien trop d’indices de sa présence dans sa chambre pour que cela ne soit pas un message de menace. Car Bara voue un véritable culte pour leur mère et elle ne leur pardonnera certainement pas d’avoir osé attenter à sa vie. Stella tente alors de prendre les devants et faire amende honorable devant sa grande sœur, mais l’animosité tangible entre Bara et Zeno est tel que l’affrontement est inévitable. Bara a aussi une raison particulière d’en vouloir à Zeno : elle connaît le secret que cache le jeune homme. Elle sait ce qu’il s’est réellement passé durant la première Tea Party, celle qui permit de sélectionner les enfants qui deviendraient les postulants à l’héritage des Kuonji.

JPEG - 119.7 ko

Le tome 4 finit le duel opposant Stella et Mare. Kaori Yuki gardait en réserve une petite révélation sur le jeune homme, histoire de lui donner une forme d’excuse ou de motivation pour tuer Stella, mais en avait-il réellement besoin ? En tout cas ce combat clôt une journée d’action pour les derniers enfants des Kuonji. Des souvenirs de l’accident qui coûta la vie aux parents de Stella font également surface, de manière plus précise, pour mettre en avant le troisième enfant qui survécut au crash. Les réactions de Zeno deviennent de plus en plus imprévisibles et le personnage semble vouloir à tout prix s’enfuir du manoir, quitte à tenter d’assassiner sa mère adoptive. La part que prend leur père adoptif est des plus ambiguës, paraissant soutenir les actes de rébellions des enfants. Pourtant, ils n’ont évidemment aucune chance de parvenir à leurs fins, mais Zeno n’est plus à une tentative désespérée près. Kaori Yuki ne fait en réalité que préparer le terrain pour la terrible révélation contenue dans le tome 5. Le quatrième volume est plus une transition pour un arc différent des précédents. La logique de la série était plutôt basique : les enfants s’affrontent les uns après les autres et Stella se retrouve obligée de tuer un de ses frères et sœurs. Mais l’histoire risquait alors de tomber dans une monotonie et surtout rendre prévisible les actes de chacun.

Le tome 5 rompt avec cette logique pour mettre en avant la véritable histoire de Zeno et cette révélation va totalement chambouler la pauvre Stella. Le passé de la jeune fille nous est enfin révélé, ou plus précisément la fameuse première Tea Party nous est racontée dans le détail et le choc sera rude, car Kaori Yuki a choisi de provoquer un chaos sans précédent dans la tête de son héroïne. Le combat entre Zeno et Bara ne sera qu’un élément déclencheur sans toutefois être crucial pour le récit. Kaori Yuki utilise régulièrement ce genre d’astuce scénaristique pour introduire une scène cruciale, un flash-back d’importance. Le lecteur est donc mis en capacité de supporter le levé de voile sur un terrible secret par une interlude ne demandant pas vraiment son attention. La grande sœur Bara n’est pas vraiment présentée sous son meilleur jour, n’étant en réalité qu’un faire-valoir pour Zeno et ne servant qu’à provoquer la discussion entre Stella et Kokonoe. La réaction de la jeune fille sera à la hauteur de la folle furieuse qui partage son corps. Alice fait son retour en force et cette fois, elle ne sera pas seule. Les références au récit de Lewis Carroll se poursuivent, même si cela apparaît surtout comme un artifice, sympathique mais un artifice tout de même.

Une surprise attend le lecteur avec le cliffhanger de ce tome 5, mais pour ouvrir sur quoi ? La réponse dans le prochain tome.


Alice in Murderland (T4 et 5)
- Auteur : Kaori Yuki
- Traduction : Léa Le Dimma
- Éditeur français : Pika
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 178 pages
- Date de parution : 1er mars et 31 mai 2017
- Numéro IBSN : 9782811633868 ; 9782811634315
- Prix : 7,20 €


A lire sur la Yozone :
Alice in Murderland (T1)
Alice in Murderland (T2 et 3)


KAKEI NO ALICE © 2014 Kaori YUKI/ Kodansha Ltd.
© Edition Pika - Tous droits réservés




Frédéric Leray
13 juillet 2018




JPEG - 35.4 ko



JPEG - 33 ko



JPEG - 26.9 ko



JPEG - 33.5 ko



JPEG - 31 ko



JPEG - 29.3 ko



WebAnalytics