Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Master & Slave
Ai Hibiki
Soleil Manga

Kana est la star de son lycée. Riche héritière d’une famille de bijoutier, son arrogance et sa fierté la rendent détestable auprès de ses camarades. Elle traite son serviteur Kôsaka comme un esclave, alors qu’ils sont camarades de classe. Elle fait ce qu’elle veut au lycée et se permet d’arriver en retard après avoir fait les boutiques, mais personne ne lui dit quoique ce soit : sa famille fait des dons importants à son école, ça aide. Sa vie bascule le jour où ses parents font faillite, l’obligeant à renoncer à tout son confort et surtout à son domestique. Elle ignore alors que le pire est à venir en découvrant que ce dernier a hérité d’une très grande fortune. Devenu l’icône du lycée, Ko compte bien affirmer son pouvoir sur son ancienne maitresse...



Eh oui, la roue tourne. Kana use et abuse de son pouvoir d’enfant de riche. Elle traite son camarade Ko comme un esclave devant céder à tous ses caprices. Le pire étant qu’elle est tellement fière qu’elle ne s’en rend pas compte. Rien ne l’a prépare à la ruine soudaine de l’empire de ses parents qui n’ont plus d’argent. Elle doit renoncer à sa vie dorée, alors que Ko se découvre héritier d’une très grande fortune. Jusqu’alors servile et (trop) obéissant envers Kana, il semble décider à se venger en faisant de son ancienne maîtresse son esclave, corvéable à merci. L’histoire peut paraitre inintéressante, je vous l’accorde, mais ce n’est pas le cas. Les deux personnages vont rapidement évoluer vers une histoire d’amour prévisible dès le début, bien qu’ils ne veulent pas avouer leurs sentiments. Ils ont passé toute leur enfance ensemble, Ko a toujours été amoureux de sa princesse.

PNG - 397.7 ko

Tantôt maître, tantôt esclave, Kanna et Kô nous font découvrir deux facettes de leur personnalité. “Master & Slave” nous plonge dans les différences entre les classes sociales et du processus d’adaptation lors du passage de l’une à l’autre. Ce shojo traite également de sujets classiques : rivalités amoureuses, amour de jeunesse non partagé.

Master & Slave” est un récit complet publié en 2013 au Japon et première œuvre orientée grand public de Ai Hibiki, connue pour son manga érotique Teach Me Love. Il faut préciser que “Master & Slave” n’est pas un manga érotique, il n’y a qu’une courte scène de sexe sage.

Les dessins soignés de Ai Hibiki sont reconnaissables dès la belle couverture détaillée. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire “Master & Slave” mais je suis déçue que ce ne soit qu’un récit unique. Le chute est un peu rapide, alors que l’histoire méritait plus de lenteur dans le dénouement. Teach Me Love était aussi un one-shot initialement qui, sous l’impulsion du lectorat, est devenu une série finie à ce jour au Japon avec 10 épisodes. Qui sait ... si Ai Hibiki m’entend ... je suis partante pour une suite des aventures de ce duo sympa !


Master & Slave
- Auteur : Ai Hibiki
- Traducteur : Julie Gerriet
- Éditeur français : Soleil Manga
- Format : 11,5 x 17,5 cm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 11 octobre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-302-06234-4
- Prix : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Teach me Love (T1)
Teach me Love (T2)


© Soleil Manga - Tous droits réservés


Anne Schnebelen
16 janvier 2018






PNG - 152.1 ko



PNG - 71.1 ko



PNG - 94.5 ko



PNG - 68.8 ko



PNG - 101.9 ko



WebAnalytics