YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Attaque des Titans (L’) (T11 et 12)
Hajime Isayama
Pika

Le mur protégeant la zone d’habitation des humains est de nouveau attaqué par le Titan gigantesque qui fut à l’origine du premier exode des humains derrière les murailles. Mais cette fois, l’identité de l’agresseur est connu et c’est un membre du bataillon d’exploration : Bertolt. De son côté, Eren a déjà forte affaire avec le titan cuirassé qui n’est autre que Reiner. Malgré sa forme de titan, Eren ne trouve pas de point faible dans l’armure de son adversaire et il lui est bien inférieur en force physique pure. Si le combat continue ainsi, Eren a de grandes chances d’y passer comme Ymir, gobée d’un coup par le titan colossal. Mais Eren n’est pas à court de ressources et son titan se met alors à reproduire les prises qu’Annie lui avait apprises et grâce à elles, la force du titan de Reiner devient son point faible, les jointures de ses membres n’étant pas protégées par la carapace et finissant par casser.



Ymir et Eren sont finalement tombés entre les mains des deux traîtres. Si Ymir parvient à se reconstituer rapidement, Eren ayant été extrait trop rapidement du titan se retrouve avec des membres atrophiés et qui ne repoussent que très lentement. Leur situation n’est vraiment pas très brillante. Reiner et Bertolt ont enlevé Eren pour une mystérieuse raison, mais surtout ils en ont besoin vivant. Ils l’emmènent dans un endroit qui semble être leur véritable base. La présence de titans au bas des arbres poussaient Reiner et Bertolt à attendre la nuit pour reprendre leur chemin en espérant que leurs prisonniers seront coopératifs, en particulier Eren car ils possèdent un moyen de pression sur Ymir : Christa. Mais l’apparition de fumée à l’horizon remet en cause ce timing. Le bataillon d’exploration accompagné des troupes spéciales sont déjà sur leurs traces. Reiner doit reprendre sa forme de titan et amener tout ce beau monde à bon port. Toutefois, quand il aperçoit au loin Christa, Ymir ne peut résister à la tentation de capturer la jeune femme et se transforme en titan...

JPEG - 103.4 ko

Après la période des révélations sur la nature des titans, Hajime Isayama poursuit son récit avec de l’action pure et dure. De nouveaux les murs protégeant les hommes sont pris d’assaut par le titan colossal. Mais la vérité sur son identité est révélée à tous, et le choc n’en sera que plus rude. Car l’ennemi vient vraiment de l’intérieur, même si nous apprendrons plus tard qu’ils ne sont pas nés dans la cité mais s’y sont introduits de l’extérieur. Toutefois, il faudra attendre la fin du combat titanesque - c’est le moment ou jamais de le placer dans la chronique - entre Eren et Reiner pour en savoir plus. Ce combat est un mélange de MMA et de catch. Le design des titans est idéal pour une mêlée ultra violente et le fait que les deux sont presque pensant donne plus d’intérêt à l’action. Malheureusement, le combat sera écourté par le titan colossal, qui s’avère être le roi des empêcheurs de tourner en rond. Commence alors une longue discussion entre les deux ravisseurs et les deux prisonniers, qui va nous révéler énormément d’informations sur les humains capables de devenir des titans. Un don qui semble s’apprendre tout autant qu’il s’hérite. Mais il faudra attendre un peu pour savoir ce qui rend Eren si particulier et si précieux pour le clan auquel appartiennent ses ravisseurs.

Si le tome 11 mélangeait action et révélations dans des proportions équivalentes, le tome 12 sera par contre de l’action pure et dure qui aura deux buts principaux : obliger les protagonistes à prendre position dans le camp des humains ou celui des titans et surtout révéler le pouvoir d’Eren. Commence alors une chevauchée fantastique et sanglante, une poursuite de fous furieux, le tout avec une mise en scène extrêmement dynamique. Je suis toujours peu convaincu par le design des personnages que je trouve toujours grossiers et impossibles à reconnaître sans l’aide des bulles. Par contre, j’avoue que Hajime Isayama est très efficace pour mettre en images ses titans et les scènes d’action qui leur sont liées. Il scotche le lecteur sur son fauteuil et le fait dévorer les pages avec la même force que celle de ses titans pour dévorer des humains. Son scénario est assez complexe pour garder la curiosité du lecteur en éveil et le pousser à aller plus loin dans sa lecture. Le tome 12 clôt pour le moment l’affrontement entre les deux camps, mais nous laissera avec de nombreuses interrogations sur la véritable nature de ces humains pouvant prendre la forme d’un titan et sur l’étendu du pouvoir d’Eren. Les tomes suivants devraient nous réserver encore de nombreuses surprises.

Qui prendra la prochaine initiative ? Les humains ou les titans ? Le tome 13 nous le dira.


L’Attaque des Titans (T11 et 12)
- Auteur : Hajime Isayama
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Pika
- Format : 120 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 7 janvier et 4 mars 2015
- Numéro IBSN : 9782811617240 ; 9782811618360
- Prix : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
L’Attaque des Titans (T1 et 2)
L’Attaque des Titans (T3 et 4)
L’Attaque des Titans (T5 et 6)
L’Attaque des Titans (T7 et 8)
L’Attaque des Titans (T9 et 10)


SHINGEKI NO KYOJIN © 2010 Hajime ISAYAMA / Kodansha Ltd.
© Edition Pika - Tous droits réservés


Frédéric Leray
16 novembre 2016






JPEG - 56.4 ko



JPEG - 39.6 ko



JPEG - 36.6 ko



JPEG - 52.5 ko



JPEG - 38.5 ko



JPEG - 33.9 ko



WebAnalytics