YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

58 visiteurs en ce moment


YozoneCinéma Sorties en salle

Batman v Superman : L’aube de la Justice
Film américain de Zack Snyder (2016)
23 mars 2016

****


Genre  : Fantastique, action, aventure
Durée  : 2h33

Avec Ben Affleck (Bruce Wayne / Batman), Henry Cavill (Clark Kent / Superman), Jesse Eisenberg (Lex Luthor), Gal Gadot (Diana Prince / Wonder Woman), Amy Adams (Lois Lane), Diane Lane (Martha Kent), Laurence Fishburne (Perry White), Jeremy Irons ( Alfred), ....

L’humanité a découvert que d’autres races existaient dans l’univers, plus puissantes comme le fameux Superman. Certains le vénèrent comme un dieu, d’autres ne voient en lui qu’un monstre. Bruce Wayne était à Métropolis lors du combat entre Zod et Superman, il a vu son immeuble détruit, emportant dans sa chute ses employés et ses amis. Et si Superman était un danger pour l’humanité ? A Gotham, le Batman résout ses enquêtes de manières plutôt violentes, sans pitié pour les malfrats. L’image qu’en donne la presse est celle d’un meurtrier et Clark ne peut laisser ce genre de psychopathe semer la terreur. Pendant ce temps, des chercheurs découvrent dans les débris d’un des vaisseaux extra-terrestres une étrange roche radioactive, à la lumineuse couleur verte : la kryptonite.

JPEG - 20 ko

« Batman v Superman » n’arrivait pas dans les meilleurs conditions. DC Comics accumulait les ratés. Entre le mythe de Batman détruit par la catastrophique trilogie de Christopher Nolan, un « Superman Returns » retourné rapidement aux oubliettes, un « Green Lantern » qui cherchait son public et un « Man of Steel » que l’on peut qualifier de film de super-héros le plus chiant du siècle, il y avait de quoi craindre le pire. Et pourtant, les fans des œuvres de Zack Snyder, dont je fais parti, ne pouvaient croire que ce réalisateur de génie allait sombrer, emporté par la vague Nolan.

Il n’en sera rien ! Pourtant les premières images ont de quoi déconcerter : le retour sur le meurtre des parents de Bruce Wayne. Encore ? Pourquoi ? Tout simplement parce que Zack Snyder ne sait faire que des films complets, qui n’ont besoin que d’eux-même pour exister. Et il en avait besoin pour s’attaquer à la psychologie de Batman. Enfin, quelqu’un allait nous montrer le Dark Knight tel que Bob Kane l’avait imaginé, tel que Franck Miller l’avait magnifié. Il est clair que le « Dark Knight » du génialissisme Franck Miller servait de base pour toute la première partie du film. La scène de l’effrondrement de la tour Wayne rappelle évidemment la chute des tours jumelles du World Trade Center, et la scène où Bruce Wayne se lance dans la poussière générée par la chute du bâtiment ravivera bien des souvenirs chez ceux ayant vécu en direct ce terrible événement. Ce n’est pas un hasard car cela change totalement la vision que l’on peut avoir des actes de Superman : un héros se moquant des dommages collatéraux. Une scène très forte qui lancera réellement le film.

« Batman v Superman », c’est la révélation de Ben Affleck dans le rôle de Batman. Peu importe ce qu’en pensent certains critiques, Ben Affleck s’est vraiment imprégné du personnage de Bruce Wayne et en donne l’image que l’on attendait depuis de trop nombreuses années. D’ailleurs, la tenue de Batman rappellera celle des débuts de l’homme chauve-souris et encore une fois l’image donnée par Franck Miller : un Batman râblé, musclé à l’extrême en faisant une machine de guerre. Il va lui donner ce côté sombre qu’il avait perdu, n’hésitant pas à torturer pour obtenir les informations dont il a besoin. Sa paranoïa et sa semi-psychopathie est très bien mise en avant. Bon, la scène se passant dans le futur aura de quoi surprendre et ne parait pas nécessaire à priori mais Zack Snyder en a besoin pour sa démonstration appuyant la position du Batman. Car c’est deux concepts de la justice qui s’affrontent : la justice qui se veut propre sur elle, ignorant les dommages collatéraux, une justice égoïste, celle de Superman, et une justice qui n’a pas peur de se salir les mains, qui recherche l’efficacité peu importe les moyens, celle de Batman. La première épargne le méchant mais tue des innocents, la secondes protège les innocents quitte à tuer les méchants. L’apogée de la confrontation de ces deux philosophies sera évidemment le combat entre ces deux titans.

Jesse Eisenberg en Lex Luthor ! Ce choix avait de quoi surprendre et pourtant, il va s’imposer de lui-même. Zack Snyder n’ayant plus de Joker, tué par ce... de Nolan, il fait de Lex Luthor un savant fou, un psychopathe fortuné dont le but exact reste très flou. Décidément, Jesse Eisenberg peut réellement tout jouer surtout sous les ordres d’un bon réalisateur. Et que dire Gal Gabot ! J’avoue, je suis sous le charme de cette Wonder Woman. Attention, Zack Snyder a, là encore tout compris de la reine des amazones, et il nous la présente comme la guerrière se nourrissant des combats comme la montre le Comic. Oubliez la série télé, cette Wonder Woman est une reine, une femme forte, qui est née pour combattre. Oui, ce film est d’une incroyable richesse puisse qu’il ira jusqu’à introduire quasiment tous les futurs membres de la ligue de justice. Et surtout, je vais taire le nom du véritable super-vilain de cette histoire, qui nous montrera une nouvelle fois qu’il mérite bien son nom.

Oui, « Batman v Superman » est long et subit de petites longueurs mais loin de celle de « Man of Steel ». Oui, Zack Snyder use et abuse de ses slow-motions adorées, mais c’est également sa véritable marque de fabrique. Et oui, le combat final est titanesque, exubérant, extravagant mais ceux qui ont aimé les combats de « 300 » et surtout ceux de « Sucker Punch » seront évidemment sous le charme.

Oui, je suis parti voir « Batman v Superman » en me disant que j’allais perdre 11€ (bah oui, pas eu le droit à une projection de presse, pas gentil). Mais oui je suis aussi capable d’avouer m’être trompé et d’avoir passé un très bon moment. Enfin Zack Snyder m’a réconcilié avec les super-héros de DC. Et j’avoue vivement le film de Wonder Woman !


FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Zack Snyder
Scénariste : Chris Terrio, David S. Goyer
D’après l’oeuvre de : Jerry Siegel, Joe Shuster, Bob Kane, Bill Finger
D’après les personnages créés par : Bob Kane, Bill Finger, Jerry Siegel, Joe Shuster

Producteur : Charles Roven, Deborah Snyder
Coproducteur : Jim Rowe, Gregor Wilson, Curtis Kanemoto
Producteur délégué : Christopher Nolan, Emma Thomas, Benjamin Melniker, Michael E. Uslan, Geoff Johns
Producteur associé : Bruce Moriarty

Compositeur : Hans Zimmer, Junkie XL
Directeur de la photographie : Larry Fong
Chef monteur : David Brenner
Directeur artistique : Patricio M. Farrell, Lorin Flemming, Beat Frutiger, Gregory S. Hooper, Kevin Ishioka, Troy Sizemore
Chef décorateur : Patrick Tatopoulos
Directrice du casting : Kristy Carlson, Jo Edna Boldin, Lora Kennedy
Chef costumier : Michael Wilkinson
Superviseur des effets visuels : John Des Jardin

Production : Warner Bros., DC Entertainment, Syncopy, Dune Entertainment,
Distributeur France : Warner Bros. France


LIEN(S) YOZONE

=> La bande annonce


Warner Bros.France




Frédéric Leray







JPEG - 20.4 ko



JPEG - 11 ko



JPEG - 8.5 ko



JPEG - 9.5 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 11.4 ko



JPEG - 4.4 ko



JPEG - 11.2 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 11 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 7.6 ko