YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Jules Verne, L’Homme et La Terre
Lionel Dupuy
La Clef d’Argent, essai (France), 176 pages, mai 2006, 12€

Lionel Dupuy avait déjà fait paraître, chez le même éditeur, un premier essai intitulé « En Relisant Jules Verne » (La Clef d’Argent, 2005).

Il aborde l’œuvre cette fois sous un angle purement géographique, d’où le titre, hommage à l’ouvrage éponyme d’Elisée Reclus (1830-1905), éminent géographe, ami de l’écrivain et soucieux comme lui d’écologie.
Il est l’auteur de cette belle maxime : « L’homme est la nature prenant conscience d’elle-même ».



Sous cet angle donc, Dupuy analyse cinq romans de Jules Verne.
- La recherche géographique est évidente dans le premier, « Cinq Semaines en Ballon » : c’est celle des sources du Nil. Recherche intérieure aussi, avec la surprenante évolution des personnages de Fergusson et de Joe.
- Autre recherche, celle du père, dans « Les Enfants du Capitaine Grant », où Dupuy scrute le comportement du géographe Paganel, qui confronte enfin sa science livresque à l’expérience du terrain en une véritable quête initiatique.
- Tout aussi centré sur la Terre, « Les Indes Noires », œuvre moins connue, relate un autre voyage, intérieur également dans le monde minier, à travers l’itinéraire d’une étrange jeune femme.
- Bien plus célèbre, « Robur Le Conquérant » illustre les thèses antagonistes du plus léger/plus lourd que l’air, débat qui faisait rage en ces débuts d’aviation. Il défend aussi, et surtout, les inquiétudes de Verne quant aux éventuelles dérives d’une science mise au profit exclusif de l’intérêt égoïste.
- Suite avérée aux « Aventures d’Arthur Gordon Pym » d’Edgar Allan Poe (comme le seront, bien différentes pourtant, « Les Montagnes Hallucinées » de Lovecraft, cf. l’hommage d’A.C. CLarke également), « Le Sphinx Des Glaces » relève, pour Dupuy, de « l’imaginaire géographique », caractérisé ici par l’univers éblouissant de l’Antarctique. Le thème de la recherche rejoint cette fois celui d’une nouvelle conquête : celle de la mort et de l’au-delà.

L’exploration, d’intérieure, devient spirituelle. C’est là tout le cheminement de Verne qu’explicite Lionel Dupuy dans cet essai pénétrant.

Ces lectures croisées auxquelles il s’applique en apprennent beaucoup sur l’auteur de voyages qui sont peut-être encore bien plus extraordinaires que nous ne le pensions.

Titre : Jules Verne, L’Homme Et La Terre
Auteur : Lionel Dupuy
Éditeur : Clef d’argent
Dépôt légal : 21 mai 2006
Format (en cm) : 13 x 20 cm
Pages : 176 pages
ISBN : 2908254492
EAN : 978-2-908254-49-5
Prix : 12 euros


Bruno Peeters
13 juillet 2006






JPEG - 17.8 ko



WebAnalytics