YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

46 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Albums

Tuniques Bleues (Les) (T53)
Raoul Cauvin & Willy Lambil
Dupuis

Le duo de choc est de retour pour un 53e album qui nous arrachera comme d’habitude notre lot de rires. Le point de départ de cette nouvelle aventure est le retour du caporal Blutch, rattrapé par le sergent Chesterfield après une énième tentative de désertion. A leur retour au camp, ils découvrent un nouvel arrivant. Et quel arrivant puisqu’il s’agit ni plus ni moins de François d’Orléans, l’un des fils du roi de France en personne.


Depuis que les troupes ont reçu l’ordre de rester au camp, il s’adonne à sa passion, l’aquarelle. De fil en aiguille, tout le monde se mettra à la peinture. Tous, sauf nos deux amis qui se verront confier la mission de vérifier une éventuelle présence des confédérés dans les environs. Et comme il fallait s’y attendre, ils tombent sur l’ennemi. De péripéties en péripéties, ils se verront même obligés de combattre leurs propres camarades au côté des troupes sudistes. Mais je vous rassure de suite, ils s’en sortiront indemnes, malgré une charge de Stark. Ils parviendront à rejoindre leur campement avec un prisonnier, et la vie et les tentatives de désertion de Blutch reprendront très vite.

JPEG - 43.9 ko

Raoul Cauvin nous livre une fois de plus une de ces merveilleuses histoires de “Tuniques Bleues”. Une histoire comme souvent basée sur une anecdote véridique pour point de départ d’une aventure romancée de nos deux héros. Ce scénariste-là est un surhomme tant la liste de ses albums est impressionnante. Et cela sans jamais tomber dans la facilité. Une fois de plus, il nous donne un aperçu de son talent de raconteur d’histoires, de son talent d’humoriste. Je serai curieux de savoir le nombre de divans usés par cet homme jusqu’à maintenant. Pour ceux qui ne comprennent pas, se reporter à l’album « L’hommage aux Tuniques Bleues ».

JPEG - 47.3 ko

Willy Lambil le dessinateur nous régale une fois encore de son trait fin et chaleureux. Sur cet album, pourtant, il aurait pu aller plus loin en nous offrant une de ces somptueuses aquarelles de son cru (voir également l’album « L’hommage aux Tuniques Bleues »).
Mais bon, ce sera peut-être pour une prochaine fois. Quoiqu’il en soit, cet album, tout comme les précédents, est magnifique. Les chevaux sont toujours aussi beaux et les détails de certaines cases magnifiques. Observez bien ces oiseaux ou autre animal que l’on découvre au détour d’une case, souvent au premier plan alors que l’action est en fond. Des petits détails qui font le charme de cette série qui mérite amplement son succès et son exposition au festival d’Angoulême 2010.

JPEG - 42.3 ko

Encore un sans faute pour les auteurs.

Et pour ceux qui en veulent plus, c’est ici que cela se passe !

JPEG - 39.5 ko

Sang bleu chez les Bleus
- Série : Tuniques Bleues (Les) (T53)
- Scénario : Raoul Cauvin
- Dessin : Willy Lambil
- Couleurs : Leonardo
- Editeur : Dupuis
- Dépôt légal : janvier 2010
- Pagination : 48 pages couleurs
- ISBN : 978-2-8001-4428-3
- Prix public : 9,45 €


© Pour les illustrations : Willy Lambil et Dupuis (2010)



Peps37
12 mars 2010







JPEG - 32.8 ko



JPEG - 37.3 ko



JPEG - 35.6 ko



JPEG - 34.6 ko



JPEG - 33.9 ko