Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Talion (Opus III) Cœur
Sylvain Ferret
Glénat

Après “Racines” et “Veines”, “Cœur” est donc le dernier volet de cette trilogie de laquelle nous avions dit le plus grand bien. Sur le plan de l’intrigue, on retrouve Billie et Tadeus en fuite après le soulèvement révolutionnaire ayant touché la principauté d’Orfèvre tout comme il a renversé – sans doute un peu rapidement – le pouvoir dictatorial de Forenhaye, métropole de plus en plus marginalisée dans la narration au fil des albums.



Le cœur de l’humain

Leur nouvelle odyssée les amène dans l’Oasis, dont la figure maîtresse, Juno, possède le pouvoir de guérir des stigmates provoqués par la Vermine. Dans ce refuge d’apparence paradisiaque, dont la devise est « Chaque jour, chaque vie doit être vécue pour mériter le monde » , Tadeus retrouve espoir et s’investit pleinement dans la recherche d’un remède pérenne pouvant bénéficier à toute l’humanité. Mais cet éden a lui aussi son serpent, et la jalousie couplée aux ambitions de certains détruisent la fragile harmonie, jusqu’à faire de Juno un nouveau Jésus.
Cœur” est un couronnement, un foisonnement de couleurs plus diversifiées et plus riches encore que dans les deux albums précédents : si la double page représentant l’Oasis, où domine le vert, représente la vie (tout comme la couverture, d’ailleurs), on retrouve également les teintes plus obscures peignant périls et dangers, jusqu’à un pourpre saisissant pour le martyre de Juno.

Une mise en mots et en images fait la différence

JPEG - 321.7 ko

La maîtrise graphique dont fait preuve Sylvain Ferret éclate à nouveau de mille feux, avec nombre de scènes marquantes, plongeantes ou faites d’une multitude de vignettes reproduisant la volatilité de la pensée. Si sur le plan scénaristique, comme nous l’avions précédemment soulevé, l’originalité n’est pas forcément l’élément déterminant, avec une utopie fragile faite de démocratie et d’énergies renouvelables s’opposant à un contre-modèle industriel et oligarchique, sa mise en mots et en images fait la différence. Le parallèle avec la tragédie grecque est encore plus marqué dans cet ultime volet, avec affrontement entre frères et suicide du principal espoir nécessaire à la renaissance de la vie sous toutes ses formes. Mais les influences, plurielles et cosmopolites, sont parfaitement intégrées et digérées dans une trilogie qui s’impose par son brio visuel et son exigence littéraire.


(Opus III) Cœur
- Série : Talion
- Scénario : Sylvain Ferret
- Dessin : Sylvain Ferret
- Couleurs : Sylvain Ferret
- Éditeur : Glénat
- Pagination : 64 pages couleur
- Format : 24,3 x 32,2 cm
- Date de parution : 31 mai 2023
- Numéro ISBN : 9782344054772
- Prix public : 15,50 €


À lire sur la Yozone :
- Talion, des Racines rongées par la maladie du vivant
- Sylvain Ferret - Les phénoménales architectures de Talion
- Talion (Opus I) Racines
- Talion (Opus II) Veines
- Talion (Opus II) Veines - La bande-annonce


Critique par Jean-Guillaume Lanuque
(Critique publiée dans le n°84 d’octobre 2023 de la revue française Galaxies, consacrée à la science-fiction.)
Illustrée et mise en page par Fabrice Leduc


Illustrations © Sylvain Ferret et Éditions Gléna (2023)t



Fabrice Leduc
5 décembre 2023




JPEG - 72.1 ko
Talion (Opus III) Cœur - Glénat



JPEG - 90.8 ko



JPEG - 92.9 ko



JPEG - 54.5 ko
Talion (Opus II) Veines - Glénat



Chargement...
WebAnalytics