Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Alderamin on the Sky (T3 et 4)
Bokuto Uno et Taiki Kawakami
Ototo

Les jeunes sous-officiers se voient confier le commandement d’une troupe afin de démontrer leur capacité de meneurs d’hommes. Ils doivent préparer leur groupe afin de pouvoir participer à un exercice de terrain. Si les soldats sous les ordres de Yatori ou de Torway se réjouissent de servir des officiers de renom, ceux qui se trouvent sous la charge d’Ikta sont loin d’être enthousiastes. En fait, la jeune sergent de la troupe s’avère être la fille d’une ancienne conquête amoureuse du jeune homme et celle-ci compte bien lui faire payer le déshonneur qu’a subi par sa faute sa famille. Ikta est rejeté par ses hommes qui n’écoutent que la jeune fille. Seulement quand tous apprennent que l’exercice opposera les troupes sous le commandement des aînés de la famille Remeon associés à la troupe de Yatori aux soldats de Torway, Mathiew et Ikta, tous pensent que ces derniers n’ont strictement aucune chance. Pourtant Ikta va proposer un pari à la jeune Suya : s’ils sortent vainqueurs de l’exercice grâce à sa stratégie, il dirigera sa troupe, sinon, il acceptera de ne plus la gêner et rester dans un bureau.



La tentative d’enlèvement de la princesse a gâché la fin de l’exercice, mais surtout, Yatori a démontré pourquoi les Igsem étaient tant craints sur les champs de bataille. La folie digne d’un Berserker qui l’envahit au moment de combattre a de quoi terrifier le plus courageux des guerriers. Le jeune Torway a également prouvé qu’il n’était pas l’incapable que ses frères décrivaient. S’il n’arrive pas à tirer sur quelqu’un à bout portant, il est un sniper hors pair et le tir qui sauva la princesse est une preuve indubitable. Toutefois, le héros de l’exercice aurait dû être Ikta, mais ce dernier n’a que faire des honneurs et des promotions à tout va. Toutefois, la princesse a une étrange proposition pour le jeune homme. Si elle semble tellement être attirée par ce scientifique qui n’hésite pas à défier les règles de l’empire, c’est qu’elle est aussi totalement convaincue que l’empire tel qu’il est ne doit pas perdurer. Mais pour le changer, il faut une et une seule chose : perdre la guerre en cours. Et c’est là qu’elle a besoin d’Ikta. Il lui faut un général digne de ce nom pour que l’Empire perde cette guerre sans se retrouver déshonoré. Mais comment arriver à un tel résultat sans conséquences graves pour la population ? Voilà un défi à la mesure d’Ikta. Et pour commencer, il se doit de prendre rapidement du galon.

JPEG - 119 ko

Décidément, Bokuto Uno sait comment surprendre son lecteur, avec une finesse dans le scénario qui a de quoi surprendre dans un premier temps et qui peu à peu devient surtout la preuve de la complexité et de l’intelligence contenus dans le récit. Le tome 3 met de nouveau Ikta au centre de l’histoire, et il va finalement y rester même si Yatori reprend un peu de superbe dans ce tome. Bon, il faut avouer que la structure du tome était prévisible dès les premières pages, avec le conflit au sein de la troupe d’Ikta et la description de l’exercice auquel il doit participer. Notre jeune héros allait pouvoir démontrer la force de la science quand il s’agit de mettre en place une stratégie guerrière. C’est tout simplement l’apologie de la science sur la croyance, même si la religion ne reviendra réellement sur le devant de la scène qu’en tome 4. Alors que tous s’apprêtent à affronter, disons bêtement, leurs adversaires sur un terrain qui les défavorise naturellement, Ikta utilise tout son savoir de stratège, sa connaissance de la botanique, de la météorologie, de la géologie pour contrecarrer ses opposants. Le seul véritable danger viendra évidemment de Yatori qui, si elle n’est pas une stratège dans l’âme, a l’instinct naturel du guerrier et sent rapidement les pièges qu’on lui tend. L’inattendu viendra de la fin du tome avec l’enlèvement de la princesse mais surtout avec la folie du Berserker qui va prendre possession de Yatori.

La jeune femme devient soudain une combattante particulièrement dangereuse mais surtout capable de tuer sans la moindre hésitation. Elle devient le négatif parfait d’Ikta, pacifiste dans l’âme qui ferait n’importe quoi pour n’avoir pas à tuer qui que ce soit. Le tome 4 nous ramène dans le contexte géopolitique compliqué de cette histoire car contrairement à d’autres séries, nos héros ne sont pas du bon côté. L’armée de l’empire n’est pas pure ou assoiffée de justice comme cela est souvent le cas dans les shonen. Non, l’armée de l’empire est en réalité l’oppresseur, même sur son propre territoire. La demande de la princesse à Ikta m’a complètement estomaqué : faire de lui un général de renommée pour pouvoir ainsi perdre de la guerre ! Voilà un concept révolutionnaire et qui a de quoi surprendre. Mais la logique de la princesse est tout à fait justifiable et compréhensible. Et c’est là toute la force narrative de Bokuto Uno. Il parvient à transformer une idée incroyable en une logique implacable : quand vous êtes du mauvais côté de la barrière, chercher la paix n’est pas toujours la meilleure des solutions. Car c’est là ce qui peut le plus surprendre, elle ne demande pas à Ikta de négocier la paix mais perdre la guerre. Décidément, cette série est tout simplement déconcertante et innovante non pas dans sa structure ou son dessin, mais bien dans son concept et les idées qu’elle exprime. L’épisode dans le nord du pays est alors tout ce qu’il y a de plus logique. Un peuple oppressé tente de se libérer du joug de l’empire... défendu par Yatori et Ikta.

Difficile de deviner ce que nous réserve Bokuto Uno pour le tome 5, comment va-t-il contrecarrer les plans des Shinaak ? Comment va réagir Ikta ? J’ai hâte de le découvrir.


Alderamin on the Sky (T3 et 4)
- Scénario : Bokuto Uno
- Dessin : Taiki Kawakami
- Character Design : Sou Sanba/Ryutetsu
- Traducteur  : Adrien Ghariani
- Éditeur français : Ototo
- Format : 128 x 179 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 160 pages
- Date de parution : 17 novembre 2017 et 13 mars 2018
- Numéro IBSN : 9782377170685 ; 9782377170838
- Prix : 7,99 €


A lire sur la Yozone :
Alderamin on the Sky (T1)
Alderamin on the Sky (T2)


ⓒ BOKUTO UNO/TAIKI KAWAKAMI
KADOKAWA CORPORATION ASCII MEDIA WORK
© Edition Ototo - Tous droits réservés



Frédéric Leray
9 avril 2018




JPEG - 57.4 ko



JPEG - 27.3 ko



JPEG - 25 ko



JPEG - 59.6 ko



JPEG - 27 ko



JPEG - 28.4 ko



Chargement...
WebAnalytics