YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




7 Princes et le Labyrinthe Millénaire (Les) (T2 et 3)
Haruno Atori et Yu Aikawa
Doki-Doki

Alors que Messiah a décidé de vouer sa vie à protéger Yuan, Zan découvre le corps ensanglanté de Titas. Que s’est-il donc réellement passé entre le voleur et le roi des détectives ? La question peut toutefois paraître un rien secondaire vu le danger imminent de l’eau continuant de monter. Yuan espère toujours pouvoir sauver Lawrence qui a sacrifié sa vie pour permettre au jeune homme de poursuivre son ascension afin de devenir le futur empereur. Mais les prétendants se retrouvent encore une fois dans une salle qui semble sans issue. Toutefois, Titas possède un avantage sur les autres : il a pu consulter le plan du château et il sait parfaitement où se trouve la sortie : dans un des piliers de la salle. Toutefois, s’échapper ne s’avérera pas aussi facile que cela car le pilier ne comprend qu’une cage devant être hissée manuellement et qui ne peut embarquer qu’une seule personne. Bien évidemment, ce fourbe de Titas compte bien être le premier à s’installer dans la cage métallique, mais pas seul...



Lawrence a non seulement réussi à échapper miraculeusement à la noyade mais il est aussi parvenu à entrer en possession de la moitié de la liste officielle des prétendants au trône. Au moins, quatre personnes se retrouvent quasiment innocentées, mais ni Yuan ni son nom ne sont sur ce papier. Yuan a encore du mal à assumer son nouveau statut d’héritier de la lignée des Ignis. Mais surtout, il s’est fait bien malgré lui de nouveaux ennemis au sein du groupe, car tous ne voient pas d’un bon œil le retour au pouvoir du descendant de l’ancienne lignée impériale, que tous pensaient avoir été définitivement éteinte. La méfiance se propage rapidement parmi les prétendants et Messiah n’est pas en reste car il sait qui possède la seconde partie de la liste, et cette personne est parmi eux... et il va l’obliger à leur remettre cette précieuse information. Auguste n’est pas du genre à se battre et il doit rapidement reconnaître sa défaite. Toutefois, il possède cette moitié certes d’une façon peu honorable mais sans avoir tué personne pour l’obtenir. Toutefois, la véritable surprise n’est pas tant sur la liste des noms mais sur le fait qu’elle en comporte en réalité neuf au lieu de huit...

JPEG - 109.5 ko

Série en quatre tomes, “Les 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire” ne laisse pas beaucoup de temps à son lecteur et à ses protagonistes pour souffler. A peine les prétendants au trône échappent-ils à un des pièges du château où ils sont enfermés qu’ils tombent inexorablement dans un autre. Et si cela ne suffisait pas, les morts successives qu’ils rencontrent sur le chemin ne font d’amplifier leur paranoïa déjà bien développée naturellement. Le seul qui semblait un rien déconnecté de tout cela était le jeune Yuan. Seulement le trésor du château allait lui porter un sacré coup de massue sur le coin de la tête, remettant en cause non seulement sa propre identité mais également celle de personnes qui l’avaient accompagné jusqu’ici. Le deuxième tome ne fait que nous confirmer ce que le lecteur attentif avait très rapidement compris : le lien entre Yuan et les anciens empereurs. Les liens entre les prétendants se brisent à partir de cet instant et les intérêts cachés font peu à peu surface. Mais c’est aussi le moment pour des retours fracassant de personnages. Les rebondissements se succèdent à grande vitesse, et nos héros commencent à souffrir des périls successifs qu’ils doivent affronter, les rendant naturellement de plus en plus vulnérables à l’ennemi qui attend tranquillement son heure.

Le tome 3 sera inévitablement celui des révélations. En tant qu’avant dernier tome, il fallait à Yu Aikawa de préciser nombre de phases obscures dans les récits et les comportements des participants à l’élection du nouvel empereur. La position de chacun se clarifie et l’identité de celui en voulant à la vie de Yuan enfin révélée. Yu Aikawa ne fera toutefois pas dans le trop trivial et mettra encore une fois tous les prétendants dans une situation inextricable. Il faut toutefois noter que cette série n’est pas un jeu de massacre, bien au contraire, le mangaka ayant besoin d’avoir sous le coude tous ses protagonistes pour les embarquer dans un grand final où le drama aura toute sa place. Les trahisons de toutes sortes vont alors se cumuler, on ne sait plus trop qui croire, et qui ment ouvertement. Les personnages réagissent en fait selon l’évolution de leur intérêt propre et peuvent d’un coup d’un seul changer totalement d’attitude, surtout pour ce qui concerne les « méchants » de l’histoire pour lesquels le lecteur n’a de certitude que pour l’un d’entre eux. Ce flou débouchera sur un cliffhanger où le pauvre Yuan sera encore une fois en très mauvaise posture.

Cette mini-série parvient à jouer intelligemment sur les zones d’ombres de son scénario et nous fait oublier certains éléments un peu téléphonés. Espérons que son final sera à la hauteur des autres tomes.


Les 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire (T2 et 3)
- Scénario : Yu Aikawa
- Dessins : Haruno Atori
- Traducteur  : Ryoko Akiyama
- Éditeur français : Doki-Doki
- Format : 127 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 5 juillet et 20 septembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-81894-182-9 ; 978-2-81894-284-0
- Prix : 7,50 €


A lire sur la Yozone :
Les 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire (T1)


© Edition Doki-Doki - Tous droits réservés


Frédéric Leray
22 octobre 2017






JPEG - 49.5 ko



JPEG - 30.6 ko



JPEG - 31.5 ko



JPEG - 44.6 ko



JPEG - 28.2 ko



JPEG - 29.1 ko



WebAnalytics