YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Quelques Minutes Après Minuit
Patrick Ness
Gallimard, Folio Junior, traduit de l’anglais (Grande-Bretagne), Initiatique fantastique, 192 pages, septembre 2014, 6,80€

Cernunnos, le dieu cornu, la Terre-Père. Il s’agit d’un dieu archaïque, probablement pré-celte, haut placé dans la hiérarchie de la mythologie gauloise. Très peu documenté, il est associé au renouveau des saisons, au cycle de la vie et de la mort. Il est également souvent associé à la Déesse Mère de la religion wiccane.



La vie de Conor est devenue très compliquée depuis quelque temps : il fait un cauchemar épouvantable presque toutes les nuits, à l’école tout le monde le regarde comme une bête curieuse, on ne le punit jamais, sa maman est toujours fatiguée, de plus en plus fatiguée… et comble de malchance, sa grand-mère hyperdirective se pointe régulièrement chez eux.
Et puis maintenant, il y a cet arbre gigantesque… et vivant… qui s’immisce dans ses rêves…Et si ce n’était pas un rêve ?

Pour cet ouvrage, Patrick Ness a été mandaté pour mener à bien un projet initial de Siobhan Dowd, une auteure britannique qui a connu un succès éphémère puisqu’elle est décédée d’un cancer seulement 7 ans après avoir commencé à écrire. « Quelques Minutes Après Minuit » aurait été son cinquième roman. Un récit un peu morbide au vu de son thème et de l’histoire de sa créatrice.
Ce n’est bien sûr pas chose facile pour un auteur que de terminer le travail d’un romancier. Mais Patrick Ness s’en tire avec les honneurs et offre à son lectorat un récit vrai et poignant dont je ne suis absolument pas sûre qu’il soit réellement adapté à un public si jeune.

C’est une écriture tout aussi superbe qui est mise au service de ce beau thème. Fluide, elle est facile d’accès sans être enfantine. Cependant, le format très court de seulement 192 pages est frustrant : deux heures seulement sont nécessaires à la lecture de ce superbe récit.

- Deux autres chroniques de ce petit livre qui ne laisse pas indifférent sur la Yozone, signées Michael Espinosa et Nicolas Soffray


Titre : Quelques Minutes Après Minuit (A Monster Calls, 2011)
Auteur : Patrick Ness
Traduction de l’anglais (Grande-Bretagne) : Bruno Krebs
Couverture : © Franckreporter/E+/Getty Images – Penguin Random House
Éditeur : Folio Junior et si besoin pour les poches notamment (édition originale : Gallimard, 2012)
Site Internet : page roman (site éditeur)
Numéro : 1700
Pages : 192
Format (en cm) : 12,5 x 17,8 x 1,8
Dépôt légal : septembre 2014
ISBN : 9782070642915
Prix : 6,80 €



Emmanuelle Mounier
18 septembre 2017






JPEG - 35.9 ko



WebAnalytics