YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Quelques minutes après minuit
Patrick Ness sur une idée originale de Siobhan Dowd
Gallimard Jeunesse, roman traduit de l’anglais (Angleterre), récit fantastique, 214 pages, avril 2012, 18 €.

La vie de Conor est bouleversée. Sa mère est malade. Et depuis, le garçon ne peut plus passer de nuits normales. Les cauchemars l’assaillent.
Et le pire arrive lorsqu’un monstre vient le chercher.
Un vrai monstre. Celui que l’on ne peut arrêter.
Ou peut-être que…



Ce roman écrit par Patrick Ness, connu pour sa trilogie « Le Chaos en marche », est en fait l’achèvement d’une histoire commencée par Siobhan Dowd, une auteure jeunesse anglaise décédée d’un cancer.

Autant dire qu’elle savait de quoi elle parlait en entrant dans ce conte macabre.

Patrick Ness lui a dédié sa plume afin d’amener le texte à son terme. Comme l’aurait fait la maladie, mais probablement aussi pour l’apaiser. Pour apaiser les proches. Peut-être…

Ce récit est à la fois un récit de vie et une plongée dans le fantastique horrifique. L’un et l’autre faisant trop souvent bon ménage dans la vie, ils le font aussi dans cette histoire.
Pas de granguignolesque pourtant, mais un chemin à parcourir pour Conor, au fil des pages, au fil des jours. Parfois effrayant, souvent réaliste. Conor apprend à faire face à la vie, sa réalité inacceptable et pourtant inéluctable.

Conor deviendra le monstre. Pour combattre le monstre. Mais en viendra-t-il à bout ? C’est ce que le monstre aimerait. Paradoxal.

Il n’y a pas de happy end dans une fin de vie due à la maladie qui gagne du terrain. Juste des doses d’espoir. Et surtout l’obligation de croire dans le futur. Car la vie continue. Elle le doit.

Ce roman est dur. Pas à cause de ses mots, pas à cause de sa noirceur, mais juste parce qu’il sonne vrai.
La vie nous donne des leçons. Certaines sont plus cruelles que d’autres. Toutes nous amènent de l’expérience. Et il faut s’en servir.
Pour avancer.


Titre : Quelques minutes avant minuit
Auteur : Patrick Ness sur une idée originale de Siobhan Dowd
Traduit de l’anglais (Angleterre) : Bruno Krebs
Couverture à illustrations : Jim Kay
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Collection : Roman Grand format
Pages : 214
Format (en cm) : 16,1 x 20,8 x 1,8
Dépôt légal : avril 2012
ISBN : 978-2070642908
Prix : 18 €



Michael Espinosa
30 mai 2012






JPEG - 26.7 ko



WebAnalytics