YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Valérian et Laureline... de la BD au Cinéma
44e Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême
Du 26 au 29 janvier 2017

Angoulême 2017 célèbre Hermann, son Président, Will Eisner, Gaston Lagaffe et beaucoup d’autres artistes de la bande dessinée... et profite de l’adaptation de leurs futures aventures au cinéma pour fêter les 50 ans de Valérian et Laureline, icônes d’une série de Science-Fiction devenue mythique.



JPEG - 259.8 ko

Cette adaptation de leurs aventures par Luc Besson sortira au cinéma le 26 juillet 2017. Elle permet un retour sur la série SF culte de Mézières et Christin à travers une exposition mettant en perspective le regard des créateurs du 7e et du 9e art. Au programme, des contenus du film en exclusivité mondiale (volumes, costumes, extraits...) et les planches et dessins de l’œuvre originelle.

Après cinquante ans de voyages interplanétaires et temporels, Valérian et Laureline s’envolent vers de nouveaux horizons, ceux des écrans de cinéma. Lorsque le dessinateur Jean-Claude Mézières et le scénariste Pierre Christin lancent la série dans les pages de Pilote en 1967, ils proposent d’emblée une science-fiction enthousiasmante et colorée, inédite pour l’époque. Leur space opera évoque évidemment quelques classiques du genre et en particulier « La Patrouille du temps », de Poul Anderson, dont Mézières et Christin s’inspirent en partie, mais rapidement, les histoires de Valérian et Laureline évoluent pour s’emparer de thèmes assez étonnants pour l’époque. Ils abordent ainsi l’écologie et le colonialisme dans “Bienvenue sur Alflolol”, l’impérialisme dans “L’Ambassadeur des ombres” ou le sexisme dans “Le Pays sans étoile”. Animés par une approche visionnaire, les deux auteurs développent ainsi depuis cinquante ans un univers cohérent et original, peuplé de créatures exotiques si nombreuses qu’une encyclopédie a été nécessaire pour les cataloguer.

JPEG - 339.4 ko

Cet univers foisonnant et complexe, inédit jusqu’alors dans la science-fiction, bouscule les codes et amorce une refonte totale de l’imagerie du genre pour les décennies à venir. Cela est particulièrement vrai pour le cinéma, qui s’en inspirera très amplement pour construire le divertissement moderne.

Il était donc temps que le 7e art rende hommage à cette bande dessinée unique. C’est Luc Besson, amoureux de la première heure de l’œuvre de Christin et Mézières, qui s’en charge. Le réalisateur avait déjà salué l’univers de Valérian et Laureline en 1997 dans “Le Cinquième Élément”, mais la technologie de l’époque ne permettait pas de transposer fidèlement à l’écran la série et son bestiaire, comme l’a souligné Luc Besson. “Valérian et la Cité des mille planètes” propose une véritable réflexion sur l’adaptation du papier à l’écran. Le film signe l’aboutissement d’un désir de création d’images qui remonte aux origines de la carrière du réalisateur de “Léon” et de “Nikita”. Recherches, costumes, extraits du film et documents inédits seront présentés en exclusivité à Angoulême. Ils témoignent des idées et des solutions trouvées par l’équipe de production de “Valérian et la Cité des mille planètes” pour traduire à l’écran cette vision du futur apparue il y a cinquante ans déjà mais pourtant toujours à la pointe de la modernité.


La série “Valérian” est composée de 22 albums dont le final s’est joué dans le T21, “L’Ouvre Temps”. Et comme on n’est plus à un paradoxe près avec une telle série, Jean-Claude Mézières et Pierre Christin étaient revenus sur leur terrain de jeu favori avec un T22, “Souvenirs de Futurs” en 2013.

JPEG - 132.8 ko

Il faut encore ajouter trois ouvrages déclinés autour de le série, dans une collection appelée Autour de Valérian : “Les Habitants du Ciel” (L’Atlas de Valérian et Laureline) (T0 qui a été réédité en novembre 2016), “Les Extras de Mézières” (T3) et “Les Extras de Mézières N°2” (ou Mon Cinquième Elément).
Tous ces titres sont parus chez Dargaud qui a publié toutes les aventures de “Valérian” dans une Intégrale (somptueuse) comprenant 7 albums. Pour l’arrivée du film de Luc Besson, l’ensemble de cette Intégrale est rééditée, marquée du logo directement inspiré du film. Les derniers à parâitre, les tomes 6 et 7 sortiront le 3 mars 2017.


Rencontres « spécial Valérian »
Jean-Claude Mézières et Pierre Christin, les créateurs de Valérian et Laureline (Dargaud), seront présents à Angoulême pour deux rencontres exceptionnelles !

JPEG - 151 ko

À L’alpha, la médiatheque De Grand Angoulême le vendredi 27 janvier 2017 à 14h.
Ils reviendront ensemble sur les 50 ans de leur série culte et sur les coulisses de l’adaptation de leur bande dessinée par Luc Besson.

Au Théâtre d’Angoulême le samedi 28 janvier 2017 à 11h.
Et pour cette seconde rencontre, ils seront accompagnés d’une partie de l’équipe du film de Luc Besson : Hugues Tissandier (Chef décorateur), Eric Gandois (Storyboarder), Sylvain Despretz (Concept artist) et Virginie Besson-Silla (Productrice)
Deux rencontres mémorables en perspective…


L’Alpha - Médiathèque de GrandAngoulême - du 26 au 29 janvier 2017
• Expôsition présentée par BNP Paribas
• Production : 9eArt+ / Europacorp / BNP
• Scénographie : MADesigners
• Commissariat : Stéphane Beaujean
• Textes : Christophe Quillien


INTERNET
Le site du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême

Source Infos : FIBD Angoulême


Fabrice Leduc
25 janvier 2017






JPEG - 144.5 ko
Valérian et Laureline



JPEG - 106.8 ko



JPEG - 116.1 ko



JPEG - 92.3 ko



JPEG - 68.6 ko



JPEG - 80.7 ko
Intégrale « Valérian » Volume 3



JPEG - 83.7 ko
Intégrale « Valérian » Volume 5



JPEG - 75.8 ko
Intégrale « Valérian » Volume 7



JPEG - 23.8 ko



WebAnalytics