YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fantômes de Neptune (Les) (T1) Kheropis
Valp
Delcourt

1890, Europa, satellite de Jupiter : une mission exoarchéologique trouve un artefact kheropis, une civilisation de nomades aujourd’hui disparue. Cette découverte d’importance attire les Prussiens qui attaquent le campement pour s’approprier cet objet.
Entre les coups de feu et le réveil malencontreux de la source de toutes les convoitises, c’est le massacre !
Très peu de survivants, mais Marie Curie peut rentrer avec l’artefact sur Terre où la lutte se poursuit.



Il suffit d’ouvrir cet album pour plonger en plein steampunk. Dans leurs scaphandres, les personnages se déplacent sur la surface d’un satellite de Jupiter. La vapeur leur a ouvert des portes qui nous sont encore aujourd’hui inaccessibles, et de loin ! Le charme agit de suite, d’autant que Valp sait jouer avec le décor en mettant la planète géante en fond, ce qui apporte une touche de couleur dans la grisaille de la surface.

JPEG - 59.7 ko

Elle joue parfaitement des codes du steampunk, plaçant notamment dans l’intrigue une figure de l’époque : Marie Curie, nom qui peut faire grincer des dents, car dans notre espace-temps, elle n’a rencontré Pierre Curie qu’en 1894. Il aurait été plus judicieux d’utiliser son nom de jeune fille, Skłodowska. Petite maladresse facilement pardonnable.
L’entame s’avère donc dépaysante en diable, mais les forces politiques en Europe n’ont rien perdu de leur antagonisme. La Prusse et le Kaiser cherchent à assoir leur domination en s’accaparant la technologie kheropis. L’objet trouvé sur Europa, et qui était justement l’objectif de l’expédition, possède un pouvoir important qui peut faire basculer l’équilibre des forces.

Valp se plaît avec succès à nous faire découvrir les capitales Paris et Berlin sillonnées d’innombrables dirigeables ou ballons, collectifs ou individuels de plus ou moins grandes tailles, ainsi que d’automates. La technologie apporte ce délicieux côté steampunk qui permet d’imaginer à notre passé de nouveaux développements. C’est ainsi que les Prussiens détiennent les redoutables Metalköpfe, des robots guerriers.

Meena, l’héroïne de cette série, est une adolescente travaillant dans l’atelier d’horlogerie familial. Elle voue une passion aux étoiles, mais semble de constitution fragile. Pourtant, elle est promise à de grandes responsabilités. Bien malgré elle, elle découvre sur le tard qu’elle a un rôle à jouer dans cette lutte et que le prix à payer sera des plus lourds.
Société secrète, artefact extraterrestre mystérieux, conflit franco-prussien, initiation, drames... tous les ingrédients figurent dans les pages de cet album pour capter l’attention des lecteurs et bien sûr éveiller leur curiosité sur le devenir de ce petit monde. Le décalage steampunk autorise justement l’auteure à élever l’intérêt de l’histoire en jouant de ses codes.

Valp, de son vrai nom Valentine Pasche, a entièrement réalisé cette bande dessinée, ce qui n’est pas une mince performance, car elle y maîtrise toutes les étapes avec brio. Son dessin ne tombe pas dans l’écueil d’être trop réaliste, ce qui serait allé à l’encontre du décalage de l’histoire. Les personnages sont très bien croqués et l’esthétique steampunk très bien rendue, notamment par une colorisation qui peut sembler passée, ayant subi les affres du temps. Le graphisme est donc tout à fait adapté aux “Fantômes de Neptune” et lui donne un cachet attachant.

Quelle que soit la façon de l’aborder, “Kheropis” emporte l’adhésion. Valp parvient sans problème à nous immerger dans cette bande dessinée, à créer une dramatique propre à captiver le lecteur, surtout que la Terre n’est pas son seul terrain de jeu.

“Les fantômes de Neptune”, une série à suivre, d’autant plus pour les amateurs de steampunk.


(T1) Kheropis
- Série : Les fantômes de Neptune
- Scénario, dessins et couleurs : Valp
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Neopolis
- Dépôt légal : 16 septembre 2015
- Pagination : 56 pages couleurs
- Dimensions (en cm) : 22,6 x 29,7
- ISBN : 978-2-7560-5390-5
- Prix public : 12,50 €


A lire sur la Yozone du même auteure :
Ashrel (T1) Dragon
Ashrel (T3) Tanatis
Ashrel (T4) Le Cercle Noir


Illustrations © Delcourt (2015)


François Schnebelen
8 mars 2016






JPEG - 23.9 ko



JPEG - 58.3 ko



JPEG - 32.5 ko



JPEG - 65.2 ko



WebAnalytics