YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Célestin Gobe-La-Lune
Wilfrid Lupano, Yannick Corboz et Ohazar
Delcourt

Abandonné à la naissance, Célestin, doux rêveur, est persuadé qu’il est issu d’une haute lignée. Il entend bien retrouver son rang en épousant une digne héritière. Il veut conquérir la main de toutes les jeunes femmes nobles qu’il croise. Malheureusement pour lui, elles succombent quelques nuits mais ne daignent jamais épouser le séducteur. L’espoir renaît lorsque Pimprinule, fille du roi, promet de lui donner sa main s’il gagne les prochains jeux de printemps. Mais il est bien trop frêle pour participer à ces jeux. Il doit trouver un autre moyen pour qu’elle s’intéresse à lui : pourquoi pas un philtre d’amour ?



Parus initialement en 2007 et 2008 chez Delcourt, les deux volumes de “Célestin Gobe-la-Lune”, signés par Wilfrid Lupano et Yannick Corboz, ressortent en intégrale. Une belle occasion de découvrir ou redécouvrir les rocambolesques aventures de Célestin, rêveur et séducteur. Aux frontières amusées du conte philosophique, de la farce et du vaudeville, ce diptyque diffuse au fil des pages une tendresse indéniable.

Cet album commence par un prologue qui met en scène l’abandon de Célestin encore nourrisson. Sa mère accouche et le met de suite sur un radeau, ne pouvant pas le garder avec déjà quatre enfants à charge.

PNG - 306.1 ko

Célestin devient un jeune homme insouciant et rêveur qui parle à sa marraine, la lune. On le découvre alors qu’il tente d’échapper au père d’une de ses conquêtes tout en se rhabillant.

Le ton est donné pour le reste de l’album : humour au rendez-vous !

Mais faisons connaissance avec les principaux personnages de cette fable. Célestin est un jeune romantique très fainéant qui refuse de travailler. Maurice 1er, le roi bodybuildé, ne pense qu’à s’amuser avec ses potes en se bagarrant dans les arènes. Astryd, la sœur du roi, est la méchante (il en faut toujours une dans les contes), la vieille tante laide qui veut être reine mais pour cela, elle doit se débarrasser de Pimprinule, la princesse amoureuse de son père qui ne supporte aucun autre prétendant.

Bienvenue dans cet univers complètement déjanté de Wilfrid Lupano !

Avec ce personnage excentrique et décalé, Wilfrid Lupano impose un vrai personnage de comédie, bourré de défauts mais tellement craquant ! Romantique totalement dépassé, on s’y attache dès le début. Célestin court dans tous les sens et est toujours à l’affût de tous les bons coups.

PNG - 145.6 ko

Tout au long de la BD, Célestin récite des vers inspirés d’illustres poètes, Yannick Corboz a d’ailleurs l’excellente idée de citer ses sources en dernière page.
Les aventures de Célestin sont un pur régal, les nombreuses situations cocasses donnent beaucoup de légèreté au récit.
Dans le monde fictif de “Célestin Gobe-la-Lune” (où aucun lieu ne porte de nom), le dessin de Yannick Corboz évoque le XVIIIe siècle sans le dire : pauvreté du peuple, privilèges de la noblesse, aveuglement de la royauté, complots et révolution sous-jacente. Wilfrid Lupano et Yannick Corboz ont déjà collaboré ensemble sur la série à succès “ L’Assassin qu’elle mérite”, primée lors du festival de la BD de Lyon en 2011. Ce duo fonctionne à merveille

Ce diptyque est à rapprocher d’autres séries mêlant humour, amour et aventures romanesques délirantes comme De Cape et de Crocs de Ayroles et Masbou ou Le Royaume de Benoît Feroumont.

PNG - 109 ko

Cette intégrale renferme un beau conte excentrique et charmeur, une très belle découverte. Riez de bon cœur avec Célestin, poète à ses heures et sans aucun doute un vrai fantassin !


Célestin Gobe-La-Lune
- Série : Célestin Gobe-La-Lune
- Scénario : Wilfrid Lupano
- Dessins : Yannick Corboz
- Couleurs : Yannick Corboz et Ohazar
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Terres de Légendes
- Format : 30 cm x 23 cm
- Pagination : 112 pages couleur
- Dépôt légal : 4 novembre 2015
- Numéro ISBN : 978-2-7560-6538-0
- Prix public : 24,95 €


A lire sur la Yozone :
Traquemage (T1) Le Serment des Pécadous
L’Homme qui n’aimait pas les armes à feu
Les Vieux Fourneaux (T1) Ceux qui restent
Les Vieux Fourneaux : Bonny and Pierrot


Illustrations © Yannick Corbos et Éditions Delcourt (2015)


Anne Schnebelen
8 janvier 2016






JPEG - 37.9 ko



PNG - 159.9 ko



PNG - 333 ko



PNG - 172.1 ko



PNG - 148 ko



WebAnalytics