YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Another (T2)
Yukito Ayatsuji, Hiro Kiyohara
Pika

Et ainsi commencèrent les morts en lien avec la classe de 3e 3. Yukari Sakuragi fut la première élève à perdre la vie dans la classe maudite, en chutant dans les escaliers de l’école et s’empalant sur la pointe de son parapluie. Mais le destin semblait vouloir s’acharner sur cette famille car sa mère mourut au même moment d’un accident de la route. Koichi fut témoin de la mort affreuse de la jeune fille, mais ce furent surtout ses camarades de sa classe qui furent sous le choc. Car pour eux, cette mort avait une signification toute particulière. Bien des choses sont étranges autour de cette classe, la principale étant évidemment que tous les élèves refusent de voir Mei Misaki au point de lui demander d’arrêter de parler avec quelqu’un qui n’existe pas. Et pourtant Koichi est certain que Mei est bien réelle et non le fruit de son imagination. Finalement, le jeune homme va se confier à l’infirmière qui s’occupe de lui à l’hôpital, Mme Mizuno. Surtout que cette dernière est la sœur aînée d’un de ses camarades de classe.



Mais que s’est-il passé il y a 26 ans pour que cela traumatise encore les jeunes d’aujourd’hui. Même la tante de Koichi refuse d’en parler alors qu’elle aussi a été dans la 3e 3. Mais quand Koichi tente d’en savoir plus sur les événements qui ont pu se dérouler à son époque, celle-ci se referme comme une huître. Seule Mei semble capable de lui parler de ce qui se déroule autour de lui. Mais cette dernière a décidé de ne plus aller en classe pendant que lui y sera, estimant qu’il se met en danger à vouloir lui parler devant témoin, surtout que cela a finalement commencé... Mais de quoi parle-t-elle ? Toutefois, Koichi n’est pas au bout de ses surprises. Après avoir manqué l’école pour faire de nouveaux examens, Akazawa lui reproche purement et simplement d’être à l’origine de la mort de Yukari. Et le comportement de ses camarades ne cessent de devenir de plus en plus étrange, au point que Teshigawara, qui lui avait promis de tout lui expliquer, revient sur sa promesse. Pour Koichi, sa seule alliée demeure Mlle Mizuno, seulement le destin va lui retirer ce dernier espoir...

JPEG - 61.5 ko

“Another” poursuit la descente aux enfers du pauvre Koichi. Ce dernier est bien démuni pour faire face à l’hostilité de ses camarades de classe alors que les morts commencent à tomber les uns après les autres. Dans la première partie de ce tome, Hiro Kiyohara poursuit l’implantation de son atmosphère lourde, emplie de non dits qui seront fatals au pauvre Koichi. Toutefois, beaucoup de choses semblent tourner autour de sa famille et de celle de Mei. La réalité de la jeune fille, qui était mise en question durant tout le premier tome, va se conforter. Mais n’était-ce pas plutôt une feinte du mangaka pour jouer avec son lecteur ? Car Hiro Kiyohara prend un vrai plaisir à torturer psychologiquement son héros et s’amuser avec le cœur de son lecteur, au sens cardiologique du terme et non sentimental. Car finalement, hormis la peur, peu de sentiments transcendent de tous les protagonistes. En fait, la plus humaine est bien Mei. Malgré leurs sourires, les élèves sont froids distants et ce n’est qu’un début.

Il faudra attendre la seconde partie du tome pour comprendre quel est le véritable fil rouge de cette série. Il faudra de nombreuses morts violentes pour que le mangaka déclenche chez les élèves la seule riposte qu’ils possèdent contre ce phénomène : faire ignorer l’un des leurs au point de le faire disparaître pour chasser la mort qu’ils lui associent. La racine de cette superstition nous sera donner par Mei elle-même. La jeune fille va nous donner nombre d’informations cruciales pour comprendre les réactions des enfants comme des adultes. Mais elle va aussi accentuer la tension et l’horreur par une simple supposition sur l’origine du mal : un mort ferait parti des élèves. Un mort qui ignore sa propre nature. Voila donc ce fameux fil rouge qui est en réalité une question : qui est donc ce mort ? Et Hiro Kuyohara va user de son talent de dessinateur pour faire passer des messages visuels, par des jeux d’ombres, des expressions parlantes sur les visages de ses personnages. Mais oriente-t-il le lecteur vers la vérité ou vers une fausse route pour mieux le retourner au bon moment ?

“Another” est certainement le meilleur manga à suspens du moment, un must que les amateurs de thriller ne doivent impérativement pas manquer.


Another (T2)
- D’après l’oeuvre originale de : Yukito Ayatsuji
- Auteur : Hiro Kiyohara
- Traducteur  : Djamel Rabahi
- Éditeur français : Pika
- Format : 125 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 182 pages
- Date de parution : 15 juillet 2015
- Numéro IBSN : 9782811619374
- Prix : 7,20 €


A lire sur la Yozone :
Another (T1)


©YUKITO AYATSUJI 2010
©HIRO KIYOHARA 2010
© Edition Pika - Tous droits réservés



Frédéric Leray
6 septembre 2015






JPEG - 41.3 ko



JPEG - 27.7 ko



JPEG - 30.4 ko



JPEG - 28.5 ko



WebAnalytics