YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Shojo Relook (T2)
Kaoru Ichinose
Delcourt

Kako est heureuse : Kosei est en train de devenir une star ou du moins, il est sur la bonne voie. Lors d’un shooting pour Halloween, ils rencontrent trois idoles, dont le ténébreux Tomoé, l’égérie du magazine Jumon. Kosei reconnait rapidement en lui un rival de taille et, pour la première fois, veut se donner à fond dans la compétition. Kako, qui tente tout d’abord de le consoler comme s’il avait déjà perdu, se rend compte qu’elle doit au contraire l’aider à vaincre. Elle lui crée alors rapidement un costume sur-mesure qui permet à Kosei de faire sensation. Plus tard, alors que les deux amis d’enfance se rendent à l’académie Horiokoshi, école pour les futures stars, ils retrouvent le fameux Tomoé, qui les accueille. La guerre des rivaux est-elle déclenchée ? Quel est le véritable but de Tomoé ?



Arrivés à l’académie Horiokoshi, Kako et Kosei sont accueillis par Tomoé, LA star de l’école. Voyant Kako trop proche de Tomoé, les filles de la classe menacent cette dernière et lui expliquent qu’elle doit rester à sa place. Kako, paniquée, explique alors à Kosei qu’ils ne pourront plus se voir car cela pourrait nuire à son image. Kosei, furieux, la prend au mot et parvient ainsi à lui faire comprendre qu’elle a dit une bêtise. Il faudra la petite provocation de Tomoé pour que Kosei retourne voir Kako et lui demande de l’aider à vaincre son rival. Quelle est la véritable cible de Tomoé ? Est-ce Kosei ou bien Kako ?

JPEG - 86 ko

Ce tome rappelle à chaque chapitre que Kako et Kosei sont deux campagnards, que Kako est fan de Lawrence & Rose et qu’elle a relooké Kosei pour prouver aux yeux du monde entier sa véritable valeur ! Je trouve cela particulièrement rébarbatif. Le rappeler en début de tome est une bonne idée mais pas à chaque chapitre. Cela coupe le fil de l’histoire. Le personnage de Kako est très énervant car elle est particulièrement niaise. Même si ses intentions étaient louables au début (elle voulait défendre son ami et prouver sa valeur), elle a imposé à Kosei une vie qu’il n’avait jamais souhaité et, pire encore, lui interdit à la fois d’être lui-même mais de l’approcher. Par moment, Kako est si exaspérante que je me suis demandée si elle ne devrait pas changer de lunettes, tant ce qu’elle reniait était évident. Il est vrai que les personnages niais sont souvent utilisés dans des shojos et ont un côté attachant mais Kako détient le record de la niaiserie.

JPEG - 75.5 ko

Graphiquement, les dessins sont toujours beaux, les personnages bien dessinés et les décors assez vides, comme tous les shojos. Le personnage de Tomoe est un vrai plus pour ce tome car il crée une véritable intrigue à lui seul. Très mystérieux, j’ai eu beaucoup de mal à le cerner et à savoir s’il était quelqu’un de bien ou non. Il se rapproche beaucoup de Kako mais il est difficile de dire si c’est parce qu’elle lui plait ou juste pour taquiner son rival.
En bonus, on a le droit à un court hors série assez sympatique qui raconte une anecdote de leur enfance.

JPEG - 124.7 ko

En somme, cette série était sympathique mais le nombre de résumés devraient être limités à un seul car cela casse le rythme de la lecture. Les deux personnages masculins principaux sont intéressants et attachants, en revanche, j’ai trouvé Kako particulièrement énervante et stupide.

Si vous avez déjà lu le premier tome, vous pouvez lire le second même si la fin de l’histoire n’est pas une vraie fin.


Shojo Relook (T2)
- Auteur  : Kaoru Ichinose
- Traducteur  : PBVT
- Editeur français : Delcourt
- Format  : 112 x 176 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 20 août 2014
- Numéro ISBN : 9782756027227
- Prix  : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Shojo Relook (T1)


© Editions Delcourt - Tous droits réservés


Florence B.
2 août 2016






JPEG - 94.7 ko



JPEG - 79.6 ko



JPEG - 83.9 ko



JPEG - 89.1 ko



WebAnalytics