Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tancrède, une uchronie
Ugo Bellagamba
Les moutons électriques, La bibliothèque voltaïque, roman (France), uchronie, 256 pages, mai 2009, 23 €

Tancrède de Hauteville, tout jeune chevalier normand d’Italie du Sud, part avec l’enthousiasme de sa foi pour la première Croisade en 1095. Il changera du tout au tout au cours de ce voyage, et changera le Monde. Cette quête permanente et douloureuse de sa personnalité, de sa vraie foi, de son rôle, est une formidable uchronie.



Ugo Bellagamba, né en 1972, est une jeune personnalité du monde de la SF en France. Enseignant-chercheur en Histoire, il a publié depuis 1998 des nouvelles dont “Chimères !” (Prix Bob Morane et Rosny-Ainé 2005), deux romans en collaboration avec Thomas Day et des essais. « Tancrède » est donc son premier roman qu’il a mûri pendant 10 ans.
Et c’est une réussite.

La guerre au Moyen-Âge était une boucherie, un carnage, une suite d’atrocités. Mais les preux chevaliers la faisaient en toute bonne conscience, pour la gloire de Dieu. Certains étaient des purs, animés de leur seule Foi, comme Tancrède ou Godefroy de Bouillon, d’autres tuaient, mutilaient et égorgeaient pour le plaisir de tuer puis de piller.
Tancrède va s’en rendre compte et se demander si les Croisés ont raison d’aller semer la mort et la désolation en Orient. Les Barbares qu’ils combattent ne le sont pas, et surtout il y en bien des sortes différentes, des Turcs, des Arabes, des Sunnites et des Chiites, mais aussi des Arméniens et d’autres Chrétiens d’Orient qui vivent parmi eux et se font massacrer pareillement. Après une dernière et innommable atrocité commise par ses pairs, il devient apostat. Ainsi s’achève la première partie.

Commence alors une autre vie pour Ibn Tancrède. Et démarre aussi l’uchronie, le décalage avec l’Histoire. Il est recruté par les Assassins, un pouvoir occulte qui veut changer les choses mais en tuant peu et à bon escient. Éliminer quelques individus choisis plutôt que des milliers d’êtres humains.
Il serait dommage d’en dire plus de cette étrange et belle histoire et vous ne serez pas déçu de découvrir comment Tancrède va rencontrer l’amitié, l’amour, la politique, le pouvoir.

Bellagamba écrit formidablement bien mais sans l’affectation et la lourdeur de style ou de vocabulaire qui semblent être de mise dans les récits moyenâgeux aujourd’hui. Et il raconte une histoire profondément originale. L’histoire d’un homme mais qui concerne l’humanité, celle d’hier et celle d’aujourd’hui. C’est un récit d’aventures mais aussi une réflexion profonde et intelligente sur la tolérance, les religions, l’autre.

Un grand roman qui fait honneur à la science-fiction française.

La bibliothèque voltaïque des Moutons électriques est une très belle collection d’ouvrages particulièrement soignés (je n’ai noté que 2 coquilles). Ce livre s’accompagne d’une préface et d’une postface de l’auteur, d’une bibliographie raisonnée… et du livret de Danchet de l’opéra “Tancrède” de Campra.


Titre : Tancrède, une uchronie
Auteur : Ugo Bellagamba
Couverture : Arnaud Cremet
Editeur : Les moutons électriques
Collection : La bibliothèque voltaïque
Fiche du livre : Tancrède
Pages : 256
Format (en cm) : 22 x 17
Dépôt légal : mai 2009
ISBN : 978-2-915793-73-4
Prix : 23 €


Pour en savoir plus, écoutez l’interview donnée à ActuSF



Hervé Thiellement
21 juillet 2009


JPEG - 21.3 ko



WebAnalytics