Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Dune
Film américain de David Lynch (1984)
6 février 1985


Genre : space opera
Durée :
2h17

Avec Kyle McLachan (Paul Atreides), Sting (Feyd Rautha), Sean Young (Chani), Linda Hunt (Shadout Mapes), José Ferrer (L’empereur Shaddam IV), Francesca Annis (Lady Jessica), Brad Dourif (Piter De Vries), Kenneth McMillan (Le baron Vladimir Harkonnen), Freddie Jones (Thufir Hawat), Richard Jordan (Duncan Idaho), Everett McGill (Stilgar), Virginia Madsen (La princesse Irulan), Silvana Mangano (La révérende mère Ramallo), Sian Phillips (La révérende mère Gaïus Helen Mohiam), Jürgen Prochnow (Le duc Léto Atreïde), Dean Stockwell (Le docteur Wellington Yueh), Max Von Sydow (Le docteur Kynes), Patrick Stewart (Gurney Halleck)

En l’an 10.191, le devenir de L’Empire de Padishah Shaddam IV est lié à la libre circulation de l’Épice, le mélange qui offre longévité et préscience à ses consommateurs. Depuis le Jihad Butlérien, les ordinateurs ont été proscrits, car « l’homme ne peut être remplacé », et, à part les recherches génétiques des Révérendes Mères du Bene Gesserit, cette drogue est devenue indispensable aux membres de la guilde spatiale pour voyager de monde en monde.
ARRAKIS, une planète désertique connue sous le nom de DUNE, est devenue le centre de tous les intérêts puisque c’est en son sein, en ses terres ensablées, que germe la précieuse substance.
Après quelques petites malveillances dans la gestion du Baron de GEDI PRIME, Vladimir Harkonnen, Dune tombe sous la tutelle du Duc Leto Atreïdes. Cette noble famille du Landsraad, qui dirige déjà les affaires de CALADAN et GEDI PRIME, commence à déranger l’Empereur qui, toujours au fait des intrigues, laisse le Baron Harkonnen s’emparer traîtreusement d’ARRAKIS et massacrer les Atréïdes. Au cours de l’assaut, Paul, le fils du Duc, et sa mère, Jessica, parviennent à s’enfuir. Après une période d’errance dans les dunes d’ARRAKIS, les deux rescapés sont recueillis par le peuple Fremen, les habitants indomptés de la planète qui vivent dans le désert, le royaume des vers géants et des effluves de la fameuse substance.
Au cours de son initiation, Paul ne tarde pas à être reconnu comme le prophète attendu et c’est sous le nom de Paul Muad’Dib qu’il va tenter de reconquérir ARRAKIS.

Si l’idée d’adapter la plus célèbre des sagas de science-fiction pouvait sembler hasardeux, face à la richesse et la complexité d’un tel récit, ce n’est pas l’avis de David Lynch qui décide de s’y coller.
Malheureusement, le résultat ne sera pas à la hauteur de ses prétentions et, surtout, de nos attentes.

A la décharge de Lynch, il faut savoir que son projet était prévu initialement pour durer 4 heures. Si, tenter de mettre en scène une saga comme Dune tenait déjà de l’exploit, voir son film écourter de moitié devenait, assurément, un objectif insurmontable.
Pourtant - et loin de moi le fait d’être un fan de Lynch, bien au contraire - il faut reconnaître que quelques petites trouvailles viennent émailler le récit.
En tout cas, rien à reprocher à la qualité du casting ni à la performance des acteurs. Mais, le fait est que pour les raisons invoquées plus haut, le film n’est pas à la mesure du livre et laisse un sentiment d’inachevé, voire de bâclé.

Définitivement, si vous voulez pénétrer l’univers de Dune, il vous faut absolument lire le roman de Frank Herbert.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Dune

Réalisation : David Lynch
Scénario :David Lynch d’après le roman de Frank Herbert
Producteurs :Raffaella De Laurentiis
Producteur associé : José Lopez Rodero
Producteur exécutif :Dino De Laurentiis

Musique originale : Brian Eno (prophecy theme), Roger Eno (prophecy theme), Daniel Lanois (prophecy theme), Steve Lukather, David Paich, Jeff Porcaro, Mike Porcaro, Steve Porcaro, Joseph Williams
Musique additionnelle
 : Marty Paich
Photographie :
Freddie Francis
Montage  : Anthony Gibbs
Casting : Jane Jenkins
Décors : Anthony Masters
Direction artitistique : Pier Luigi Basile
Costumes  : Bob Ringwood

Production : De Laurentiis Universal Pictures
Distribution :
Universal Pictures

INTERNET

la mini-série : Dune


Bruno Paul
19 septembre 1996



JPEG - 12.1 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 7 ko



JPEG - 7.1 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 6 ko



JPEG - 9.5 ko



Chargement...
WebAnalytics