Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Grendel (T1)
Mako Oikawa
Komikku éditions

Camelia est une chevaleresse du royaume de la tour. Seulement, elle a trahi la confiance de ses pairs en fuyant devant l’ennemi mais surtout en condamnant à mort par ce geste la troisième fille du roi. Elle attendait sagement son exécution quand le paladin du royaume vint lui faire une proposition : si elle remplissait une dernière mission, elle pourrait espérer être libérée. La jeune femme tenant à sa vie plus qu’à tout autre chose au monde accepta sans la moindre hésitation, sans même savoir quelle pouvait être cette mission. Et ce que lui confia le paladin ne manqua pas de la surprendre : elle devait escorter le dragon blanc, déité vénérée par tous, loin du royaume de la tour. Les dragons étaient une espèce disparue depuis longtemps, chassée par les hommes. Les habitants du royaume croyaient en un dieu dragon, caché dans une tour au fond d’une forêt. Mais c’est un enfant immaculé, à la tête cornue, qui lui fut présenté comme étant celui qu’elle devrait escorter seule jusqu’au Jardin du roi.



Camelia savait parfaitement que leur voyage serait semé d’embûches mais elle ne pensait pas devoir tout apprendre à ce jeune dragon blanc qui n’était jamais sorti de sa tour jusqu’alors. La créature n’avait jamais mangé autre chose que l’horrible mixture que lui servaient les prêtres. Seulement, la quantité qui leur avait été fournie ne leur permettrait pas d’atteindre leur objectif et Camelia décida de lui apprendre à manger ce que leur offrirait la nature comme les fraises qui poussaient un peu partout dans le royaume. Leurs premiers ennemis furent un groupe de Worgs, des loups ayant échoué à devenir des lycanthropes. Ces misérables créatures ne firent guère le poids face à la chevaleresse. Car contrairement à ce que pouvaient penser ses gardiens de prison, Camelia n’était ni une lâche ni une faible, elle était bien plus puissante que la majorité des chevaliers mais elle ressentait en elle la douleur de ses ennemis et tuer un être vivant blessait à chaque fois son cœur. Voilà la triste réalité que devait affronter la jeune femme à chaque combat. Le dragon blanc sut qu’elle donnerait sa vie pour lui... comme il savait qu’elle était déjà condamnée à mourir....

JPEG - 88.5 ko

“Grendel” est la première série publiée en France de Mako Oikawa. La mangaka nous entraîne dans un univers d’heroic fantasy, un monde où le sol fut foulé par des dragons avant que leur espèce ne fut entièrement éradiquée par l’homme... ou presque. Car la jeune Camelia va devoir escorter dans un lieu sûr le dernier dragon en vie, un jeune dragon blanc à l’allure d’enfant. Commence alors un voyage épique comme les séries d’heroic fantasy aiment nous en conter. Un voyage où notre héroïne devra montrer sa force, sa ténacité, mais également sa grande faiblesse : celle de ressentir directement la douleur de ses ennemis. Le personnage de Camelia est des plus intéressants, loin d’être une héroïne invincible, respectée de tous devant encore une fois montrer sa fidélité au roi, elle est présentée comme une lâche, ayant causé la mort d’une princesse, une égoïste pensant avant tout à sauver sa propre vie. Nous sommes bien loin du manichéisme de certaines séries d’heroic fantasy trop basiques. Mako Oikawa a créé des personnages complexes, aux réactions imprévisibles, mais avec une véritable force de caractère. Il est toutefois regrettable que le cliffhanger de fin de tome soit en fait des plus convenus et prévisibles dès le premier chapitre.

Graphiquement, Mako Oikawa nous offre un travail sérieux, avec des cases riches en détails, prenant soin des décors tout autant que du design des personnages. Si les traits des personnages sont assez proches, sans toutefois porter à confusion sur l’identité des protagonistes, sa grande réussite est incontestablement le design du jeune dragon blanc. Son allure enfantine tranche avec son âge réel et surtout la forme que tout le monde attendait pour un dragon. Certes, le secret du jeune dragon est un secret de polichinelle et il est très facile de comprendre rapidement ce qu’il va lui arriver au cours du trajet. La vraie question est : Camelia pourra-t-elle remplir sa mission et à quel prix ? Ce n’est guère spoiler l’histoire que de dire que cette mission est évidemment un piège pour la jeune femme et que ses ennemis sont des plus nombreux, sans compter le jeu encore flou mené par les autres filles du roi. L’univers mis en place par Mako Oikawa est complexe et il est normal pour le lecteur de s’interroger : comment la mangaka pourra-t-elle bien boucler son récit en seulement trois tomes ?

“Grendel” est un récit d’heroic fantasy contenant tous les éléments pour captiver son lecteur. Espérons que trois tomes suffisent à conclure cette histoire de la meilleure des manières.


Grendel (T1)
- Auteur : Mako Oikawa
- Traducteur  : Fabien Nabhan
- Éditeur français : Komikku éditions
- Format : 13 x 18 cm
- Date de parution : 31 mai 2018
- Numéro IBSN : 978-2372873321
- Prix : 8,50 €


© 2015 by MAKO OIKAWA / NSP Approved Number ZCW-78F
© Komikku éditions- Tous droits réservés



Frédéric Leray
22 octobre 2018




JPEG - 29.6 ko



JPEG - 28.8 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 30.8 ko



WebAnalytics