YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Maramisa
Vincent Engel
Editions les Escales, Domaine français, roman (France), aventure/conte/magie, juin 2018, 528 pages, 21€90

Charles Vinel, archéologue et professeur d’université en mal de reconnaissance, mène une vie tissée de lectures, d’ennui et de rêves de grandeur. Sa vie bascule le jour où il fait la rencontre d’un homme, un certain Herman Kopf. Ce dernier, richissime et mystérieux, lui confie une mission de la plus haute importance : ressusciter une cité perdue, inconnue du monde, et avec elle, sa civilisation. Maramisa. Vinel se laisse envoûter par ce projet fou qui lui offrirait la possibilité d’asseoir pour de bon sa carrière. Il se met en quête de Maramisa et de ses secrets, sans se douter que derrière ce projet se cache peut-être la clé de l’immortalité...



« Maramisa » est un livre monde. Vincent Engel a créé dans ce roman une nouvelle civilisation avec tout un univers propre aux Maramis, les habitants de Maramisa. C’est impressionnant de découvrir toute cette culture : mode de pensée, histoire et écriture toute particulière. Les Maramis, premier peuple persécuté à la recherche d’une terre perdue, mais tout cela n’est-il pas une chimère ? C’est là que réside la force de narration de Vincent Engel. Tout du long, nous ne pouvons savoir si Charles Vinel, notre guide, n’est pas perdu dans un rêve, nourri par les brumes de l’alcool et la folie d’un homme, Herman Kopf.

Durant ces 528 pages, je me suis retrouvée comme le narrateur de plus en plus enfermée, de plus en plus isolée avec pour seul point de mire Maramisa. Entre aventure, conte, magie, archéologie, cette histoire labyrinthique m’a transportée d’univers en univers.
La fascination de la découverte d’une nouvelle Atlantide est le Graal de tout historien et aventurier. Avouons-le également de tout lecteur. Vincent Engel nous offre cette possibilité à travers « Maramisa ». Il nous sert tout un pan de la culture des Maramis par des récits historiques et fondateurs. En s’appuyant sur des événements existants, il tente de lier le fictif au réel. Je ne souhaite pas vous dévoiler le plaisir de la lecture, donc je ne vais pas vous en dévoiler plus.

Néanmoins, à force de détours, de volonté de description, on peut se perdre dans les dédales de « Maramisa ».
Découpée en six parties avec un prologue, l’histoire est une ode à l’aventure, à la liberté, au devoir que l’on a de se libérer des carcans hiérarchiques, monétaires et idéologiques, ce que ne comprend pas tout à fait le narrateur. Entre tragédie et aventure, « Maramisa » est le roman qu’il vous faut pour passer de belles vacances, que ce soit à Macao, Dubaï ou les pieds dans le sable.


Titre : Maramisa
Auteur : Vincent Engel
Couverture : HokusPokus Créations
Éditeur  : Les Escales
Collection : Domaine Français
Site Internet : page roman, Univers (site consacré au roman)
Pages : 528
Format (en cm) : 15 x 22
Dépôt légal : juin 2018
ISBN : 9782365693592
Prix : 21,90 €



Ingrid Etienne
27 juin 2018






JPEG - 13.9 ko



WebAnalytics