YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Octobre 17
Patrick Rotman et Benoît Blary
Delcourt

1917, le Tsar Nicolas II abdique et laisse le pouvoir à un gouvernement bourgeois. Lénine et Trotsky, deux leaders que leurs ambitions opposaient, organisent alors le basculement révolutionnaire. Ensemble, ils se saisissent d’une opportunité historique, et posent la fondation de l’empire soviétique. Ce sont les fameux jours d’Octobre 17.



Les tsars régnaient sans partage sur la Russie jusqu’à ce que leur pouvoir soit remis en question. Nicolas II règne depuis 1896 sans se soucier d’adapter son pays aux transformations du monde. La société bouillonne, les 140 millions d’habitants sont à 80% des moujiks illettrés. Le 9 janvier 1905, 150 000 personnes manifestent et marchent vers la résidence du tsar. Les soldats ouvrent le feu, le petit peuple n’a plus confiance en lui. Les grèves se multiplient, la situation devient intenable pour Nicolas II qui fait appel à l’armée pour massacrer les paysans insoumis et mitrailler les manifestants. Les révolutionnaires sont arrêtés, déportés en Sibérie ou s’exilent. Lénine se réfugie en Suisse, Trotski fonde la Pravda en 1912 à Vienne et Staline est arrêté. La révolution est défaite, mais 1905 n’est finalement qu’une répétition générale pour octobre 1917.

PNG - 495.2 ko

Avec la Première Guerre mondiale, les paysans russes sont envoyés sur le front sans aucune formation militaire, c’est une véritable boucherie. En février 1917, les ouvriers de Petrograd se mettent en grève, les femmes manifestent. Le 2 mars, le Tsar abdique devant l’ampleur du mouvement. La population a faim, ils réclament du pain et la fin de cette terrible guerre. Trotski et Lénine reviennent, ainsi qu’un certain Staline.

PNG - 353.5 ko

Le centenaire de la révolution d’octobre a donné lieu à de nombreuses publications. Patrick Rotman au scénario et Benoit Blary (Légio Nostra) au dessin se sont lancés dans une chronologie parfaite de ce soulèvement massif. Le récit est dense, il faut le lire au calme pour ne pas manquer un épisode. Malgré une première partie un peu longue et fastidieuse, elle plante le décor de l’époque en nous plongeant dans la misère de la population russe. Les retours en arrière embrouillent un peu, il faut s’accrocher pour ne pas se perdre en cours de route. J’avoue avoir recommencé plusieurs fois “Octobre 17”, n’arrivant pas à accrocher à l’histoire trop complexe à mon goût. L’action débute enfin dans le deuxième tiers du tome, il aurait été dommage de s’arrêter dans les méandres de l’avant Première Guerre mondiale. L’histoire devient passionnante, on est littéralement plongé dans les complots de la révolution russe,

PNG - 437.7 ko

Les dessins réalistes aux lignes épurées de Benoit Blary sont un réel atout pour ce scénario. Un gros travail est fait sur les personnages, tous reconnaissables du premier coup d’œil. Lénine et Trotski rayonnent sur la couverture qui met de suite dans le bain. Les illustrations sont joliment colorisées à l’aquarelle, ce qui amène de la poésie dans ce monde de brutes. Le duo Patrick Rotman et Benoit Blary fonctionne à merveille. “Octobre 17” est un bel ouvrage historique qui nous aide à mieux comprendre les tenants et aboutissants de la révolution russe et remplace aisément tous les livres d’histoire. Les notes historiques en fin d’album rappellent les événements russes de 1905 à 1917 et présentent les différents protagonistes de manière simple et compréhensible de tous.

Octobre 17” est parfait pour les lycéens en plein apprentissage de cette période historique et ravira les férus d’histoire.
_________________________________________________________________
Octobre 17
- Scénario : Patrick Rotman
- Dessins et couleurs : Benoit Blary
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Seuil - Delcourt
- Format : 19,8 x 26,3 cm
- Pagination : 112 pages couleurs
- Dépôt légal : 13 septembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-7560-9611-7
- Prix public : 17,95 €


A lire sur la Yozone :
Légio Nostra


Illustrations © Benoit Blary et Éditions Delcourt (2017)


Anne Schnebelen
6 mars 2018






PNG - 154.2 ko



PNG - 146.5 ko



PNG - 112.3 ko



PNG - 133.5 ko



PNG - 106.5 ko



PNG - 213.8 ko



WebAnalytics