YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Re:Zero, deuxième arc (T1)
Tappei Nagatsuki et Makoto Fugetsu
Ototo

Subaru revenait tranquillement de faire de petits achats à la supérette quand le monde autour de lui se mit soudainement à changer... hein ? Comment ça, je vous ai déjà raconté cette histoire ? Mais attendez, je ne vous ai pas dit comment elle finit ! Hein ? Comment ça, ce serait spoilé les deux premiers tomes ? Mais enfin comment je vais pouvoir alors vous expliquer le début de ce nouvel arc ? Vous ne m’aidez vraiment pas. Bon on va dire qu’il y a eu des combats.... blablabla... Subaru a pu agir comme un chevalier servant mais malheureusement, il n’a pas pu éviter l’ultime attaque de la chasseuse d’entrailles. Toutefois, contrairement aux fois précédentes, l’histoire n’a pas recommencé à zéro. Subaru se réveille dans un confortable lit. Où se trouve-t-il donc ? En sortant de sa chambre, il tombe sur un couloir qui lui paraît sans fin ou alors est-ce tout simplement un cercle qui le ramène immanquablement à son point de départ. Bon, finalement, autant attendre dans la chambre qu’on vienne le chercher. Sauf qu’en ouvrant la porte, il tombe sur une incroyable bibliothèque.



En entrant dans la bibliothèque, Subaru se retrouve face à une lolita gothique. Cette dernière, assez irritante, est vite classée comme une casse-pieds par le jeune homme. Seulement, la demoiselle est surtout très susceptible et elle n’hésite pas une seule seconde à utiliser la magie pour se débarrasser de ce gêneur malpoli. L’attaque de feu dévore le corps de Subaru mais ne le tue pas. Est-ce vraiment un bien car finalement, il s’est un peu habitué à sa capacité de revivre les épisodes quand il ne parvient pas à atteindre le happy end ? Sous la douleur, Subaru finit par s’évanouir et se réveiller dans la même chambre qu’au début de sa nouvelle aventure, avec toutefois une grande différence : deux jumelles habillées en soubrettes l’observent au pied du lit. Finalement, ce réveil est plutôt sympathique toutefois, une surprise attend notre jeune héros : Emilia est aussi présente. Il est donc toujours dans le même monde et retrouve celle pour qui il a donné plusieurs de ses vies. Emilia l’a amené dans ce manoir pour lui permettre de guérir de sa terrible blessure. La jeune semi-elfe a une immense dette envers Subaru et elle compte bien payer celle-ci, seulement, le jeune homme lui demande toujours une chose insignifiante en retour.

JPEG - 94.4 ko

Voici donc le deuxième arc de cette série originale qu’est “Re:Zero”. Le début du troisième tome est un peu énervant pour le lecteur assidu ou avec une bonne mémoire car ce n’est ni plus ni moins qu’un long, voire même très long, résumé du premier arc. Certes, cela permet de se remettre en tête les noms des principaux protagonistes, mais bon puisqu’il faut passer par là pour continuer sur notre lancée, autant passer par cette introduction façon série télé. Mais contrairement à ce que pouvait laisser penser la fin de l’arc précédent, nous ne changeons pas de monde mais uniquement de lieu. Le premier arc s’était focalisé sur la capitale et ses quartiers malfamés. De plus, notre jeune héros mourrait rapidement, cherchant à chaque fois à comprendre l’erreur qu’il avait faite pour se retrouver à son point de départ géographique et temporel. Cette fois, Subaru sera épargné pour ce tome mais ce n’est en fait que pour laisser le temps à Tappei Nagatsuki de présenter les nouveaux protagonistes de cette semaine au manoir. La durée de la séquence passe donc déjà d’une journée à une semaine et nous allons également retrouver la belle Emilia.

Après que Subaru se soit baladé dans la capitale, il se retrouve coincé dans le manoir d’un noble des plus fantasques. Les designs des vêtements tournent au pur gothique, mélangé avec de l’“Alice au Pays des Merveilles”. Et attention, si les personnages féminins dominaient dans le premier arc, il n’y a quasiment que des femmes autour de Subaru pour le deuxième, hormis uniquement Roswaal. Et parmi celles-ci, peut-être son assassin ! Car même si ce premier tome paraît bon-enfant, il y aura inévitablement une mort de Subaru et un retour à zéro. C’est tout de même le principe de la série. L’intérêt de ce tome se situera pour beaucoup dans l’explication du contexte politique de ce mystérieux royaume où a atterri Subaru. Le lecteur se fait une meilleure idée de ce monde, qui sort tout de même de l’ambiance heroic fantasy pour dériver sur le gothique. D’ailleurs, la série accueille un nouveau dessinateur en Makoto Fugetsu. Pas de tracas pour le lecteur qui garde le design des personnages créés par Shinichirou Otsuka. Mais avec un épisode se déroulant dans un manoir, le style de décor attendu n’a plus rien à voir avec le monde ouvert du premier arc et donc demande un style de dessin différent, qui peut expliquer l’arrivée du nouveau dessinateur.

Nous voici donc avec un nouveau mystère pour Subaru mais surtout cette fois, une énorme déception pour le jeune homme qui, en une semaine, est parvenu à faire évoluer sa relation avec Emilia. Qui a donc détruit ce beau moment ? A suivre.


Deuxième arc : Une semaine au manoir (T1)
- Série : Re:Zero, Re:Life in a different world from zero
- Scénario : Tappei Nagatsuki
- Dessin : Makoto Fugetsu
- Character Design : Shinichirou Otsuka
- Traducteur  : Yoan Giraud
- Éditeur français : Ototo
- Format : 125 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 208 pages
- Date de parution : 7 juillet 2017
- Numéro IBSN : 9782377170357
- Prix : 6,99 €


© Tappei Nagatsuki 2014 Licensed by KADOKAWA CORPORATION © 2015 Makoto Fugetsu / SQUARE ENIX
© Edition Ototo - Tous droits réservés


Frédéric Leray
30 août 2017






JPEG - 60.8 ko



JPEG - 29 ko



JPEG - 32.3 ko



JPEG - 30.8 ko



WebAnalytics