YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Mara (T5) La Main de Dieu
Cosimo Ferri
Tabou

Contre toute attente, Mara a enfin recouvré la mémoire et n’a qu’une obsession : se venger. L’ordre du Sang Sacré doit payer pour ses actes ! Pour mettre un terme aux horribles agissements de la société secrète, Mara doit devenir la Main de Dieu et châtier tous les coupables, quel que soit le prix à payer…



Dans ce dernier opus d’une série réservée à un public averti issu du catalogue des Éditions Taboo, on retrouve notre héroïne, une écrivaine de romans policiers aux pouvoirs dignes de Wolverine, au bout de sa quête de vérité. Sa lutte contre l’ordre du Sang Sacré va prendre fin dans un véritable bain de sang.

JPEG - 115.4 ko

Cosimo Ferri, peut-être dans un souci de finir sa saga sur ce tome, dévoile un scénario très riche en révélations. La mémoire est revenue à Mara et tous ses questionnements vont prendre fin en 48 pages. Une histoire érotico-fantastico-policière qui me rappelle celle des livres de poche de chez Elvifrance collection rouge ou bleue (j’ai la mémoire qui flanche malheureusement), du sexe, de l’action et une intrigue policière.
Ici la volupté est omniprésente. Les scènes pornographiques sont assez rares (deux) mais sont d’une belle sensualité. Et l’érotisme est constamment présent de par la nudité quasi permanente de l’héroïne.
Spécifiquement et contre toute attente, ce point se révèle un peu too much. En effet, il me paraît inutile, et à la limite déplacé, de faire combattre Mara entièrement nue sur toute la fin de la BD. Malheureusement ce choix fait grandement chuter le niveau de l’ensemble à mon goût.
L’intrigue et l’orchestration sont bien en place et tiennent la route notamment grâce à une dynamique importante, mais le lien entre le sexe et l’histoire a du mal à se faire. Les scènes hot se retrouvent posées entre deux planches sans vraiment de corrélation.

JPEG - 109.3 ko

Il paraît évident que Cosimo Ferri préfère livrer tout son talent sur le graphisme plutôt que dans cette symbiose. Son trait hyper réaliste fait merveille sur les courbes de l’héroïne. Ses représentations du corps féminin respirent le travail et la grâce sans trop de vulgarité. Pour preuve les couvertures de la totalité de la série et surtout leur dos qui nous montrent une partie de son talent.
Une fois de plus, et pour mon plus grand malheur, le choix des couleurs et le style d’impression assassinent une grande partie de cette besogne. Les couleurs sont beaucoup trop contrastées et le glaçage des pages finit d’ôter toute perception d’expressivité aux personnages.
Sur certaines planches, le sentiment de se retrouver face à un roman-photo sur-joué est trop marqué alors que, sur d’autres, les acteurs semblent tout droit sortis du musée Grévin.

JPEG - 138.8 ko

“La Main de Dieu” marque la fin de cette saga, au scénario joliment ficelé et au graphisme bigrement façonné, mais mal servi par la colorisation.


(T5) La Main de Dieu
- Série : Mara
- Scénario, dessins & couleurs : Cosimo Ferri
- Éditeur : Tabou
- Format : 23 x 32 cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Dépôt légal : 7 février 2017
- Numéro ISBN : 9782359541069
- Prix public : 15 €


Illustrations © Cosimo Ferri et Tabou (2017)


Bison 13
4 avril 2017






JPEG - 81.8 ko
Mara (T5) La Main de Dieu



JPEG - 50 ko



JPEG - 54.9 ko



JPEG - 72.2 ko



JPEG - 70.3 ko



WebAnalytics