YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Journal de Kanoko (Le) (T1)
Ririko Tsujita
Pika

Kanako Naedoko, collégienne, change sans cesse d’établissement scolaire à cause du travail de son père. Elle ne cherche pas à se faire d’amis et elle s’adonne à une passion qui lui impose la solitude : observer, analyser et noter les faits et gestes des personnes qui l’entourent. Rien ni personne ne lui échappe.
Mais elle va vite devenir le centre d’intérêt d’un petit groupe intrigué par sa personnalité atypique.



Jeune fille banale ou presque, Kanoko connaît les secrets de tout le monde. Normal, elle passe son temps à observer et à tout noter dans ses petits carnets. Directe, parfois trop, elle n’hésite pas à balancer au visage les vérités sans ménagement. On se rend vite compte que l’histoire n’est pas réelle : Kanoko se ferait lyncher dans la vraie vie.

PNG - 260.7 ko

Le Journal de Kanoko” casse les codes du shôjo tout en utilisant ses stéréotypes. La jeune Kanoko n’est pas une fille fragile bien au contraire, elle est curieuse et franche. Toutefois, les beaux gosses sont bien présents ainsi que les copines amoureuses de ces fameux beaux gosses... ouf ! Chaque chapitre correspond à un nouveau collège avec d’autres camarades de classe, plutôt compliqué. Elle se fait justicière à chaque fois et soutient quelqu’un dans chaque aventure. J’ai eu beaucoup de mal à m’identifier aux personnages, tout se passe toujours dans un couloir. Les histoires des 5 chapitres sont redondantes, je n’ai pas trouvé le concept très original, je n’ai vraiment pas accroché. De plus, les 208 pages ne m’ont pas facilité la tâche, la lecture m’apparaissant interminable.

Concernant les dessins de Ririko Tsujita, ils sont très classiques. Les codes du shôjo sont respectés mais rien de transcendant dans la lignée de la couverture un peu crucruche, avec trop de rose à mon goût.

Ce shôjo décalé peut toutefois trouver son public auprès de jeunes filles de 11-12 ans qui font leurs premières années collèges. La série comprend 3 volumes, l’histoire va peut-être décoller qui sait... Peut-on enfin espérer une belle histoire d’amour obligatoire dans un shôjo ? Moi, j’ai envie de voir Kanoko amoureuse !


Le Journal de Kanoko (T1)
- Auteur et dessinateur : Ririko Tsujita
- Traducteur  : Hana Kanehisa
- Éditeur français : Pika
- Format : 115 x 180 mm, noir et blanc, sens de lecture original
- Pagination  : 208 pages
- Date de parution : 19 octobre 2016
- Numérotation ISBN : 9782811619817
- Prix : 6,95 €


WARAU KANOKO SAMA by RIRIKO TSUJITA © Ririko Tsujita 2008 / HAKUSENSHA, INC.
© Pika Editions-Tous droits réservés


Anne Schnebelen
8 janvier 2017






PNG - 113.1 ko



PNG - 154.3 ko



PNG - 80.1 ko



PNG - 144.1 ko



WebAnalytics