YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Une Heure-Lumière
La nouvelle collection du Bélial’
14 janvier 2016

Le Bélial’ fête ses 20 ans. Pour marquer le coup, l’éditeur lance une nouvelle collection dédiée aux courts romans : Une heure-Lumière.
À ses débuts, l’éditeur avait publié quelques livres de la sorte dans le même format que ses autres productions. « Danse aérienne » de Nancy Kress et « L’enfance attribuée » de David Marusek sont les deux exemples parfaits de cette volonté de mettre en avant de courts romans ou novella.
Sous des couvertures sobres d’Aurélien Police avec rabats intérieurs, cette collection au format poche place d’emblée la barre très haut.



Il suffit de lire la présentation sur le site du Bélial’ pour s’en rendre compte :

« Une Heure-Lumière, ce sont des romans courts et de facture élégantes : assez brefs pour être lus d’une traite, mais riches en sense of wonder, faisant la part belle à une science-fiction ambitieuse, celle du vertige et de l’émerveillement.

Une Heure-Lumière, c’est une collection proposant des textes inédits des meilleurs auteurs français et anglo-saxons : Nancy Kress, Paul J. McAuley, Vernor Vinge, Thomas Day, Greg Egan, Laurent Genefort...

Une Heure-Lumière, ce sont aussi des textes récompensés par les prix littéraires les plus prestigieux : Hugo, Nebula, Locus...

Une Heure-Lumière, ce seront quatre à six romans par an. Avec les étoiles pour objectif. »

Le 14 janvier 2016 sortiront les deux premiers titres, « Dragon » de Thomas Day et « Le Nexus du Docteur Erdmann » de Nancy Kress (Prix Hugo 2009), avant une seconde fournée de deux romans le 11 février 2016, « Cookie Monster » de Vernor Vinge (Prix Hugo et Locus 2004) et « Le Choix » de Paul J. MCAuley (Prix Theodore Sturgeon 2012).
Et sont aussi annoncés pour cette année : « Un pont sur le brouillard » de Kij Johnson et « L’Homme qui mit fin à l’histoire » de Ken Liu.

Un programme des plus alléchants, d’autant que « Dragon » place d’entrée Une Heure-Lumière sur de très bonnes bases.
Souhaitons longue vie à cette collection ambitieuse qui met en avant une distance en général boudée par les éditeurs.



Liens :
- le Bélial’
- la collection Une Heure-Lumière
les quatre premiers titres
- « Dragon » de Thomas Day et sa chronique sur la Yozone
- « Le Nexus du Docteur Erdmann » de Nancy Kress
- « Cookie Monster » de Vernor Vinge
- « Le Choix » de Paul J. McAuley



Source : le site du Bélial’


François Schnebelen
14 janvier 2016






JPEG - 25 ko



JPEG - 25.2 ko



JPEG - 22.3 ko



JPEG - 24.1 ko



WebAnalytics