YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Prunus girl (T6)
Tomoki Matsumoto
Soleil Manga

C’est Halloween et bien évidemment, Aikawa en profite pour jouer un tour à Maki. Elle a tout prévu, y compris un déguisement pour Maki qui cède à son nouveau caprice. Mais lui aussi a tout prévu et tend un sac plein de bonbons à Aikawa pour qu’elle le laisse tranquille. Seulement, auparavant, elle en profite pour lui mordre le cou, puisqu’ils sont tous les deux déguisés en vampire. C’est ainsi que le lendemain, Maki a un joli suçon au niveau du cou et suscite à nouveau les jalousies des autres garçons, tous amoureux d’Aikawa. Maki va-t-il survivre ? Comment va-t-il faire pour expliquer ce suçon alors que ce que les autres imaginent est vrai : c’est bien Aikawa qui le lui a fait ?



Aikawa a oublié sa barrette chez Maki. Curieusement, cet oubli va susciter beaucoup d’interrogations chez Maki : pourquoi Aikawa porte-t-elle toujours cette barrette ? Y a-t-il une raison particulière ? Est-ce un homme qui la lui a donnée ? Est-ce un souvenir de sa mère ? Et si c’était la raison pour laquelle Aikawa se travestissait ? Heureusement, Aikawa met fin à ses interrogations en lui réclamant sa barrette mais elle ne lui donne pas pour autant la vraie raison de son attachement à celle-ci. Et si, tout simplement, cet objet était lié à Maki parce qu’elle la portait le jour de son entrée au lycée ?

JPEG - 79.3 ko

Ce tome est très riche en événements et en informations. Le fan club d’Aikawa commence à entrer en ébullition entre les différents groupes mais tous s’unissent pour admettre que Maki est un gêneur. Ce dernier s’interroge d’ailleurs sur ce qu’il ressent vraiment pour Aikawa. On apprend la véritable identité sexuelle d’Aikawa ainsi que ses préférences sexuelles, même s’il ne faisait aucun doute qu’elle avait jeté son dévolu sur Maki depuis longtemps.

JPEG - 73.1 ko

Sur la page de couverture, on retrouve Aikawa et Maki sous un arbre, je suppose qu’il s’agit d’un prunier (vu le titre du manga). Comme d’habitude, Aikawa déborde d’énergie et Maki l’attend patiemment. C’est une scène assez romantique. Cela laisse présumer une bonne fin de l’histoire. A la fin du tome, nous avons droit à un joli petit épilogue qui raconte la vie de Maki et d’Aikawa un an après la série et c’est toujours aussi drôle.

JPEG - 89 ko

J’ai bien aimé cette série. Au début, je m’efforçais de savoir si Aikawa était ou non un homme et j’avais beaucoup de mal à décider si je devais utiliser le masculin ou le féminin en parlant d’elle. Finalement, j’ai choisi d’employer le féminin car l’important, tout comme nous l’enseigne cette série, n’est pas le sexe génétique de la personne mais plutôt les sentiments que l’on ressent. Aikawa se sentant bien dans des habits de fille, j’ai donc décidé de la considérer comme telle.

Très bonne fin !


Prunus Girl (T6)
- Auteur : Tomoki Matsumoto
- Traducteur : Patrick Alfonsi
- Editeur français : Soleil Manga
- Format : 114 x 172 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 226 pages
- Date de parution : 3 septembre 2014
- Numéro ISBN : 978-2302042438
- Prix : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Prunus Girl (T1)
Prunus Girl (T2)
Prunus Girl (T3)
Prunus Girl (T4)


© 2009 Tomoki Matsumoto / SQUARE ENIX CO., LTD.
© Soleil manga - Tous droits réservés


Florence B.
30 décembre 2015






JPEG - 81.5 ko



JPEG - 48 ko



JPEG - 48.1 ko



JPEG - 48.1 ko



WebAnalytics