YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Grands Peintres (Les) - Goya
Olivier Bleys et Benjamin Bozonnet
Glénat

L’album débute lorsque Francisco de Goya, à 73 ans, emménage dans une grande demeure à côté de Madrid, la Quinta del Sordo, avec sa muse Leicadia Weiss et sa fille Rosario. Nous découvrons le peintre dans un des passages les plus noirs de sa vie. Il devient sourd et les habitants des environs se méfient de la venue d’un personnage aussi sévère que torturé dans leur paisible campagne. La cohabitation entre le peintre et Rosario, qui est sa fille illégitime, ne se fait pas sans heurte. La jeunesse et la pétulance de la jeune fille vont bouleverser la fragile concentration de Goya.



Olivier Bleys est un écrivain français né en 1970. Il écrit pour de nombreux supports : romans, essais, récits de voyage, bandes dessinées, roman graphique, récit d’anticipation, notamment chez Gallimard et chez Albin Michel. Il fonde l’association Jeunes Artistes du Monde qui met en place des voyages artistiques entre créateurs de plusieurs disciplines et nationalités. La ministre de la culture et de la communication promeut Olivier Bleys Chevalier des Arts et des Lettres en juillet 2014.

Benjamin Bozonnet est né à Lyon en 1974. En 1999, il sort de l’École des Beaux Arts de Paris avec les félicitations du jury et une maîtrise en Arts Plastiques à la Sorbonne. Auteur, lui aussi polyvalent, il s’intéresse à bien des supports : carnets de voyages, bandes dessinées, livres pour enfants et illustrés. Il publie “Pilori” aux éditions Elytis, un roman graphique en collaboration avec Olivier Bleys qui est à nouveau son partenaire pour « Goya ».

Cet album fait partie de la collection “Les Grands Peintres”, où chaque volume relate le contexte dans lequel a été réalisée une oeuvre phare d’un grand peintre.

JPEG - 27.8 ko

Ici Olivier Bleys nous raconte l’histoire de “Saturne dévorant un de ses fils”, une oeuvre majeur du peintre Francisco de Goya. Ce n’est en aucun cas l’histoire de l’artiste qui est ici raconté mais un court épisode de sa vie : lorsqu’il se met à peindre la, maintenant célèbre, série des Peintures Noires. La narration est comme attrapée sur le vif de la situation, elle nous permet de rentrer dans l’intimité du grand peintre et d’en apprendre plus sur son mode de vie, sa manière de travailler, son entourage. En effet, Olivier Bleys n’est pas tendre avec ce Goya de 73 ans, impétueux et exigeant. Il fera souffrir presque toutes les personnes de son entourage sans montrer beaucoup de remord. Réalité ou romance ? Il y a peu de documentation sur le caractère de Goya, il est donc intéressant de pouvoir découvrir l’interprétation des auteurs de son quotidien. Olivier Bleys nous livre la fascinante histoire de ces fameuses peintures, peintes à même le mur de sa propriété sur des scènes champêtres déjà existantes.

Pas facile pour Benjamin Bozonnet d’illustrer une partie de la vie d’un aussi grand artiste que Goya. Pourtant le dessinateur s’en sort à merveille. Ses traits noirs et hachés correspondent tout à fait à l’univers sombre du peintre à ce moment de sa vie. Les couleurs plutôt pâles et sales alimentent le scénario pour assombrir la situation critique dans laquelle les âmes de la Quinta del Sordo se trouvent. Un ensemble cohérent pour ce grand album qui a su ne pas être trop bavard et laisser la part belle au dessin.

Le cahier, à la fin du tome, nous livre plus de détails historiques quand aux œuvres. Il est intéressant de voir les reproductions originales et fournit un bon complément d’information.


Goya
- Série : Les Grands Peintres
- Scénario : Olivier Bleys
- Dessins : Benjamin Bozonnet
- Couleurs : Benjamin Bozonnet, Romain Guinard, Tanguy Ferrand
- Éditeur : Glénat
- Format : 240 x 320 mm
- Pagination : 56 pages couleur
- Dépôt légal : 4 mars 2015
- Numéro ISBN : 9782723497084
- Prix public : 14,50 €


Illustrations © Benjamin Bozonnet et Glénat (2015)


Madha
13 septembre 2015






JPEG - 40.9 ko



JPEG - 16.2 ko



JPEG - 12.2 ko



JPEG - 8.1 ko



JPEG - 17 ko



WebAnalytics