Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Merlin (2008), saison 1
Série britannique créée par Johnny Capps, Julian Jones, Julian Murphy et Jake Michie


La Yozone vous a déjà parlé de cette nouvelle série de la BBC.
Sans rien retirer à ce qui a été écrit par là, il est temps de faire le bilan après visionnage du treizième et dernier épisode de cette première saison.

C’est donc bien une série « pour tous » (enfants, parents et grands-parents), sans sexe et sans gore. Et, franchement, de temps en temps, ça fait du bien.

Les personnages évoluent peu au cours de cette saison. Merlin est de plus en plus fort comme magicien bien qu’il doive s’entraîner en secret et ne jamais montrer ses pouvoirs, car ni le roi Uther - qui a banni du Royaume de Camelot la magie et continue à persécuter magiciens et dragons-, ni le prince Arthur son fils ne pourraient l’admettre. Et pourtant, dans chaque épisode, Merlin doit utiliser la magie et c’est parfois bien difficile de le cacher.
Car Merlin a un destin, il doit protéger Arthur pour que celui-ci monte sur le trône et devienne le grand roi qu’attend l’Angleterre. Les relations entre ces deux jeunes hommes deviennent presque amicales, Arthur étant prêt à se sacrifier pour son serviteur, tout en continuant à se moquer de sa maladresse et de son inaptitude au combat.
Tout au long de la saison Arthur doit combattre d’autres magiciens, des plutôt méchants ceux-là, et en particulier la troublante Nimueh qui a plus d’un tour dans son sac.

On éprouve de la sympathie pour la belle Morgana qui a tendance à se rebeller contre son tuteur le roi Uther et qui fait des rêves prémonitoires. Elle a des sentiments pour Arthur mais ne veut pas les exprimer. Aurait-elle aussi du sang de magicien ?
Et il y a la douce Gwen, la servante et confidente de Morgana, qui a de quoi en vouloir à Uther pour ce qu’il a fait à son père forgeron.
Un autre personnage essentiel est Gaius, le médecin du roi à qui Merlin a été confié par sa mère et qui a vécu l’ancien temps, celui de la magie. Il a d’ailleurs un fameux grimoire que Merlin cache sous une latte du plancher. Il est le seul à Camelot à savoir que Merlin deviendra le plus grand mage de tous les temps.
Le roi Uther est plus complexe. Peu sympathique pour sa rigueur et son intolérance, il montre parfois ses bons côtés quand il manifeste ses sentiments pour son fils ou pour sa pupille.

À la fin de cette première saison, aucune évolution d’importance ne s’annonce : Arthur ne sait toujours pas qui est vraiment Merlin et Uther ne changera pas de politique. C’est un peu dommage, on aurait souhaité que les choses bougent un peu plus, qu’Arthur accède au trône par exemple. Mais les scénaristes semblent vouloir rester fidèles à leur idée de départ : un Arthur maladroit mais puissant magicien en secret de tous, sauf de Gaius… et du dragon. Mais celui-là je ne vous en parle pas. Je vous laisse découvrir son rôle dans l’évolution du jeune Merlin.

On aurait pu penser que la BBC mettrait plus de moyens sur les effets spéciaux, en particulier les quelques animaux fantastiques bougent très mal et sont plus grotesques qu’effrayants. Quant aux combats de chevaliers – nombreux dans cette saison – ils ne sont pas ce qui se fait de mieux dans le genre et ils pourraient engager d’autres maîtres d’armes. Mais on passe facilement sur ces défauts parce que l’ambiance générale est sympathique, comme le sont les personnages.

Finalement, peu importe ce qu’on sait de la légende arthurienne dans ce Camelot uchronique sur une Terre parallèle, on regarde une série télé de fantasy, distrayante, bien jouée et qui ne manque pas d’humour.


Une série créée par : Johnny Capps, Julian Jones, Julian Murphy et Jake Michie

Produite par : Julie Gardner et Bethan Jones (pour la BBC), Johnny Capps et Julian Murphy (Shine Production)

Avec : Colin Morgan, le jeune Merlin ; Bradley James, le prince Arthur ; Richard Wilson, Gaius ; Anthony Head, le roi Uther ; Katie McGrath, Morgana ; Angel Coulby, Guinevere ou Gwen ; Michelle Ryan, Nimueh.

Le site officiel from the BBC


Épisodes , saison 1, 2008

1 01 The Dragon’s Call
1 02 Valiant
1 03 The Mark of Nimueh
1 04 The Poisoned Chalice
1 05 Lancelot
1 06 A Remedy to Cure All Ills
1 07 The Gates of Avalon
1 08 The Beginning of the End
1 09 Excalibur
1 10 The Moment of Truth
1 11 The Labyrinth of Gedref
1 12 To Kill the King
1 13 Le Morte d’Arthur



Hervé Thiellement
18 décembre 2008



JPEG - 4.8 ko



JPEG - 5.8 ko
Le prince Arthur, qui fait craquer les filles



JPEG - 8.4 ko
Merlin et la licorne



JPEG - 7.1 ko
Gaius, médecin



JPEG - 9.5 ko
Morgana, pupille du roi



JPEG - 6.6 ko
Uther Pendragon, roi de Camelot



JPEG - 6.2 ko
Nimueh, sorcière



JPEG - 12.6 ko
Gwen



Chargement...
WebAnalytics