Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Enquêtes d’Enola Holmes (Les) – T4 : Le Secret de l’Éventail
Nancy Springer
Nathan Jeunesse, roman, traduit de l’anglais (États-Unis), policier, 224 pages, juin 2009, 13,90€

Voilà plus de huit mois qu’Enola Holmes a réussi à échapper à la surveillance de ses deux frères. Mycroft et Sherlock cherchent à en faire une jeune fille respectable afin de trouver un bon parti pour la marier. Loin d’elle cette idée ! Elle aspire à l’aventure, aux frissons liés à une enquête. Elle ne porte pas le nom d’Holmes pour rien !
En mai 1889 à Londres, Enola croise Cecily Alistair entre deux chaperonnes. La jeune fille semble acculée, désespérée. Avant de quitter Enola, elle lui glisse discrètement un éventail rose. Quand Enola trouve le message qui y est caché, elle comprend que Cecily a besoin de son aide. On cherche à la marier de force avec son cousin.
Mais Enola n’est pas seule sur l’affaire et elle trouvera en chemin son frère, Sherlock…



Précisons tout de suite que chaque tome de la série est parfaitement indépendant. On y trouvera peut-être des références à des enquêtes précédentes, mais sans que ce soit gênant pour autant. En cela, Nancy Springer reprend le modèle original.
Qui ne connait pas Sherlock Holmes, le plus célèbre détective de tous les temps ? Par contre, que ceux qui ignoraient l’existence de sa sœur Enola lèvent le doigt… Et pourtant, il en a une ! On la doit à Nancy Springer qui n’en est pas à un détournement près. Rowan Hood, la fille de Robin des Bois, sévit aussi sous sa plume. Gagnante de deux Prix Edgar Alan Poe (site en anglais), catégorie meilleur roman policier pour jeune adulte, elle vit aujourd’hui à East Berlin en Pennsylvanie.

La plupart des lecteurs se retrouveront en territoire connu : le Londres fin XIXe siècle. Nancy Springer met à l’honneur un personnage féminin, offrant ainsi une autre vision de la société londonienne. Les soucis rencontrés par Enola ne sont pas du tout les mêmes que ceux de Sherlock. Elle est obligée de s’inventer un employeur masculin pour appâter les clients. Et selon le rôle de composition qu’elle veut interpréter pour mener son enquête, s’habiller devient vite un véritable défi. On n’imagine pas toutes les étapes nécessaires pour ressembler à une lady de la haute ! De plus, elle doit toujours être sur ses gardes pour ne pas retomber aux mains de ses frères.

Même si son sexe ne lui facilite pas les choses, elle s’en sort très bien, tirant même Sherlock d’une situation périlleuse. Nancy Springer a écrit un fort beau passage sur la complicité entre les deux. Enola aimerait bien rentrer à la maison avec lui, mais elle refuse cette vie rangée qu’ils veulent lui offrir. Sherlock reconnait en elle une égale, mais il craint pour sa sécurité.
L’auteure ne s’est pas contentée d’inventer une sœur aux frères Holmes, elle l’a dotée de toute une panoplie de sentiments ambigus. Elle ne nous la rend que plus sympathique, d’autant qu’on ne peut que saluer son courage et son abnégation.

« Le Secret de l’Éventail » se lit très vite. Une fois commencé, il est difficile de le refermer sans savoir le fin mot de l’histoire. Il souffle un vent de fraîcheur et est intéressant à plus d’un titre.
Si on peut fixer un âge minimum à sa lecture (11 ans d’après l’éditeur), après tout le monde y trouvera son compte.
Avec Enola Holmes, Nancy Springer prolonge la magie Sherlock Holmes. Les amateurs auraient tort de ne pas en profiter !

Les aventures de cette jeune détective de talent, qui doit se faire un prénom pour exister, ne sont pas terminées, ce qui en réjouira plus d’un.


Titre : Le Secret de l’Éventail (The Case of the Peculiar Pink Fan, 2008)
Série : Les Enquêtes d’Enola Holmes (An Enola Holmes Mystery), tome 4
Auteur : Nancy Springer
Traduction de l’anglais (États-Unis) : Rose-Marie Vasallo
Couverture : Raphaël Gauthey
Éditeur : Nathan
Collection : Jeunesse
Sites Internet : Roman et Enola Holmes (site éditeur)
Pages : 224
Format (en cm) : 21 x 14
Dépôt légal : juin 2009
ISBN : 978-2-09-252086-4
Prix : 13,90 €



François Schnebelen
7 avril 2010


JPEG - 64.4 ko
Illustration de Raphaël Gauthey



Chargement...
WebAnalytics